Le Guide du Voyageur Galactique / H2G2, tome 1 – Douglas Adams

guide voyageur galactique douglas adams

J’avais depuis longtemps prévu de lire le premier tome de la trilogie en cinq volumes de Douglas Adams, mondialement voire universellement connue. Mais comme pour tous les livres emplis d’humour, j’attendais le bon moment, ce qui n’est pas fréquent chez moi  

Résumé (source éditeur)

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute ; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique ! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

L’Auteur (source Wikipédia)

Douglas Noel Adams, né le 11 mars 1952 à Cambridge et mort le 11 mai 2001 (à 49 ans) à Santa Barbara, est un écrivain et scénariste anglais. Il est surtout connu pour son œuvre Le Guide du voyageur galactique (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy), une saga de science-fiction humoristique dont il scénarisa le feuilleton radio original puis écrivit la « trilogie en cinq volumes » de romans.

Mon avis

Quoi de mieux pour commencer un challenge space opera que de partir dans l’espace avec un bon guide ? C’est ce que propose (ou pas) ce Guide du Voyageur Galactique, aussi connu sous l’acronyme H2G2, d’après son titre anglais : The Hitchiker Guide to the Galaxy. Une « trilogie en 5 volumes » adapté d’un feuilleton radio et qui nous conte les aventures du dernier terrien dans l’espace, notre bonne planète ayant eu la mauvaise idée de se trouver sur le trajet d’une bretelle d’autoroute intergalactique…

Résumé comme cela, on comprendra que l’humour est omniprésent, tout comme l’absurde des situations et des personnages. Une lecture à ne pas prendre au sérieux, avec un humour typiquement british, qui mériterait sans doute d’être apprécié en V.O. (ce dont, hélas, je doute d’être capable).

Partez donc dans le sac à dos d’Arthur Dent, faites de l’autostop (contre votre gré) dans l’espace, visitez la planète Magrathea où l’on bâtit des mondes – sauf si Marvin le robot déprimé et déprimant ne vous casse le moral, appréciez la poésie vogon (ou pas !), découvrez la réponse à la Grande Question sur la Vie, l’Univers et le Reste, et surtout… Pas de panique !

Un classique de la littérature de SF et d’humour, qui se lit vite et bien, et est fort sympathique.

Une lecture qui participe au Challenge Summer Star Wars Episode II et au challenge Morwenna’s list !

challenge Morwenna's List

D’autres avis chez : VertCachouLorhkanCornwallTesrathilde – …

Publicités

19 réflexions sur “ Le Guide du Voyageur Galactique / H2G2, tome 1 – Douglas Adams ”

  1. Quand je l’ai lu j’ai compris pourquoi il était mythique ^^. Je ne l’ai sans doute pas autant apprécié que d’autres, mais je le recommande aussi, parce qu’on ne sait jamais il s’agit tout de même d’un guide de survie ! :p

    1. Ce n’est pas forcément un chef d’oeuvre mais il a un tel statut qu’il faut l’avoir lu, en effet. Ne serait-ce que pour savoir comment se comporter face à un vogon 😉

  2. Héhé, moi aussi je comptais relire la saga, c’est le challenge de Cornwall qui va m’aider à me « motiver ». Au vu du quatrième que tu cites, je suppose qu’il s’appelle Arthur Dent et non Arthur Accrocs dans ton exemplaire ? En découvrant ta chronique, j’ai plein de souvenirs qui reviennent 🙂 Après, je ne saurai pas dire de quels tomes ils proviennent. (alors je ne spoile pas)
    Et n’oublies pas ta serviette !

  3. Salut à toi, camarade blogueur !
    Un message qui ne concerne pas H2G2 mais plutôt notre curieuse proximité ! En effet, lyonnais et amateurs de fantasy/SF tous les deux, nous nous sommes déjà probablement croisés en un des lieux lyonnais dédiés (Comic Zone, Trollune, Temps Livre…). Il est donc possible que nous nous connaissions, de vue au moins.
    Je tenais juste, de façon inutile mais indispensable, à souligner ce point.
    Bonne journée 😉

    1. Etant un peu excentré de la grande ville, je fréquente surtout Comic Zone ou encore Gibert au Carré de Soie, mais tôt ou tard nos chemins se croiseront sans doute, l’univers n’est pas si grand !

  4. Haha, très bon souvenir que ce roman ! Pas un chef d’oeuvre, mais je me souviens l’avoir parcouru le sourire aux lèvres, et c’était bien sûr le but de l’auteur donc mission accomplie !
    J’ai moins accroché au deuxième tome par contre. Il me reste à lire les suivants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s