Morwenna – Jo Walton

morwenna jo walton

A la base, je n’avais pas prévu d’acheter un livre qui raconte le journal intime d’une adolescente galloise voyant des fées… Mais, entre ses récompenses prestigieuses (Prix Hugo, Nebula et British Fantasy Award !) et les avis enthousiastes de mes collègues blogueurs, je n’ai finalement pas résisté. Mon premier Lunes d’Encre (émotion !). Et entre-temps, le livre est entré dans la short list pour le prix du Planète-SF 2014 !

Résumé (source éditeur)

Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghust, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privé à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Loin de son pays de Galles natal, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres, notamment des livres de science-fiction. Samuel Delany, Roger Zelazny, James Tiptree Jr, Ursula K. Le Guin et Robert Silverberg peuplent ses journées, la passionnent. Alors qu’elle commence à reprendre du poil de la bête, elle reçoit une lettre de sa folle de mère : une photo sur laquelle Morganna est visible et sa silhouette à elle brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est sa mère ? Elle peut chercher dans les livres le courage de se battre.

Ode à la différence, journal intime d’une adolescente qui parle aux fées, Morwenna est aussi une plongée inquiétante dans le folklore gallois. Ce roman touchant et bouleversant a été récompensé par les deux plus grands prix littéraires de la science-fiction : le prix Hugo et le prix Nebula. Il a en outre reçu le British Fantasy Award.

L’Auteure (source Wikipedia)

Jo Walton, née le 1er décembre 1964 à Aberdare au Pays de Galles, est une romancière britannique de science-fiction et de fantasy.

Mon avis

Présenté sous la forme d’un journal intime, Morwenna se lit rapidement et aisément, chaque entrée étant un assez court chapitre. Et bien que j’ai été un peu réticent au début, l’écriture de l’auteure m’a plu et accroché. D’autant qu’il y a deux aspects intéressants dans le texte.

L’amour de la littérature, bien entendu, puisque Morwenna est une grande liseuse, après l’accident qui l’a laissé handicapée. Et comme elle lit de la SFFF, le roman est un vrai catalogue de lectures (que l’influent blogueur Lorhkan a recensé). Des allusions à de nombreuses oeuvres qui sont forcément plus appréciables quand on les connaît, ce qui n’est pas toujours mon cas, et qui à mon avis peuvent gêner des lecteurs étrangers à cette « sous-culture » – mais la plupart des blogueurs ne sont pas de mon avis^^.

La magie, le fantastique ou la fantasy qui parsème(nt) l’histoire de Morwenna. Bien loin des sorciers lançant des boules de feu, elle est ici presqu’invisible, indétectable, discrète et quasiment trop puissante pour qu’un être sensé veuille l’utiliser ! Se manifestant sous forme de coïncidences et de hasards, elle passe inaperçue pour le commun des mortels. Une approche fantastique qui entretient en fait le suspens sur l’existence de cette magie, et fait parfois douter de la santé mentale de la jeune fille…

Ode à la différence, hommage aux amoureux des livres et des « mauvais genres », passage de l’adolescence à l’âge adulte, les thèmes sont nombreux et bien traités. Sans être aussi exceptionnel que je l’espérais, Morwenna est quand même une lecture particulièrement agréable.

Lire aussi les avis de : Lorhkan Gromovar Lhisbei Tigger LillyLune – NeverwhereCornwall BlackwolfA.C. de HaenneEfelleTesrathilde – AcrO Livrement – …

Un combo pour deux challenges !

challenge sfff au fémininchallenge Morwenna's List

Publicités

17 réflexions sur “ Morwenna – Jo Walton ”

  1. J’avoue que le côté catalogue des titres de SF ne m’a pas vendu du rêve perso ^^
    Puis même si ça se lit très bien je n’ai pas trouvé le style transcendant, je m’attendais à mieux avec toutes ces éloges.
    Mais bon, le succès de ce roman est plutôt une bonne nouvelle pour la SF ^^

  2. C’est un peu le problème de tous ces avis méga enthousiastes, ça te pourrit une lecture parfois xD. Bon ceci dit je garde de bons souvenirs maintenant que j’ai mis un peu de distance avec tout ça ^^.

    1. Je survole généralement les avis des autres pour ne pas avoir de spoiler ni me laisser influencer mais il y a eu beaucoup d’avis positifs sur ce titre.

  3. Une excellente lecture pour moi, je me suis laissé emporter par ce ton intimiste et un brin naïf du journal intime de Morwenna.
    Et toutes ces références, ça me donne envie de lire toutes (et dans les ténèbres les lier ? Ah nan, ça c’est autre chose… 😀 ).

  4. « A la base, je n’avais pas prévu d’acheter un livre qui raconte le journal intime d’une adolescente galloise voyant des fées…  » C’est vrai que moi non plus, je ne l’envisageais pas comme ça 🙂 S’il y a beaucoup de références, je n’ai pas eu l’impression de lire un catalogue (ouf !). J’aime bien cette sensation d’une fantasy légère, laissant le lecture libre de l’interpréter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s