Bifrost hors-série : la science-fiction en bande dessinée

bifrost science fiction bande dessinée

Pour fêter ses 20 ans, la revue Bifrost a eu la bonne idée de publier un hors-série consacré à la bande dessinée de science-fiction. Pour l’obtenir, il fallait être abonné (ce qui m’a incité à le faire car je n’achetai pas tous les numéros jusqu’à présent, honte à moi), on peut aussi acheter deux numéros en librairie et recevoir ce H.S. en cadeau. Sympa, non ? N’étant pas très connaisseur en B.D. de S.F. (hors comics de super-héros qui y sont fort justement rattachés), c’est l’occasion d’élargir mon horizon (et d’allonger ma wish-list, damned).

On commencera donc par les grands classiques : Flash Gordon, Barbarella, Lone Sloane, Valérian & Laureline, Yoko Tsuno, L’Incal, dont j’ai quand même lu certains dans ma jeunesse lointaine…

Puis, au hasard, Le Transperceneige, La Caste des Méta-Barons, Le Cycle de Cyann, Les Mondes d’Aldébaran, Universal War One, Prométhée… J’ai noté une assez forte proportion de B.D. francophone tout au long de ce numéro.

Et bien sûr le fan de comics que je suis s’est régalé de retrouver V pour Vendetta, WatchmenMarvels, Kingdom Come, Planetary, Top Ten (et là je suis plus en terrain de connaissance !) bref les versions les moins conventionnelles des supers-slips, des mini-séries auto-contenues dont certaines à mon avis plus destinées aux connaisseurs qui y détecteront de nombreux clins d’oeils ou allusions, plutôt qu’aux néophytes.

On notera aussi la forte présence d’Alan Moore dans les parages, qui signe aussi La Ligue des Gentlemen extraordinaires. Celle-ci, avec La Brigade chimérique et ses dérivées, L’Oeil de la Nuit ou L’Homme truqué, flirte avec le steampunk ou l’urban fantasy.

On finit par un petit listing rapide pour retrouver plein d’autres titres, de Tintin à Blake & Mortimer à Ghost in the Shell à Jeremiah à Ronin ou Jour J et tant d’autres (mais pas le Scrameustache ? uh uh !)… Le sujet est vaste et ce numéro spécial permet d’en avoir un excellent aperçu, mais aussi d’entrer dans le détail et l’analyse de certains longs cycles.

Une très bonne initiative menée par une équipe d’érudits passionnés pour un hors-série « tout en couleurs » (comme on disait chez Strange !), qui donne une foultitude d’idées de lectures – et laisse espérer un retour de la BD dans la revue ?

Un peu d’autopromo : mon site comics et films

Publicités

12 réflexions sur “ Bifrost hors-série : la science-fiction en bande dessinée ”

  1. Damned ! Je n’étais pas plus intéressé que ça, mais là tu m’as donné une furieuse envie de le posséder ! (par contre, l’absence du Scrameustache est un scandale:) ).

      1. Bon, j’ai craqué, j’ai commandé les HS Zelazny et Poul Anderson, histoire d’avoir une chance de l’avoir (c’est dans la limite des stocks disponibles, et avec la veine que j’ai…).

  2. Je ne dirais pas que j’ai été aussi enthousiaste que toi sur ce numéro. Mais, j’y ai pioché de bonnes idées lecture BD. Je me suis aperçue que finalement je n’avais pas un rayon BD si SFFF que cela…
    J’au quelques titres pour remédier à cela!

    1. Je croyais partir de loin mais avec l’apport des super-héros, je me retrouve un peu moins dépourvu. En tout cas j’ai noté pas mal d’albums à découvrir, moi aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s