Hunger Games – Suzanne Collins

Hunger Games - Suzanne Collinshunger-games-film

Présentation

Etant passé complètement à côté du « phénomène », en grande partie volontairement d’ailleurs, je ne m’y suis intéressé que très récemment à l’occasion de la sortie du film qui a été adapté du roman. Et puisqu’il s’agit d’un copié/collé, je vous propose une critique unique du film et du livre Hunger Games !

Résumé (source éditeur)

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

L’auteur (source Livraddict)

Suzanne Collins est une écrivain et auteur américaine qui écrit depuis vingt ans des scénarios de programmes de télévision pour la jeunesse. Elle a connu un grand succès grâce à ses romans de la trilogie The Hunger Games, après avoir écrit plusieurs livres de fantasy.

Mon avis

N’étant pas le coeur de cible du roman, publié en Pocket Jeunesse, j’avais soigneusement évité Hunger Games, malgré le fait que les livres traînent à la maison, dans les mains des mini-Xapurs. Le résumé, avec cette histoire de combat entre adolescents sous les yeux des caméras de télévision, me paraissait bien peu original. Cela me rappelait le film d’Yves Boisset « Le Prix du Danger », ou encore le livre « Running Man » de Stephen King (on l’a aussi beaucoup comparé au film japonais « Battle Royale » mais je ne l’ai pas vu). Bref, une vieille recette remise au goût du jour…

Ayant eu l’occasion de voir le film, j’en ai profité pour « m’instruire ». Le résultat est correct, et là où je craignais une édulcoration pour midinettes, j’ai été plutôt agréablement surpris par le fait que l’histoire n’était pas trop niaiseuse. Certes, elle met en scène des ados et il y a bien une romance, mais ce n’est pas aussi manichéen qu’on pourrait le penser. Et l’héroïne est plus rebelle que prévu. Un rôle endossé par Jennifer Lawrence, que j’avais déjà vu dans l’excellent X-Men Le Commencement. (Tiens, vous saviez que j’anime un blog sur les super-héros ? Hem…)

Bref, le film étant un divertissement acceptable, je suis passé au livre, après tout c’est un blog consacré à mes lectures, ici ! Court, plutôt rythmé, celui-ci se lit rapidement et ne réserve plus guère de surprise à ceux qui ont vu le film (la réciproque est vraie, du coup !). Certes, il y a des différences, liées à l’adaptation, qui sont nécessaires pour rendre le visuel peut-être plus spectaculaire. Et le roman est écrit à la première personne, au présent, on est donc dans la tête de Kadniss, la jeune héroïne, chose rendue difficile au cinéma.

Il reste un peu dommage que le monde ne soit pas plus détaillé, mais c’est sans doute cette volonté de centralisation et d’identification à l’héroïne qui l’imposait. Peut-être en apprend-on plus dans les autres volumes de la trilogie, puisqu’il y a eu deux suites ? Sans déplaisir, mais sans priorité aucune, peut-être les lirais-je à l’occasion, car Hunger Games, loin d’être l’horreur YA que je craignais, se révèle être un divertissement correct, que l’on parle du film ou du livre.

A lire aussi les avis de :

Publicités

16 réflexions sur “ Hunger Games – Suzanne Collins ”

  1. Je n’ai pas encore lu le livre, que j’ai récemment offert à ma douce (c’est elle qui a demandé hein). Par contre, pour ce qui est du film, j’ai manqué de m’endormir devant. J’ai trouvé l’esthétique très cheap, les personnages mal joués (tu vois, Kadniss, je lui aurai volontiers collé des baffes) et à peu près aussi crédibles et dynamiques que des parpaings morts. Sans parler de l’action pitoyablement mise en scène. En ce qui me concerne, j’ai cru voir un croisement contre nature entre Twilight et un sous Battle Royale (justement) édulcoré qui ne s’assume pas. Ouais, je sais, je suis violent et j’ai l’impression de faire partie d’une minorité de vieux cons rageux quand je parle de ce film. ^^

  2. Je n’ai pas lu le livre mais j’ai subi le film. Voilà comment je le décrirais en quelques mots : Battle Royale mal réinterprété par les coupables de Twilight. ^^
    Je n’ai du coup absolument aucune envie aucune de lire les livres 😉

  3. Moi aussi je suis plus indulgent mais c’est vrai que les défauts du film cités par Badtachyon (crédibilité, violence édulcorée, etc…) découlent directement du roman, qui est un roman jeunesse, et donc le film est un film jeunesse avec une violence qui ne peut être trop présente, sous peine de se couper d’une partie du public (à cause de la classification par tranche d’âge).
    Je n’exclue pas moi non plus de lire la suite, mais avec du recul, je trouve le tout assez faiblard. Je crois que j’ai été un peu trop gentil sur ce coup là… ^^

  4. Je suis allée voir le film en pensant aller voir un gros navet et j’en suis sortie très agréablement surprise, du coup, les livres m’ont plu également (avec un point en plus pour le dernier qui donne à Katniss une profondeur que je ne pensais pas lire dans un roman jeunesse).

    I

  5. Tu peux t’arrêter au premier ceci dit, à l’exception des 50 dernières pages du 3, je ne suis pas sûre que ça en vaille la peine. A voir ce que ça donne à l’écran ceci dit, je trouve le film plus intéressant que le livre en fait (ce qui n’est pas courant ^^)

  6. J’avais toutefois lu dans un vieux studio ciné live poussiéreux que l’auteur était très satisfaite de l’adaptation cinématographique parce que son livre était très violent et qu’elle ne voulait pas que ce soit transformé en boucherie à l’écran. Et moi je dis : mouais. ^^

  7. Ton avis est très juste. Cependant, certes c’est un roman jeunesse, mais il trouve quand même son intérêt à travers le message de l’auteur et son regard sur la société, les médias et comment ceux-ci manipulent les individus. Après je vois cela d’un regard peut être un peu plus jeune ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s