Cleer – L.L. Kloetzer

Cleer L.L. KloetzerPrésentation

Auréolé de son prestigieux Prix des blogueurs du Planète-SF, je ne pouvais passer à côté de Cleer, lu l’été dernier et dont la chronique a pour le moins tardé (c’est mal, je le sais)…

Résumé (source éditeur)

Cleer est un concept, une idée flottant dans l’éther, une pure lumière. Cleer est une corporation, une multinationale d’aujourd’hui et de demain, tendant vers l’absolu. Vinh et Charlotte participent de cet effort. Ils sont des consultants spéciaux, ils résolvent les problèmes mettant en jeu le bien le plus précieux du Groupe : son image. Pour eux, les cas de disparitions, les épidémies de suicides, les contaminations transgéniques. Ils défendent la vérité, la transparence, la fluidité de l’information, les intérêts des actionnaires. Ils sont l’ultime ressource contre la superstition et le chaos. Ils sont la Cohésion Interne.

Cleer est le témoignage d’un univers professionnel aux limites de l’incandescence.

L’auteur (source éditeur)

Ingénieur, consultant et docteur en psychologie, L L Kloetzer est né au milieu des années 1970 et travaille pour une multinationale. Après avoir écrit trois romans de fantasy remarqués (dont Le royaume blessé), il a décidé de se consacrer à des sujets sérieux : l’argent, le travail et le coaching. CLEER est la transcription fidèle, ou pas, de ses expériences personnelles et spirituelles. Son dernier roman en date Anamnèse de Lady Star, a paru en 2013 aux Editions Denoel.

Mon avis

Je connais peu de romans dans notre domaine qui prennent pour cadre le monde de l’entreprise. Et ceux que j’ai lu sont de très haute qualité. J’en veux pour preuve Forteresse et Heptagone de Georges Panchard. Cleer ne dénote pas, c’est un roman brillant, à plus d’un terme. D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’il a reçu en 2011 le prestigieux prix du Planète-SF 😉

J’avais un peu d’appréhension en l’ouvrant, car l’écriture de L.L. Kloetzer, être bicéphale que je découvre ici, n’est pas toujours évidente si j’en crois les articles de mes confrères blogueurs. J’avoue sans honte que je n’ai pas forcément tout compris, certains passages étant relativement… mystiques (comme moi ?).

Mais la plus grande partie du roman est largement abordable. Nous suivons ici deux nouveaux embauchés dans une multinationale, qui se trouvent affectés dans un service nommé Cohésion Interne, sorte de police appelée dans les filiales où des problèmes insolubles sont rencontrés. Attaques externes, sabotages, ces deux personnages opposés mais complémentaires vont devoir corriger les défauts, quitte à outrepasser les lois, pour garantir le bon fonctionnement et l’image du groupe.

On y retrouve techniques de management et psychologie empreints de zenitude et new age, des élucubrations que les sociétés imposent à leurs salariés lors de séminaires fastueux et qui sont parfois difficilement compréhensibles pour le commun des mortels !

Mais Cleer c’est aussi le récit d’une Ascension (!) qui se fait peu à peu, dans la hiérarchie de l’entreprise (symbolisée par la pureté d’une tour de verre qui monte vers les nuages…) comme dans la vie spirituelle de ces employés de haut niveau, qui ne vivent que pour le travail. Un sacerdoce, une vocation voire une obsession, qui fait passer leur entreprise avant tout le reste. Ou pas, c’est un choix auquel chacun est soumis…

Difficilement classable (et c’est tant mieux), cette « fantaisie corporate » lorgne autant vers le fantastique que vers la S.F.,  avec une pointe de thriller. Un récit étrange, atypique, donc hautement recommandable !

A lire aussi les avis de  : GromovarEfelleAnudarTigger LillyRSF blogCédric Jeanneret LorhkanChronique des Temps FutursBlackwolf

Une lecture qui participe au challenge Francofou

challenge lecture francofou

 

Publicités

13 réflexions sur “ Cleer – L.L. Kloetzer ”

  1. Moi non plus je n’ai pas tout compris, mais ce livre a un charme indéfinissable qui fait qu’on ne l’oublie pas. J’ai bien failli le commander à la bibliothèque pour le classer au rayon « management » ou « monde de l’entreprise », c’est pas souvent que ça m’arrive avec un texte de SF xD

  2. Un roman qui a de très grandes qualités, mais qui m’a un peu trop perdue en route (pas tout compris non plus) et du coup j’ai quelque peu décroché… C’est dommage, parce que j’étais vraiment à fond dessus durant une bonne première moitié !
    Je ferais le test avec Anamnèse de Lady Star également, mais à sa sortie en poche. ^^

  3. Très intéressant, très particulier.
    J’imagine que ce roman doit revêtir un attrait encore plus fort quand on a eu l’opportunité d’être cadre dans une grande entreprise (ce qui n’est pas mon cas), il n’empêche que ça reste tout à fait recommandable pour n’importe qui, au moins pour « l’expérience ».

  4. @Blackwolf : Étrange mais intéressant !
    @Raven : Anamnèse me tente mais je le crains aussi un peu^^
    @Lorkhan : j’y ai retrouvé pas mal de choses vécues, en effet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s