Marouflages – Sylvie Lainé

marouflages sylvie laineCela fait un moment que j’avais un exemplaire (dédicacé !) de Marouflages, un des recueils de nouvelles de Sylvie Lainé dans ma PAL. La récente sortie en gros volume d’une compilation de ses récits m’a fait penser à le lire enfin (comme s’il fallait une raison !).

Résumé (source éditeur)

Sylvie Lainé se sert de la science-fiction pour décrire comment, avec brutalité ou avec bonheur, en jouant avec le mensonge ou avec notre propre vérité, nous inventons notre rapport à l’autre et notre propre vie.
À travers les trois nouvelles de ce recueil, elle nous rappelle que le chemin importe parfois plus que le but, qu’on peut vivre avec un amour perdu en apprenant simplement à marcher à la bonne cadence. Ses personnages nous enseignent de l’intérieur comment on construit ses vérités, couche après couche, comment s’enchaînent les conséquences… et à quoi peuvent conduire les meilleures résolutions.

Pour la nouvelle Les yeux d’Elsa, Sylvie Lainé a obtenu le Grand Prix de L’Imaginaire, le Prix Rosny aîné, et le Prix du Lundi.

L’Auteure (source éditeur)

Née à Saint-Lô, Sylvie Lainé est Professeur en sciences de l’information à l’Université Jean-Moulin de Lyon. Elle commence à écrire en 1985 et publie quelques nouvelles remarquées dont Carte blanche, Prix Septième Continent 1986, et Le Chemin de la Rencontre, qui lui vaut le Prix Rosny aîné en 1986 ; puis elle cesse d’écrire, emportée par sa carrière universitaire…
Sylvie Lainé resurgit, au début des années 2000 avec Définissez : priorités et La Mirotte, qui confirment que son talent est intact. Sylvie Lainé a ensuite obtenu le prix Alain Dorémieux, en 2002, puis en 2003, pour Un signe de Setty, un deuxième prix Rosny aîné … Elle a même réussi, pour Les Yeux d’Elsa, un triplé exceptionnel : Prix Rosny aîné 2006, Nouveau Grand Prix de la SF française 2006 et Grand Prix de l’Imaginaire 2007.

Mon avis

De Sylvie Lainé, j’ai lu et apprécié Espaces Insécables et L’Opéra de Shaya, il était donc logique que je continue avec d’autres recueils, voici donc Marouflages, qui comprend trois nouvelles.

Les yeux d’Elsa raconte l’étrange histoire d’amour qui se crée entre un pêcheur un peu particulier et un dauphin femelle. Lui est chargé d’approvisionner des chantiers navaux sous-marins en main d’oeuvre, enfin en nageoires puisque ce sont des dauphins qui sont utilisés (et même exploités) dans la construction, elle est une dauphine génétiquement modifiée. Une love story improbable, donc, mais très touchante, qui parle bien sûr des difficultés de communication, ici entre deux êtres sentients de deux espèces différentes. Mais aussi de l’idéalisation de l’amour, de l’image qu’on s’en fait et qui se heurte souvent à la dure réalité. Parfois dur, souvent triste, toujours mélancolique, un beau texte aux multiples récompenses.

Le Prix du billet ne relève pas de la SF mais fait se rencontrer deux femmes dans une gare. L’une est sur le point de partir, tout plaquer pour suivre son ami dans une communauté. Mais après un peu de discussion et de questionnement de la part de l’autre, y est-elle vraiment prête ? La tentation de partir, l’envie de rester, de connaître vraiment ses propres motivations, sont au cœur de ce court texte réussi.

Fidèle à ton pas balancé m’a moins plu (dommage, c’est le titre du gros recueil dont je parlai plus haut^^). Un homme quitté par sa copine en garde un tel souvenir qu’il en vient même à imiter peu à peu sa démarche, à intégrer ce souvenir en lui pour se changer, se fondre dedans.

Encore un bon recueil, très facile à lire et pourtant plein de questionnement, qui nous interroge sur nous-même et sur les autres. Hautement recommandable, et donc recommandé.

D’autres avis : Blog-o-livre – EfelleNaufragés Volontaires – NevertwhereShaya – …

Publicités

9 réflexions sur “ Marouflages – Sylvie Lainé ”

  1. J’avais eu du mal avec Fidèle à ton pas balancé à la première lecture, je l’ai mieux compris quand je l’ai relu récemment. En tout cas c’est un chouette recueil. Je lui préfère L’Opéra de Shaya mais celui-là a l’avantage d’être accessible facilement à des non lecteurs de SF.

  2. Je ne me souviens plus de la dernière nouvelle, mais les deux autres sont top ! Il va falloir que je lise le recueil aussi un jour 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s