Quantika – tome 1 : Vestiges – Laurence Suhner

quantika tome 1 laurence suhner

Je lorgnai depuis un moment sur ce roman, mais j’attendais un peu l’avancement des suivants, puisqu’il s’agit d’une trilogie. Le dernier volume étant en approche, il était temps de d’inscrire le premier tome dans le challenge Summer Star Wars !

 L’Auteure (source éditeur)

Dessinatrice et écrivain suisse, habitant Genève. Passionnée de sciences, d’archéologie et de musique indienne, Laurence Suhner a publié depuis 1984, une dizaine de bd, notamment, chez Emmanuel Proust, un « Agatha Christie » (Le Secret de Chimneys) avec François Rivière au scénario. Elle s’est essayé à la nouvelle depuis 2006 et se consacre depuis 2009 à l’écriture de QuanTika.

Résumé (source éditeur)

Dans mes rêves, je les appelle les Bâtisseurs.
Les Bâtisseurs.
Une ancienne civilisation qui a visité Gemma – la plus lointaine colonie humaine – il y a douze mille ans, en y laissant des vestiges et un gigantesque artefact en orbite.
Qu’ont-ils bâti en vérité, si ce n’est une machine? Une machine qui détraque la réalité, altère les constantes fondamentales de l’Univers.
Qu’y puis-je? Pourquoi ai-je été choisie? Pourquoi suis-je la seule à entendre cette voix qui surgit des profondeurs? Cette voix qui me pousse à abandonner mon corps au rythme et à la danse.
La voix de Ioun-ké-da.
Celui que, dans leurs mythes, les Bâtisseurs nomment le Dévoreur de réalité…

Mon avis

Saluons d’abord la superbe couverture de Manchu qui donne fortement envie (comme tout ce qu’il fait^^) de découvrir ce qui est le premier roman de Laurence Suhner (auteur dont j’avais lu un texte sympathique dans une anthologie). « Vestiges » est le premier tome d’une trilogie, dont le troisième tome ne devrait plus tarder.

L’humanité a colonisé la lointaine planète de glace Gemma, au dessus de laquelle orbite l’inquiétant Grand Arc, structure extra-terrestre immobile et impossible à étudier, tant elle se révèle inaccessible aux moyens d’investigations des hommes. Qui étaient les Bâtisseurs, pourquoi ont-ils laissé ce vaisseau (ou cet artefact) en orbite, quels sont ces vestiges enterrés sous la croûte de glace de la planète ? Ce sont les questions principales du livre, avec des humains face à des traces de civilisation qu’ils peinent à appréhender.

Plusieurs personnages principaux, et de nombreuses factions, sont focalisés sur cette ancienne présence alien, qui pèse sur le présent et l’avenir de la planète, même par sa simple présence inerte. On s’intéressera aussi bien aux scientifiques qui cherchent à en percer les mystères, qu’à la milice qui veut en prendre le contrôle, ou aux écoterroristes qui essaient de promouvoir une autre voie. Et même à un mystérieux alien qui semble en savoir long…

Pour un premier roman, Laurence Suhner nous propose un texte très intéressant, très fort visuellement, avec artefact en orbite, planète glacée creusée par des tunneliers, ruines cyclopéennes, rêves mystiques et influences variées (dont mantras indiens). Une franche réussite pour ce space opera (ou plutôt planet opera) intéressant et plaisant à lire. On regrettera juste des personnages assez stéréotypés et parfois quelques paragraphes de jargon scientifique pas toujours digeste, mais ce premier tome emporte l’adhésion et donne envie d’en lire plus. Car on reste bien sûr en plein suspens à la fin de ce premier tome !

A noter, en complément, un très beau et complet site internet. illustrations, extraits audios, teasers, bonus…
Une lecture qui participe au Challenge Summer Star Wars Episode II et au Challenge SFFF au féminin

challenge lecture summer star warschallenge sfff au féminin

Lire aussi les avis de : Lhisbei Jae_LouNébalEfelle Anudar Blackwolf

Publicités

11 réflexions sur “ Quantika – tome 1 : Vestiges – Laurence Suhner ”

  1. J’avais recueilli des avis mitigés pour ce livre (en particulier sur le jargon scientifique dont tu parles et le fait que la fin avait un goût de trop peu) mais vu que le tome 2 est sorti, ça m’amènera peut-être à revenir dessus. J’espère dans ce cas apprécier Quantika autant que toi.

  2. Tiens, étonnant de voir que je ne me suis pas (encore) intéressé à ce livre, alors que dès que ça parle « xénoarchéologie » ça m’émoustille comme pas possible !…

  3. Le livre qui m’a un peu fait revenir de mon a priori très négatif sur la « SF francophone »… Superbe roman à tous points de vue …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s