Épées et démons (Le Cycle des Épées, tome 1) – Fritz Leiber

epees-et-demons-fritz-leiber

Suite au billet de lancement de ma relecture du cultissime Cycle des Épées, commençons par le premier tome, Épées et Démons.

Résumé

(source éditeur)

Imaginez un monde antique et fabuleux, un monde de sortilèges et de joyaux, de crânes et d’épées affûtées. Au cœur de cet univers de légende : la cité de Lankhmar, dont les tours et les ruelles grouillent de brigands et de magiciens. C’est là que se sont rencontrés pour la première fois Fafhrd, barbare des déserts Froids, et le Souricier gris, dont les yeux malicieux luisaient de magie. Ils ne savaient pas encore que leur amitié serait plus longue que mille quêtes et cent vies d’aventure !

Editeur : Bragelonne – Traduction : Jean Claude Mallé – Date de parution : 25/08/2005 – 224 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Fritz Leiber (1910-1992) est un géant de la Fantasy. Il a été pasteur, acteur et éditeur avant de se lancer dans l’écriture. Il a obtenu 27 prix littéraires dont 8 fois le Hugo, 4 fois le Nebula et 3 World Fantasy Award. Excusez du peu… De tous ses romans et nouvelles SF, fantastique et Fantasy, son œuvre la plus célèbre et la plus populaire reste le cycle des aventures de Fafhrd et du Souricier gris dans la ville de Lankhmar, publiées entre 1940 et 1990. Elles ont enchanté des générations de lecteurs et restent un classique absolu du genre.

Mon avis

Épées et démons se compose de trois récits, trois nouvelles pour aller aux origines du mythe.

Les femmes des neiges nous présente les contrées nordiques dans lesquelles a grandi le barbare Fafhrd. Une tribu dirigée en sous-main par des femmes, qui pratiquent la magie et influent sur le comportement de leurs maris. Soumis à une mère assez castratrice, aimé par une jeune femme enceinte de lui qui souhaite elle aussi le garder à proximité, Fafhrd ne pense qu’à aller découvrir la civilisation. La visite d’une caravane de saltimbanques et de marchands sera l’occasion de rencontrer la belle Valna et de s’échapper (de peu et dans la douleur) du piège glacial qui tente de l’emprisonner. On découvre un jeune homme au caractère trempé, avide de belles femmes et attiré par le monde extérieur comme un papillon par une flamme. Ce n’est pas un récit majeur mais cela se lit bien.

Le Graal hérétique s’intéresse à un jeune apprenti encore nommé Souris qui voit son maître de magie mourir sous les coups d’un duc détestant les jeteurs de sorts. Amoureux de la fille du duc, elle aussi adepte du magicien défunt, le jeune homme se lance dans une vengeance qui le fera passer de la magie blanche à la noire sans vraiment de scrupules. Une courte nouvelle, d’une vingtaine de pages, efficace dans la façon de montrer comment le Souricier (devenu Gris) est prêt à tout pour venger son maître.

Mauvaise rencontre à Lankhmar nous conte enfin la rencontre entre les deux futurs compagnons. Après des débuts dramatiques, ils sont tous les deux arrivés à Lankhmar, la cité mythique du continent de Nehwon (écriture inverse de No When). Sans se connaître ni se concerter, Fafhrd et le Souricier Gris se retrouvent à dévaliser des voleurs ayant eux-même dérobé des joyaux. Une amitié et une complicité instantanée vont naître, et ils vont se lancer à l’assaut de la guilde des Voleurs, dans une vengeance influencée par leurs compagnes. Hélas, tout cela va mal finir car la magie s’en mêle, et les deux apprentis héros sont encore bien loin d’avoir les compétences nécessaires pour gagner. Un récit qui commence sur le mode tragi-comique et évolue lentement vers le drame et l’horreur, un vrai tour de force à la fois attachant et poignant. Et deux personnages qui, à la fin du récit, décident de quitter Lankhmar !

Trois nouvelles donc dans ce premier tome des aventures mythiques contées par Leiber, qui n’ont pas pris une ride et permettent de faire connaissance avec les personnages et d’esquisser leurs premiers pas dans une ville hors normes. A suivre dans le tome suivant : Épées et Mort. Avis sur les différents tomes :
  1. Épées et démons
  2. Épées et Mort
  3. Épées et Brumes
  4. Épées et Sorciers
  5. Épées de Lankhmar

D’autres avis : Apophis – …

20 commentaires sur “Épées et démons (Le Cycle des Épées, tome 1) – Fritz Leiber

  1. J’ai beaucoup aimé les deux intégrales (et en effet, le prix du volume 1 -d’occasion- pique carrément)), il y a vraiment des textes excellents dedans, et ce dans tous les registres, depuis l’humour jusqu’à l’horreur. Et puis pour un amateur de jeux de rôles (AD&D et Warhammer), c’est un must-read. J’ai hâte de lire tes critiques des autres romans du cycle, du coup. Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai tenté par deux fois de lire ce cycle, et ce furent deux échecs. Impossible de dire pourquoi je n’ai pas accroché alors que tout le monde le considère comme un monument. Chaque fois, je ne suis pas parvenue à accrocher à l’histoire, à l’ambiance et aux personnages…

    J'aime

  3. J’ai découvert l’intégrale de Lankhmar l’année dernière, ces deux voleurs forment un duo très attractif et sympathique ! j’ai beaucoup aimé, ce Leiber a été pas mal pompé depuis ! 😉

    J'aime

Laissez un commentaire (modération manuelle car trop de spams)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.