Hamlet au Paradis – Jo Walton

hamlet au paradis jo waltonRetour dans l’univers uchronique de Jo Walton avec Hamlet au Paradis, second volet de la trilogie du Subtil Changement.

Résumé (source éditeur)

Londres. 1949.
Viola Lark a coupé les ponts avec sa noble famille pour faire carrière dans le théâtre. Quand on lui propose de jouer le rôle-titre dans un Hamlet modernisé où les genres ont été chamboulés, elle n’hésite pas une seconde. Mais l’euphorie est de courte durée, car une des actrices de la troupe vient de mourir dans l’explosion de sa maison de banlieue.

Chargé de l’affaire, l’inspecteur Carmichael de Scotland Yard découvre vite que cette explosion n’est pas due à une des nombreuses bombes défectueuses du Blitz. Dans le même temps, Viola va cruellement s’apercevoir qu’elle ne peut échapper ni à la politique ni à sa famille dans une Angleterre qui embrasse la botte allemande et rampe lentement vers un fascisme de plus en plus assumé.

Hamlet au paradis est le second volume de la trilogie du Subtil changement. On y retrouve l’inspecteur Carmichael, en fort mauvaise posture, ainsi que l’élégant mélange d’uchronie et de polar so british qui a fait le succès du Cercle de Farthing.

L’auteure (source éditeur)

Née au pays de Galles et très attachée à ce pays dont elle parle la langue, Jo Walton vit depuis 2002 au Canada avec son mari et son fils. Elle est l’auteure d’une dizaine de romans remarqués. Bien que son roman Tooth and Claw, inédit en français, ait reçu le World Fantasy Award en 2004, il lui a fallu attendre la parution de Morwenna pour rencontrer le succès qu’elle méritait.

Mon avis

Comme son nom l’indique, cette trilogie ne montre pas un univers parallèle très différent du nôtre. Par contre, à la différence du premier tome (Le Cercle de Farthing), on entre quand même cette fois plus résolument dans l’uchronie. Et aux premières loges, si j’ose dire, vu que le Royaume Uni et l’Allemagne ont signé la paix après un an de guerre, et qu’ils se rapprochent de plus en plus l’un de l’autre. Et pas dans le bon sens en ce qui concerne les anglais, dont le gouvernement est pris dans une spirale fascisante.

Jo Walton reprend les recettes du premier tome. On suivra donc (encore) une aristocrate anglaise, Viola, mise au ban de la bonne société pour avoir voulu faire du théâtre au lieu de se livrer aux mondanités de sa classe sociale. Et l’on retrouvera l’inspecteur Carmichael essayant de mener une enquête alors qu’il est miné par l’évolution de son pays et surtout les turpitudes de sa hiérarchie.

Préparations d’attentat, visite de Hitler à Londres, coulisses d’une pièce de théâtre où l’on prépare une version avant-gardiste de Hamlet, Walton mêle ces éléments avec brio dans l’Angleterre d’un 1949 fictif. Et si l’on pourra regretter le petit manque d’originalité que représente l’héroïne principale, ou le luxe de détails concernant l’adaptation de Hamlet (qu’il vaut mieux connaître un peu pour pleinement apprécier la préparation de la pièce), l’ensemble reste de très bonne facture et passionnant de bout en bout.

Carmichael, décidément bien intéressant et que l’on apprend à mieux connaître dans ce tome, va se retrouver au coeur de choix cornéliens (shakespeariens ?). La fin du roman est assez inattendue pour ce qui le concerne, tout en provoquant l’attente d’un tome 3 (titré Une demi-couronne et prévu pour le 22 avril 2016) où je me demande comment le brave inspecteur va pouvoir assumer ses fonctions.

Un récit qui m’a encore plus convaincu que le premier tome et dans lequel l’aspect uchronique gagne en puissance, ce qui n’est pas pour me déplaire. La suite, se déroulant en 1960, devrait être aussi un bon moment de lecture.

D’autre avis chez : Bibliocosme (Dionysos)BlackwolfLivrementMarieJuliet – Naufragés VolontairesLa Prophétie des Ânes – Quoi de neuf sur ma pile – RSF blog – Un Papillon dans la Lune – …

Advertisements

24 réflexions sur “ Hamlet au Paradis – Jo Walton ”

  1. Alors, c’est une trilogie dont j’entends à la fois du bien et du mins bien. Du coup, j’hésite vraiment. J’ai lu que le rythme était plutôt lent, voire très lent et qu’il ne se passait pas grand’chose surtout dans le tome 1. Est-ce le cas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s