S4F3s3 – second concours

Challenge Summer Short Stories of SFFF - saison 3On va encore râler que je suis machiavélique à vous faire gagner dans le challenge #S4F3s3 des livres qui y sont éligibles, mais tant pis 😉

Les éditions du Bélial‘ se joignent à moi pour vous proposer de beaux et bons livres afin de fêter la fin du deuxième mois du challenge !

Pour participer, quelques règles à suivre :

  • Il faut être déjà inscrit au challenge S4F3.
  • Il faut avoir participé avec au moins une chronique. Ceux qui sont en retard, ou ont oublié qu’ils se sont inscrits, ou ne se sont pas encore inscrits, ne peuvent pas participer.
  • Il vous faut choisir dans la liste ci-dessous quel(s) titres(s) vous souhaitez gagner et le dire dans les commentaires. Ils sont tous en version papier.
  • Vous pouvez jouer pour un ou deux livres, mais vous ne pourrez gagner qu’une seule fois afin de récompenser un maximum de blogueurs. Il y aura cinq gagnants au total.
  • Vous avez jusqu’au dimanche 27 août inclus pour participer puis je procéderai à un tirage au sort, et j’afficherai les noms des gagnants ici-même dans les jours suivants.

Bonne chance et bonnes lectures ! Et encore merci au Bélial’ qui vous gâte, bande de petits veinards 🙂

Edit : et voici les gagnant·e·s :

  • Lutin82 pour Miro Hetzel de Jack VANCE
  • Lorhkan pour Le Temps de Palanquine de Thierry DI ROLLO
  • Célindanaé pour Le Regard de Ken LIU
  • Vert pour 24 vues du Mont Fuji par Hokusai de Roger ZELAZNY
  • Elessar pour Le Sultan des nuages de Geoffrey A. LANDIS

Merci de me contacter pour me transmettre votre adresse postale !

CONCOURS

Miro Hetzel de Jack VANCE

Miro Hetzel est un effectueur galactique, à savoir un enquêteur privé roublard doté d’un sens tout personnel de la légalité. Il est aussi le plus parfait des gentlemen, l’élégance personnifiée, l’idéale incarnation d’un tempérament aussi éclatant que maîtrisé. À vrai dire, de tous les effectueurs que compte l’Étendue Gaéane, Miro Hetzel est assurément le meilleur. D’où ses tarifs exorbitants — une notion toute relative, ne manquerait-il sans doute pas de remarquer. Et le caractère pour le moins retors des missions qui lui sont confiées. Missions qui le conduisent bientôt sur Maz, planète où humains, liss et olefract se partagent le pouvoir pendant que le peuple gomaz, natif des lieux, s’entretue à coups de guerres rituelles séculaires. Puis sur Thesse, en quête d’une ancienne connaissance à l’envergure inattendue…

Mondes chatoyants et chamarrés, détective madré et philosophe, créatures extraterrestres impénétrables et radicalement autres : Miro Hetzel, qui réunit pour la première fois en France les aventures de son personnage éponyme, s’avère un pur distillat du talent inégalé de l’immense Jack Vance (1916-2013), maître incontesté du planet opera et de l’exotisme en science-fiction.

Le Temps de Palanquine de Thierry DI ROLLO

Délicité, ville monstre. XXIIe siècle.
Le monde est noir et rouge.
Noir de suie.
Rouge de Palanquine.
Palanquine, immense corps céleste qui se rue sur le système solaire et promet de tout balayer sur son passage, à commencer par la Terre. Palanquine, ou le rappel de la finitude des choses, constante réaffirmation de l’inanité de la condition humaine…
Il y a Lockerbie, génie exceptionnel à l’invention non moins exceptionnelle, qui promet d’ajouter à la catastrophe annoncée.
Il y a Eleanor et John, les derniers des rectifieurs. Leur amour infrangible.
Et cette question : l’amour peut-il à lui seul sauver un monde à l’agonie ?

Thierry Di Rollo, étoile noire et magnétique dans la constellation des auteurs de genre francophones, lauréat du prix Elbakin pour Bankgreen en 2011, a publié dix romans aux éditions du Bélial’. Le Temps de Palanquine est sans doute le plus bouleversant de tous.

Le Regard de Ken LIU

DEMAIN…
Dans son registre, celui de l’investigation, Ruth Law est la meilleure. D’abord parce qu’elle est une femme, et que dans ce genre de boulot, on se méfie peu des femmes. Parce qu’elle ne lâche rien, non plus, ne laisse aucune place au hasard. Enfin, parce qu’elle est augmentée. De manière extrême et totalement illégale. Et tant pis pour sa santé, dont elle se moque dans les grandes largeurs — condamnée qu’elle est à se faire manipuler par son Régulateur, ce truc en elle qui gère l’ensemble de ses émotions, filtre ce qu’elle éprouve, lui assure des idées claires en toute circonstance. Et surtout lui évite de trop penser. À son ancienne vie… Celle d’avant le drame…
Et quand la mère d’une jeune femme massacrée, énuclée, la contacte afin de relancer une enquête au point mort, Ruth sent confusément que c’est peut-être là l’occasion de tout remettre à plat. Repartir à zéro. Mais il faudra pour cela payer le prix.
Le prix de la vérité libérée de tout filtre, tout artifice. Tout regard…

24 vues du Mont Fuji par Hokusai de Roger ZELAZNY

Son époux est mort. Ou disons qu’en tout cas, il n’est plus en vie… Pour Mari, le temps du deuil est venu. Un double deuil… Armée d’un livre, Les Vues du mont Fuji, par Hokusai, elle se met dans les traces du célèbre peintre japonais afin de retrouver vingt-quatre des emplacements depuis lesquels l’artiste a représenté le volcan emblématique — autant de tableaux reproduits dans l’ouvrage. Un pèlerinage immersif, contemplatif, au cœur des ressorts symboliques de cette culture si particulière, un retour sur soi et son passé. Car il lui faut comprendre… et se préparer. Comprendre comment tout cela est arrivé. Se préparer à l’ultime confrontation. Car si son époux n’est plus en vie, il n’en est pourtant pas moins présent… Là. Quelque part. Dans un ailleurs digital. Omnipotent. Infrangible. Divin, pour ainsi dire…

« Roger Zelazny est un poète. D’abord. Encore. Toujours. Ses mots chantent. » George R. R. Martin

24 vues du mont Fuji, par Hokusai, finaliste du prix Nebula, est lauréat du prix Hugo 1986

Le Sultan des nuages de Geoffrey A. LANDIS

L’humanité a colonisé le système solaire au bénéfice de consortiums privés omnipotents régnant sur les transports spatiaux. Et ce jusqu’à la plus infernale des planètes, Vénus, dans l’atmosphère létale de laquelle flottent de stupéfiantes cités volantes, véritables miracles de technologie high tech. Plusieurs milliers d’entre elles sont sous la coupe d’un seul et même individu, Carlos Fernando Delacroix Ortega de la Jolla y Nordwald-Gruenbaum, le sultan des nuages, qui n’entrera en pleine possession de son héritage qu’une fois marié, et dont l’immense pouvoir attire toutes les convoitises. Pour David Tinkerman et le Dr Léa Hamakawa, scientifiques récemment arrivés de Mars en vue d’une expertise, les forces souterraines à l’œuvre autour du jeune satrape vont vite s’avérer plus mortelles que Vénus elle-même…

« Les récits de science-fiction ne sont pas avares en idées brillantes. Dans le cas de Landis, la brillance des idées est renforcée par la force émotionnelle de ses textes. Il écrit sur la science et le monde scientifique avec un humanisme saisissant. » GARDNER DOZOIS

Le Sultan des nuages, finaliste du prix Nebula, est lauréat du prix Theodore Sturgeon 2011

20 commentaires sur “S4F3s3 – second concours

  1. Cool! Un autre concours! Un grand merci! Et bien écoute, j’ai bien envie de tenter ma chance pour les deux nouveautés du Bélial justement : 24 vues du Mont Fuji de Zelazni et Le sultan des nuages de Landis! Bonne journée à toi et bonne chance à tout le monde!

    Aimé par 1 personne

  2. Super! Merci Xapur et Le Bélial pour ce concours. Je participe mais je ne sais pas pour quel livre. Je n’en ai aucun et ils me disent tous 🙂
    Si tu veux que je fasse un choix je le ferai bien sur :): 1) le sultan des nuages 2) le regard 3) le temps de palanquine 4) 24 vues

    J'aime

  3. Bon, bon, bon. Ils sont tous tentants là 🙂 Comme je ne peux pas choisir entre les Une Heure Lumière (m’en fous j’achèterai les 3 qui me manquent aux utos), je joue pour Le Temps de Palanquine de Thierry Di Rollo 🙂
    Merci pour le concours !

    Aimé par 2 personnes

  4. Encore un super concours, merci Xapur ! 🙂 Ayant déjà gagné un lot au concours précédent, je ne vais pas rejouer ce coup-ci mais les tous les ouvrages proposés sont tentants !

    Aimé par 1 personne

  5. Haha, me voici, tu vois je n’ai pas oublié ! 😛
    Donc comme tu le sais déjà (mais bon, je respecte le règlement hein, je suis quelqu’un de bien ! 😀 ), je joue pour « Miro Hetzel » et « Le temps de Palanquine ».

    Merci à toi et au Bélial pour ce concours. 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à Chut Maman Lit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.