Notre-Dame des Loups – Adrien Tomas

Notre Dame des Loups Adrien Tomas

J’étais un peu dubitatif en lisant le résumé de Notre-Dame des Loups par Adrien Tomas, qui mélange western et loup-garous, mais une fois le livre ouvert, je l’ai… dévoré !

Résumé (source éditeur)

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

L’Auteur (source Wikipedia)

Adrien Tomas est un auteur de fantasy français né en 1986.

Son premier roman, La Geste du Sixième Royaume, a reçu le Prix Imaginales en 2012.

Mon avis

Je suis relativement peu fan des monstres classiques qu’on a tant lu et vu dans les oeuvres d’horreur. Vampires, fantômes, zombies et loups-garous m’intéressent peu. Pour autant, Notre-Dame des Loups m’intriguait, à la fois par le nom d’Adrien Tomas (dont j’ai toujours La Geste du Sixième Royaume dans ma PAL), par le fait que l’histoire est courte (moins de 200 pages) et parce qu’elle se déroule dans un décor de western. Pas forcément convaincant pour moi à priori, mais intriguant. Disons-le tout de suite, j’ai adoré.

Adrien Tomas change de personnage à chaque chapitre, en nous faisant découvrir le quotidien d’un petit groupe de Veneurs, inspiré des chasseurs de lycanthropes européens. Traquant la reine des loups-garous, celle qui, fuyant l’Europe, a répandu le fléau aux Etats-Unis. Un récit âpre et dur, à l’instar du paysage enneigé dans lequel évolue les personnages. Qui rappelle les décors glaciaux de certains westerns (j’ai pensé à True Grit par exemple) et y puise de nombreux éléments : les colts Smith & Wesson, les carabines, des indiens et des wendigos etc…

Et forcément sanglant, puisque les combats s’enchaînent, et que les meutes sont décimées par les balles en argent tandis que la confrontation finale approche. Mais le groupe aussi subit des dégâts. Des personnages bien caractérisés, qui tous ont une histoire et des motifs plus ou moins avouables. Tomas n’est pas avide de surprises et de rebondissements, qui renouvellent l’intrigue et se jouent du lecteur. Et c’est très bien fait, au point que j’ai eu du mal à lâcher le livre, une fois commencé.

Court, bien écrit, original dans le fond mais aussi dans le style, Notre-Dame des Loups est très efficace et constitue une lecture très agréable, que je recommande fortement. Je n’en ai que plus envie d’ouvrir La Geste du Sixième Royaume.

A lire aussi les avis de : Lune – Le BibliocosmeLorhkanBlackwolf – …

Advertisements

12 réflexions sur “ Notre-Dame des Loups – Adrien Tomas ”

  1. Deuxième chronique que je lis sur ce roman, et deuxième avis plus que positif !
    Je ne m’y attendais pas forcément, mais il va falloir que je lm’y intéresse (un de plus, pfff…^^).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s