Le problème à trois corps – Liu Cixin

Le problème à trois corps Cixin Liu

Livre encensé par la plupart des critiques, Le problème à trois corps me permet de découvrir un auteur chinois, ce qui est carrément rare en littérature de science-fiction !

Résumé

(source éditeur)

Pour une fois, je zappe le résumé de quatrième de couverture, qui dévoile toute l’intrigue du roman (et que j’ai heureusement évité de lire grâce à l’insistance d’Apophis, merci !). Ici, pas de teasing de la part de l’éditeur, mais carrément du bon gros spoiler ! Je n’en reprendrais donc pas plus que ça :

Premier volume d’une trilogie culte, récompensé par le Hugo du meilleur roman en 2015, Le Problème à trois corps signale l’arrivée d’un auteur majeur sur la scène de la hard SF.

L’Auteur

(source éditeur)

Né en 1963, Liu Cixin est une véritable légende de la SF en Chine, où il a remporté le Galaxy Award (prix le plus prestigieux dédié au genre) à neuf reprises.

Mon avis

Dépaysement garanti donc, dans ce livre qui gravite (uh, uh) autour de la Révolution culturelle. On apprendra à y connaitre une jeune femme, Ye Wenjie, qui s’en retrouve victime (après une dénonciation au sein même de sa famille) et participe ensuite, sous haute surveillance, à un mystérieux programme scientifique dissimulé dans les montagnes : la mise au point d’un énorme radiotélescope qui pourrait avoir une utilisation bien particulière…

Quelques dizaines d’années plus tard, c’est le chercheur Wang Miao qui se trouve mêlé à des phénomènes étranges et inexpliqués : une conspiration qui viserait à empêcher les scientifiques de continuer leurs recherches ? En essayant d’en savoir plus, il va découvrir un jeu vidéo étrange, en Réalité Virtuelle, le bien nommé problème à trois corps. Une fenêtre sur un autre univers, où des civilisations entières naissent et meurent sous l’influence de trois astres, tandis que des avatars de scientifiques issus de différentes époques de notre Terre tentent de trouver une solution rationnelle pour faire perdurer la vie. Sous les yeux de Wang Miao, spectateur impuissant de l’action et tentant d’y trouver un sens.

Clairement, autant la partie qui traite de la Révolution Culturelle m’a intéressée, par son côté glaçant lié à l’envers du décor, autant les parties liées au jeu m’ont déçues et m’ont parues longuettes. Trop irréalistes, outrées et alambiquées pour moi, tout comme certaines péripéties telles que l’attaque d’un navire à coup de nanofilaments ou les délires sur la physique des particules^^.

Reste une histoire de vengeance implacable muée en traîtrise intergalactique à très long terme qui se termine en prémisses de space opera, et donne quand même envie de lire la suite, Le problème à trois corps n’étant en fait que le premier tome d’une trilogie (encore !). Avis mitigé donc, et petite déception par rapport à mes attentes, en espérant que les autres tomes me plaisent.

D’autres avis : AlbédoAnudar – Le culte d’ApophisLes Lectures du Maki – LorhkanUn Papillon dans la Lune – Quoi de neuf sur ma pileReflets de mes lectures – RSF Blog – …

Advertisements

21 réflexions sur “ Le problème à trois corps – Liu Cixin ”

  1. Mais de rien 😉

    Pour ma part, j’ai été émerveillé par les dernières dizaines de pages, et c’est avec une grande impatience que j’attends le mois d’octobre et la sortie du tome 2. Mais il est vrai qu’en SF, la Hard-SF est (et de loin) mon sous-genre préféré. Je conçois donc parfaitement que cette partie puisse laisser d’autres lecteurs un peu plus froids.

  2. Lecture qui fait envie, mais ton avis étant mitigé, je vais attendre de savoir ce que tu auras pensé de la suite. C’est d’ailleurs étonnant car rien sur la couverture ne semble indiquer qu’il s’agit d’un premier tome.

    1. Mon avis n’est pas vraiment majoritaire donc à toi de voir^^.
      Pour les premiers tomes, j’ai constaté que de plus en plus d’éditeurs cachent cette information…

  3. Non, Xapur. Ton avis n’est pas si minoritaire. Je suis également mitigée sur ce roman. Mon opinion est quasiment la même que toi.
    Description flippante de la révolution culturelle est top, j’ai aimé les dernières dizaines de pages, et l’attaque aux nanomatériaux.

  4. Ah ben, ton avis me rassure un peu, j’ai vu plein de chroniques très élogieuses, et pourtant, après avoir posé le bouquin, j’ai pas réussi à me remettre dedans. Il faudra peut-être que je retente un jour pour voir quand même.

  5. J’ai adoré ce roman mais je comprends tout à fait ton point de vue : la partie « jeu vidéo » est longue et assez obscure, et plus ça avance plus c’est compliqué. Perso j’ai réussi assez rapidement par « entrer dans le trip » mais ça aurait pu aussi bien ne pas être le cas. En tous cas c’est un roman qui sort de l’ordinaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s