Thinking Eternity – Raphaël Granier de Cassagnac

Thinking Eternity livre de Raphaël Granier de CassagnacIntrigué par le pitch de cette histoire, j’avais bien envie de découvrir ce récit que je pourrais qualifier de politique-thriller-science-fiction…

Résumé (source éditeur)

Adrian Eckard, biologiste de talent, réchappe à un attentat de dimension planétaire en perdant la vue. Bénéficiaire de la première greffe cybernétique oculaire mais bouleversé par l’évènement, il quitte tout pour parcourir le monde et enseigner la science la plus fondamentale dans les endroits les plus reculés. Humble et charismatique, soutenu par des compagnons convaincus, il fonde un mouvement mondial, le thinking, qui rencontre un succès foudroyant et bientôt, le dépasse. Pour le meilleur comme pour le pire…

Sa soeur Diane, neuro-informaticienne de génie, est au même moment recrutée par Eternity Incorporated, entreprise philanthropique vouée à la survie de l’espèce humaine par-delà d’hypothétiques catastrophes en tout genre. Elle y développe les premières consciences artificielles destinées à oeuvrer pour notre bien. À moins qu’elles ne finissent par nous remplacer…

Dans un monde en proie aux questions brûlantes des dernières découvertes scientifiques, Thinking Eternity est à la fois un thriller haletant, une enquête journalistique et une anticipation visionnaire qui nous montre en direct la marche de l’humanité vers sa singularité, ce moment-clé où les capacités technologiques dépasseront l’être humain. Pour l’éternité ?

L’auteur (source éditeur)

Remarqué pour ses textes courts et son premier roman, Raphaël Granier de Cassagnac est chercheur en physique des particules. Il fait partie de ces voix nouvelles et talentueuses de la science-fiction francophone qui nous permettent de déchiffrer le futur proche. Passionné par les voyages, les villes et l’imaginaire, il anime chez Mnémos la collection de livres-univers Ourobores.

Mon avis

Thinking Eternity suit le parcours en parallèle d’un frère et d’une soeur. Adrian, victime d’un attentat, se retrouve gourou d’un mouvement de pensée qui va finir par le dépasser et s’étendre à l’échelle mondiale. Diane, ancrée dans le monde de l’entreprise, va s’approcher des plus hautes sphères et pénétrer dans un univers high-tech où se développent des Intelligences Artificielles de très haut niveau.

Ecrit sous la forme d’un thriller ou d’un récit de politique-fiction, Thinking Eternity est empli de thèmes intéressants. Les I.A., la mondialisation, les réseaux sociaux, le terrorisme, les élites et leur paranoïa, la quête du sens de nos vies, le partage du savoir et tant d’autres. Un contenu que l’auteur rend crédible et qui n’est pas lénifiant, grâce à l’alternance de points de vue et à l’intervention ponctuelle d’un oeil extérieur, sous la forme d’une journaliste.

Un rythme efficace pour une histoire intéressante, je regrette un peu que le livre ne réponde pas forcément à toutes les questions que je me suis posé (mais j’ai cru comprendre que c’était fait exprès…). Une belle découverte, il ne me reste plus maintenant qu’à me procurer Eternity Incorporated, qui se situe chronologiquement dans le futur, et à attendre patiemment un troisième tome que l’auteur a prévu, toujours dans le même univers…

Pour aller plus loin, le site internet dédié apporte des éléments complémentaires intéressants.

A lire aussi, les avis de : Julien le Naufragé VolontaireMarie-JulietRêve Général – …

Une lecture de plus pour le challenge Francofou !

challenge francofou

Advertisements

14 réflexions sur “ Thinking Eternity – Raphaël Granier de Cassagnac ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s