L’Oeil du Dragon – Anne Mc Caffrey

oeil-du-dragon-anne-mc-caffreyPrésentation
Dernière histoire regroupée dans l’Intégrale 1 de la Ballade de Pernl’Oeil du Dragon se situe environ 250 ans après l’arrivée des colons sur Pern. Une chute des Fils est sur le point de se produire, et tous les habitants s’y préparent, sauf un seigneur qui ne pense qu’à s’enrichir au détriment de son peuple. On assiste donc là au développement de la société féodale de Pern, la technologie amenée par les premiers colons s’estompant au fil des siècles.
La couverture présentée ci-dessus est celle du livre disponible à l’unité, hors édition intégrale.

Résumé (source éditeur)
Quand l’Étoile Rouge arrive dans le ciel de Pern, les Fils d’argent pleuvent sur la planète, anéantissant toute vie sur leur passage. Les premiers colons l’ont appris à leurs dépens. Mais, deux cents ans après, il ne reste plus de traces concrètes du fléau, sauf les dragons de Pern, spécialement créés pour exterminer les Fils. Les chevaliers-dragons n’ont pas oublié l’art de les entraîner au combat ; et les Seigneurs Gardiens se tiennent prêts à protéger les gens. Mais les souvenirs s’effacent, les derniers ordinateurs s’éteignent, il faut réinventer le crayon et même l’enseignement oral. Le savoir se rétrécit : on cesse de raconter aux jeunes l’histoire de la Terre, même les Fils semblent bien lointains. Et quand la position de l’Étoile Rouge annonce leur retour, il y a des sceptiques, y compris, malheureusement, un Seigneur Gardien, Chadlkin de Brita, qui refuse de préparer la défense de son Fort. Une imprudence mortelle pour les habitants… à moins que les autres Seigneurs Gardiens ne trouvent une idée. Une idée pour le présent, c’est bien. Une idée pour l’avenir, c’est encore mieux : il ne faut pas qu’une pareille tragédie se reproduise.

L’auteur (source éditeur)
Anne McCaffrey, née dans le Massachussetts en 1926, est la créatrice de La Ballade de Pern, un cycle monumental qui l’a consacrée comme l’une des reines de la fantasy au même rang que Marion Zimmer Bradley. Ses romans mettent notamment en scène les chevaliers-dragons qui vivent en osmose avec leurs montures. Couronnée par de nombreux prix et grande habituée des listes de best-sellers, elle vit en Irlande, au milieu des chevaux, où elle complète l’histoire de Pern avec toujours autant de passion et d’imagination, en compagnie de son fils Todd.

Mon avis
Dans ce roman, Mc Caffrey nous présente la vie quotidienne des habitants de Pern, dans une période de transition entre la fin de l’époque des colons et le début d’une société féodale. On y trouve notamment les interactions entre les seigneurs chargés du peuple et les monteurs de dragons qui, eux, s’occupent de la défense contre l’ennemi, les Fils.  Pas évidemment de justifier leur présence et leurs privilèges quand le danger est loin, c’est d’ailleurs ce que pense un seigneur qui doute de l’approche de l’ennemi et refuse de s’y préparer.

Pour évoquer cette histoire, Mc Caffrey privilégie l’humour et la diplomatie. Point de batailles épiques, mais une résolution pacifique du dilemme. En bon fan d’heroic- fantasy, je suis donc un peu frustré: un univers médiéval-fantastique avec des dragons, et aucun combat !

A noter aussi quelques clichés dans les descriptions des personnages principaux, pas toujours très éloignés de la caricature.

Un roman qui sert donc surtout à étoffer la saga des « Origines ».

Publicités

Une réflexion sur « L’Oeil du Dragon – Anne Mc Caffrey »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s