Épées et Brumes (Le Cycle des Épées, tome 3) – Fritz Leiber

epees-et-brumes-fritz-leiber

On continue le fameux Cycle des Épées, avec un troisième tome baptisé Épées et Brumes.

Résumé

(source éditeur)

La vie des aventuriers et des soldats de fortune prend souvent d’étranges et de périlleux détours, les menant au cœur de la guerre, dans des compétitions entre sorciers ou vers des rencontres avec de voluptueuses enchanteresses.
Mais personne n’aurait pu prédire le chemin qu’allaient prendre Fafhrd le Barbare et le Souricier gris, des allées reculées de la cité de Lankhmar aux côtes de la mer intérieure de Nehwon, jusqu’au passage vers un autre monde !
Personne n’aurait pu prévoir leurs batailles désespérées contre des incarnations maléfiques, les menaces de dieux répugnants qui se dressent devant nos héros dans leur quête du château des Brumes !

Editeur : Bragelonne – Traduction : Jean Claude Mallé – Date de parution : 20/06/2006 – 240 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Fritz Leiber (1910-1992) est un géant de la Fantasy. Il a été pasteur, acteur et éditeur avant de se lancer dans l’écriture. Il a obtenu 27 prix littéraires dont 8 fois le Hugo, 4 fois le Nebula et 3 World Fantasy Award. Excusez du peu… De tous ses romans et nouvelles SF, fantastique et Fantasy, son œuvre la plus célèbre et la plus populaire reste le cycle des aventures de Fafhrd et du Souricier gris dans la ville de Lankhmar, publiées entre 1940 et 1990. Elles ont enchanté des générations de lecteurs et restent un classique absolu du genre.

Mon avis

Épées et Brumes se compose de six parties mais en fait de deux principaux récits, les autres servant le plus souvent à ne faire que des transitions plus ou moins réussies.

Le nuage de haine confronte les deux amis à une brume fantomatique issue des fidèles d’un culte maléfique. Une ambiance brumeuse avec des tentacules ectoplasmiques mortels ! Sympathique quoique anecdotique.

Des temps difficiles à Lankhmar. Un récit d’une quarantaine de pages où Fafhrd et le Souricier se séparent. Tandis que le géant devient adepte d’un dieu, le voleur se met à l’extorsion de fonds. Forcément, leurs chemins vont se croiser à nouveau. Un récit sous forme d’une pochade envers la religion et les centaines de dieux de la ville mais qui aurait gagné à être un peu élagué.

Quand le Roi de la mer n’est pas là… emmène les deux compères, réconciliés, au fond des océans compter fleurette aux reines délaissées qui s’y prélassent. jusqu’au retour du mari marri… il vaut alors mieux décamper. Assez moyen et un peu frustrant car déséquilibré.

Le Mauvais Embranchement dirige les aventuriers vers notre Terre tandis qu’ils errent chez le sorcier Ningauble, un bon prétexte pour passer au long récit de près de 100 pages intitulé Le Gambit de l’Initié.

Cette histoire se passe donc dans l’Antiquité de notre monde, alors que Fafhrd a des soucis amoureux, dans le sens que ses compagnes se métamorphosent en truies. Une malédiction qui entraînera les aventuriers dans le désert, sur les pas d’enfants jumeaux. Je n’ai pas vraiment été séduit par ce récit qui extirpe les compagnons de leur monde de fantasy (mais pourquoi donc ?), leur adjoint une jeune femme énigmatique assez lunatique et tire trop en longueur.

Au final, un troisième tome en retrait des précédents. Le soufflé est-il en train de retomber ? A suivre dans le tome suivant : Épées et Sorciers.

D’autres avis : Apophis – …

Commander : format brochéformat kindle Intégrale au Livre de Poche (liens affiliés)

Lire aussi :

Billet de lancement

Avis sur les différents tomes :

    1. Épées et démons
    2. Épées et Mort
    3. Épées et Brumes
Publicités

11 commentaires sur “Épées et Brumes (Le Cycle des Épées, tome 3) – Fritz Leiber

  1. Ma lecture de ce cycle remonte à ….je préfère ne pas y penser. Mais dans mes souvenirs il me semble que ça s’essouffle à partir du troisième en effet. Mais bon, c’est tellement incontournable pour tout rôliste qui se respecte. Il s’agit d’une des influences principales de D&D.

    J'aime

  2. Xapur, espèce d’hérétique, tu n’es pas un adepte d’Issek de la Cruche ? Plus sérieusement, il faut continuer, il y a les créatures qui ont probablement inspiré les Skavens dans la suite 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.