Ti-Harnog – Christian Léourier

cycle-de-lanmeur-tome-1-ti-harnog-christian-leourier

Présentation

Premier récit du cycle de Lanmeur, Ti-Harnog ouvre le tome I de l’Intégrale parue chez les éditions Ad Astra. Une très belle édition, avec une superbe couverture d’Eric Scala dont le sens apparaîtra dans ce roman. Et ci-dessous l’édition J’Ai Lu.

ti-harnog-christian-leourier

Résumé (source éditeur)

La planète Lanmeur avait choisi Twern comme « contacteur », l’envoyant à travers les étoiles, suspendu entre vie et mort, l’inconscient irrigué par des répétiteurs électroniques… et par suite d’un incident spatial, Twern s’est retrouvé sur Ti-Harnog, une terre inconnue.

Des paysans recueillent cet être étrange venu d’ailleurs, si différent d’eux par l’apparence et l’esprit. Ti-Harnog est un monde rural, encore primitif, rigidement divisé en castes. On créera donc pour lui seul la caste du Visiteur… Commence alors pour Twern une longue errance où l’informaticien d’élite découvrira l’amour, la douleur, le pouvoir des légendes religieuses… Mais qu’en pensent ceux de Lanmeur à qui rien n’échappe ?

L’auteur (d’après Wikipedia)

Né à Paris en 1948, Christian Léourier a fait des études de philosophie et exerce la profession d’analyste. Passionné de S-F, il a publié plusieurs romans parmi lesquels L’astéroïde noirLes montagnes du soleil… C’est l’un des plus prometteurs écrivains français de S-F.

Mon avis

Ti-Harnog est donc l’entrée dans le cycle de Lanmeur. Un « contacteur » est chargé par la mystérieuse planète Lanmeur d’aller évaluer les habitants de la planète Ti-Harnog, afin de savoir quelles relations sont possibles entre elles. Mais l’arrivée de cet étranger, » si semblable, très différent », va réveiller des légendes ancestrales et perturber la société – constituée de castes très rigides – en place.

S’il comprend de nombreuses choses intéressantes, j’ai trouvé le récit parfois un peu brouillon. Certains passages sont traités un peu trop rapidement, comme la perte de l’émetteur de Twern (ce qui n’a pas l’air de vraiment le perturber), le rôle réel du Contacteur (qui semble balloté au gré des évènements et refuser mollement son rôle de prophète) et le fait que l’on n’a peu d’informations sur Lanmeur. De même, certains passages auraient pu être approfondis, lors des longs voyages pendant lesquels les personnages principaux n’ont pas l’air de vraiment interagir.
Reste une approche très intéressante des moeurs de la planète, empreinte d’humanité voire d’humanisme, et des trouvailles plutôt inattendues, comme le murketo des femmes !

Une entrée en matière qui m’a légèrement déçu, mais qui a été largement compensée par les récits suivants !

A noter aussi en fin d’intégrale des poèmes et chansons qui n’avaient pas pu trouver de place dans l’édition J’Ai Lu.

A lire aussi les avis de :

Publicités

7 réflexions sur “ Ti-Harnog – Christian Léourier ”

  1. C’est l’impression globale que j’ai eue avec cette intégrale, c’est d’avoir cette faim non rassasiée. Ti Harnog s’avère tout de même mon histoire préférée, je m’étais attachée aux personnages.

  2. J’ai adoré Ti-Harnog, c’est mon préféré du tome ! Dans ce cycle, il faut se montrer patient : le rôle des contacteurs sera plus ou moins dévoilé dans les romans suivants, c’est comme ça, il faut accepter la part de mystère :p
    Dans l’ensemble, je suis fan de ce cycle et j’attends avec impatience le 3ème tome !

  3. Léourier se sert surtout du prétexte de Lanmeur pour imaginer des sociétés différentes. J’espère néanmoins en savoir plus dans les tomes suivants.
    @Guillaume : oui, et ce n’était pas forcément plus mal 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s