Etoiles, garde-à-vous ! (Starship Troopers) – Robert Heinlein

etoiles-garde-a-vous-starship-troopers-robert-heinlein

Présentation

N’ayant jamais rien lu de Heinlein (je sais, c’est mal), je me suis dit qu’il était temps de combler cette lacune par un de ses récits les plus connus. Et puis j’avais un challenge à tenir, hein…

Résumé (source éditeur)

Après la grande guerre atomique de la fin du XXe siècle, le monde ne fut plus que chaos et désordre. Pour éliminer les hordes barbares qui s’étaient formées, les survivants durent remettre leur sort entre les mains de l’armée. Un siècle plus tard la civilisation, arrivée à l’âge des étoiles, restait dirigée par les militaires.

Dans cet univers, Juan Rico s’engage le jour de ses dix-huit ans dans l’Infanterie Spatiale. Il ne sait pas quel sort terrible attend le fantassin qui, sur les mondes lointains, affronte les armées arachnides …

L’auteur (source éditeur)

Considéré par les Américains comme le « père de la S-F « , il fait partie de ces auteurs de  » l’âge d’or  » qui ont donné à la science-fiction ses lettres de noblesse dès les années 1940. Il est l’auteur d’innombrables chefs-d’œuvre tels que Une porte sur l’été, En terre étrangère ou Révolte sur la Lune. Étoiles, garde à vous ! a été adapté à l’écran par Paul Verhoeven sous son titre original Starship Troopers.

Mon avis

Au démarrage de cette lecture, je craignais un peu le livre de SF bourrin (sans doute parce que c’est l’idée que je garde du film, dont je n’ai cependant vu que des extraits). Pourtant, le Traqueur Stellaire encensant son auteur, j’ai décidé de me plonger dans cette lecture sans a priori.

L’histoire est celle d’un jeune garçon, qui s’engage dans l’armée de l’espace, et qui, après un entraînement éprouvant, se retrouve en première ligne face à un envahisseur extra-terrestre, aussi repoussant que belliqueux (avec un background peu développé en fait, car l’histoire n’est pas là). Loin d’être une critique virulente de l’armée, j’y ai plutôt vu une forme d’admiration pour ceux qui risquent leur vie pour leur patrie. Peut-être parce que Heinlein a vu sa carrière militaire avortée ? Sans idéalisme, il pointe cependant quelques travers du système.

Mais ses critiques sont plutôt dirigées vers la société démocratique. Cela se passe en arrière-fond du récit, mais les attaques n’en sont pas moins virulentes. Car dans cette vision du futur, c’est l’armée (donc loin d’être un modèle de démocratie) qui a pris le pouvoir, parce que les politiques sont incapables de gérer correctement la dégradation de la société.  D’ailleurs, il faut avoir fait son service militaire pour être un « vrai » citoyen…

Des thèmes militaristes qui peuvent susciter la controverse selon ses propres convictions et la lecture qu’on en fera, mais qui me font plutôt penser à des cris d’alarme de l’auteur face à une  disparition programmée des démocraties, victimes d’une certaine forme de mollesse…

Une lecture à deux niveaux, pour un récit plus subtil qu’il n’y parait.

Et encore un livre que je comptabilise dans le cadre du challenge Summer Star Wars.

summer-star-wars-challenge-lecture

Retrouvez aussi les avis de :

 

CITRIQ

Publicités

22 réflexions sur “ Etoiles, garde-à-vous ! (Starship Troopers) – Robert Heinlein ”

  1. Bien, il ne te reste plus qu’à foncer sur En terre étrangère et Révolte sur la Lune pour découvrir le talent d’Heinlein dans des ambiances totalement différente.

    J'aime

  2. Marrant, j’avais lu ce bouquin un peu après la sortie du film en 97 mais j’étais très probablement trop jeune pour me rendre compte des différents niveaux de lecture que tu évoques. J’avais sans doute dû me dire « mouais, ça manque d’action quand même ». ^^ Il n’est pas dit que j’y rejette un oeil de sitôt, trop de trucs nouveaux à lire.

    J'aime

  3. Ah oui, le film, très bien !
    Par contre je ne connais pas du tout l’auteur… Encore un truc à découvrir ! Et puis le prosélytisme de Guillaume est assez convaincant ! 😀

    J'aime

    1. Cela fait un moment que je n’ai pas chroniqué du Heinlein, pas le temps (notamment à cause du Prix assez chronophage en temps de lecture). Mais j’ai très hâte de m’y remettre.

      J'aime

      1. Par contre ne visionnez jamais les deux suites direct to dvd de Starship Troopers. Jamais. Ce n’est que médiocrité et yeux qui fondent.

        J'aime

  4. « Des thèmes militaristes qui peuvent susciter la controverse selon ses propres convictions et la lecture qu’on en fera, mais qui me font plutôt penser à des cris d’alarme de l’auteur face à une disparition programmée des démocraties, victimes d’une certaine forme de mollesse… »

    On ne peut plus d’accord. Le Bifrost spécial Heinlein va dans ce sens-là aussi.

    J'aime

  5. J’ai également fait confiance au traqueur et lu le livre. Pas été déçue du tout. J’ai même enchaîné par le film, qui, je ne l’aurais jamais cru, m’a bien plu également. Comme quoi…

    J'aime

  6. Bonjour Xapur!
    Oui, il faut voir le film! …Dis celle qui n’a vu QUE le film justement. En fait, j’apprend grace à toi l’existence du roman. C’est peut être mal en fait, je suis partisane du « lis d’abord le livre, on voit le film après »^^
    Mais il faut dire que j’ai vu le film toute petite. Et depuis c’est devenu un classique pour moi^^
    Je note donc!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s