Les Peaux-Epaisses – Laurent Genefort

les_peaux_epaisses_laurent_genefort

Présentation

Après avoir découvert Laurent Genefort à la lecture de Memoria, j’avais hâte de retrouver l’univers des portes de Vangk, artéfacts laissés à l’abandon par leurs mystérieux créateurs extra-terrestres, et qui permettent aux humains de voyager entre les mondes. C’est chose faite grâce à cette ré-édition aux éditions Critic d’un ouvrage de 1992, déjà re-publié en 1998, avec cette fois un texte revu et corrigé.

Résumé (source éditeur)

Lark et Roko : deux mercenaires parmi les plus doués et les plus chers. Le premier est un ancien peau-épaisse, un humain modifié pour résister aux conditions de travail dans l’espace. Après trente ans de métier, il décide de raccrocher et de rejoindre les siens. Le second, formé par Lark, déteste les Peaux-Épaisses. Depuis une affaire qui a mal tourné, il les chasse pour revendre leurs peaux, véritables combinaisons spatiales vivantes. Quand on l’engage pour éliminer le clan de Lark, son chemin va à nouveau croiser celui de son ancien mentor. Lark parviendra-t-il à retrouver et sauver son clan ? Et Roko assouvira-t-il enfin sa vengeance ? Une seule certitude : il y a des comptes à solder… d’un côté comme de l’autre.

L’auteur (source éditeur)

Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque sort son premier roman,Le Bagne des ténèbres, dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Aujourd’hui, avec près de quarante romans publiés, un Grand Prix de l’Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche (Arago — 1995; Omale — 2002), il est considéré comme l’une des figures de proue de la nouvelle science-fiction française et, sans doute, le tout meilleur créateur d’univers du domaine.

Mon avis

Les Peaux-Epaisses, du nom d’une race d’humains modifiés génétiquement pour être mieux adaptés à la vie dans l’espace, est un pur roman d’action. Basé sur un univers très fouillé (à la limite, il y a même un peu trop de détails dans les premières pages du livre, et la lecture s’en ressent, le temps d’intégrer tous les éléments), il s’articule sur une dualité classique entre deux groupes. D’un côté, des tueurs sans foi ni loi, de l’autre, les derniers représentants d’une race en voie de disparition, traqués suite à leur découverte d’un lourd secret.

Et bien sûr, on y trouve un règlement de comptes entre anciens mercenaires, le maître et son meilleur élève, ainsi qu’une histoire d’amour entre un jeune ethnologue un peu azimuté et une jolie mutante…

Des ressorts assez classiques, donc, pour un court roman sur fond de machination de multinationales dans un univers complexe, lourdement industrialisé et bardé de technologie. Et ce fut bien là pour moi le principal attrait de cette lecture.

Un roman sympathique, certes, mais qui m’a un peu déçu après le grand moment que fut Memoria. Il faut dire que 16 ans ont passé entre les deux ouvrages…

Retrouvez aussi les avis de : LuneSpocky

Publicités

2 réflexions sur “ Les Peaux-Epaisses – Laurent Genefort ”

  1. Bien moins bon que Memoria ? Mmh. J’ai acheté et lu Memoria en ebook: il m’a laissé un bon sentiment mais la fin m’a pris de court. Je me fiais au pourcentage de progression qui ne prend pas en compte les pages de notes, postface ou autres. Désarrois assez grand en fin de course. L’intriguer était pourtant bonne avec un style clair teinté de background et considérations intelligentes, mais j’ai eu l’impression que l’auteur se retenait tout du long et limitait l’ambition de son récit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s