Concours Mois de l’Imaginaire avec Le Bélial

 Station Metropolis direction Coruscant d'Alain Musset chez Le Bélial

Le Mois de l’Imaginaire touche à sa fin et va se terminer en apothéose avec les Utopiales de Nantes, enfin pour ceux qui y vont (pas moi, cette année) et qui arriveront à déjouer les pièges les plus vicieux de la Dame de Fer (pas Tatcher, la S(NC)F !). Les Editions du Bélial’, qui seront présentes dans ce temple éphémère (saluez-les de ma part) vous proposent de découvrir une de leurs dernières parutions, un essai d’Alain Musset concernant la ville et les sciences sociales dans la S.F. au titre évocateur de Station Metropolis direction Coruscant.

Voici le résumé, à retrouver aussi sur la fiche du livre :

Depuis la fameuse Metropolis de Fritz Lang jusqu’à la cité-planète de Coruscant dans Star Wars, en passant par les mégalopoles étouffantes de Soleil vert ou Blade Runner, les villes du futur, réelles ou imaginaires, semblent concentrer les maux : démesure et surpopulation, violence et oppression, pollution et ghettoïsation… La science-fiction aurait-elle peur des villes ? N’y aurait-il de salut que dans leur destruction ?

Telles sont les interrogations soulevées par Alain Musset, géographe et directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, qui nous livre ici un ouvrage référencé et engagé. Alors que les prévisions indiquent que deux personnes sur trois habiteront dans des centres urbains à l’horizon 2050, il devient crucial de déterminer comment mieux habiter et vivre ensemble. Or en la matière, la science-fiction sait nous indiquer le chemin pour ne pas faire des villes un enfer sur Terre…

Sur ce thème passionnant, je vous propose de gagner un exemplaire de ce nouvel opus de la collection de vulgarisation scientifique Parallaxe. Il y aura au total 3 gagnants selon les modalités suivantes :

  • Le concours est ouvert à tou·te·s, blogueurs ou pas.
  • Il vous faut laisser un commentaire à la suite de cet article, concernant le thème de la ville (votre ville préférée, réelle ou imaginaire, celle que vous trouveriez idéale…) puis remplir le formulaire par ici avec des données valides – pour pouvoir vous contacter si vous gagnez. Si les deux conditions (commentaire et formulaire) ne sont pas remplies, votre participation sera annulée !
  • Les trois livres mis en jeu sont en version papier.
  • Vous avez jusqu’au mercredi 6 novembre 2019 inclus pour participer puis je procéderai à un tirage au sort, et j’afficherai les noms des gagnants dans les jours suivants, ici-même et sur Facebook (sur la page Blogs de Xapur – profitez-en pour vous abonner, tiens). Restez à l’affût !
  • Les livres seront directement envoyés par les éditions du Bélial’, ni eux ni moi ne seront responsables si votre facteur ou votre voisin les dévore avant vous !

Bonne chance et… bonnes lectures !

Concours fini ! Les gagnantes sont Alice Ray qui nous a parlé de Hawkings (Stranger Things), ainsi que Tehanu évoquant Yirminadingrad et Yuyine appréciant Hobbitebourg (comment ne pas être d’accord ?). Merci à tous les participants et au Bélial’ bien sûr !

mois de l'imaginaire 2019

24 commentaires sur “Concours Mois de l’Imaginaire avec Le Bélial

  1. Merci pour ce concours Xapur. Je n’aime pas trop les grandes villes (trop de monde à mon goût). En ville réelle, celle que j’ai préféré c’est Venise (il n’y a pas de voitures c’est magique). En ville imaginaire, une où il y a des dragons 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Moi ce j’aime, c’est les villes qui ont un endroit et un envers, un peu comme Londres dans Neverwhere ^^. C’est toujours marrant d’imaginer qu’on ne voit qu’un seul aspect de la ville qu’on visite/fréquente, et qu’une grande partie est invisible à nos yeux. Lombres de China Miéville était bien perché aussi dans la même veine.
    Merci pour ce concours, comme ça si je gagne je pourrais voir s’il est bien et en acheter un discrètement pour le rayon urbanisme de ma bibliothèque 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Mes dernières incursions imaginaires marquantes en ville ont été lors de jeux de rôles : Londres et Paris à Cthulhu (campagne de l’Orient-Express), deux capitales que j’aime toujours autant visiter tant en vrai qu’en imaginaire ; mais un peu auparavant il y a eu Sigil, la Cité des Portes (Planescape), avec sa drôle de forme de tore, sa localisation absurde suspendue en haut de je ne sais plus quelle montagne de hauteur sublime, et territoire de Sa Sérénissime, la terrible et mystérieuse Dame, qui semble avoir un lien symbiotique avec elle. Clairement dépaysant !

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ce super concours !
    Je ne suis pas très ville, ni imaginaire ni réelle. Je préfère de loin les petits villages paisibles à la Hobbitbourg. Mais les cités spatiales ont un côté assez envoûtant

    Aimé par 1 personne

  5. Bon, ben je retente ma chance ! Une ville qui m’intrigue beaucoup est celle de Trois-Noues dans les Aventuriers de la mer de Robin Hobb, accrochée dans les arbres, toute en cordages et en passerelles… Sinon Lyon c’est très bien aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Nouvelle-Crobuzon !
    China Miéville la décrit à merveille, et je voudrais voir si cette ville est comme je me la suis imaginé.
    (Et cet auteur a aussi fait d’autres villes tout aussi intéressante : Legationville ou The city and the city.)
    Une ville magnifique, tentaculaire, discriminatoire, étrange… Pas la ville idéale non, mais la plus belle ville de l’imaginaire, pour moi.
    Alors, j’ai gagné ?

    Aimé par 1 personne

  7. Yirminadingrad ! Une ville-monde étrange et hypnotisante qui a l’air de dissimuler dans ses rues, ces quartiers et ses souterrains le reflet de l’âme de ses habitants et les ombres inquiètes de notre histoire.
    J’adore les les villes en SF, on a souvent l’impression que c’est bateau comme sujet ou représentation, mais elles peuvent dire tellement de choses !

    Aimé par 1 personne

  8. J’ai enfin trouvé la ville qui fait le pont avec le livre tout en causant à mon imaginaire.

    L’Istanbul/Constantinople de Ian McDonald dans La Maison des Derviches. Elle combine les différentes facettes de son riche passé, et une projection dans un futur suffisamment proche pour être palpable. De plus, l’évolution se fait avec cohérence, et ne renie en rien les influences diverses qui ont contribué à sa renommée.

    Une ville magnifique, un voyage captivant, un livre ou le protagonsite de coeur est cette ville.

    Elle serait également une bonne candidate pour ce livre.

    Voilou, voilà!

    Aimé par 1 personne

  9. J’ai adoré l’ambiance de la ville martienne de Nicosia dans Mars la rouge pendant son festival. Penser une ville sous dôme dans une Mars fraichement colonisée est un vrai puits à imaginaire! Le premier chapitre de Mars la rouge pendant le festival de la ville est incroyable. Pour le reste, la trilogie martienne de Kim Stanley Robinson est un vrai bonheur à lire.

    Aimé par 1 personne

  10. Je trouve que « Xénome » de Debandt décrit un Paris en 2184 bien travaillé et réaliste. Côté oppressant, il y a les villes-pyramides du « Successeur de pierre » de Truong ou le Newropa en réalité augmentée de « 2048 » de Cruzille. Côté débridé voir déjanté, « Les monades urbaines » de Silverberg et « I.G.H. » de Ballard !
    Dans le monde réel, j’aime beaucoup Buenos Aires !
    Et puis, à la frontière entre les deux mondes, il y a Varanasi !!

    Aimé par 1 personne

  11. Les villes que je préférent sont les villes à taille humaine, celles où il est possible de flâner et de se déplacer à pieds, mais celles aussi où il y a de la vie culturelle intéressante. J’aime beaucoup les villes comme Rouen ou Lille. Et en ville imaginaire je pense que j’aimerais vivre dans les villes d’Annares décrites par Ursula K. Le Guin dans Les Dépossédés 🙂

    Aimé par 1 personne

  12. Nouvelle Crobuzon est également la ville qui me vient en premier à l’esprit. Dans un tout autre registre, j’ai été impressionné par le Las Vegas en ruine de Blade Runner 2049 de Dennis Villeneuve.
    A une autre échelle, un petit village imaginé par Neil Gaiman qui m’a fait rêver: Wall, séparé d’un monde merveilleux par un mur de pierres…
    Merci beaucoup pour ce concours

    Aimé par 1 personne

  13. Merci pour le concours !
    Je n’aime pas trop les villes surpeuplées en général, mais s’il en est bien une que j’aimerais arpenter un peu, ce serait Trantor, ne serait-ce que pour suivre les traces de Hari Seldon… et qui sait, mettre au point une nouvelle forme de psychohistoire ? 😀

    Aimé par 1 personne

  14. Bonjour et merci pour le concours ! 😀
    En ce qui concerne les villes réelles, étant Parisien j’ai un faible pour… Paris ^^’ mais aussi Lyon, Athènes, Sienne et Vienne.
    Et dans les villes imaginaires, je visiterais bien l’Oxford du monde de Lyra dans les Royaumes du Nord, Cittagazze aussi s’il n’y avait pas les Spectres, n’importe laquelle des villes martiennes de Kim Stanley Robinson, ou encore la cité Gungan engloutie de La Menace Fantôme…

    Aimé par 1 personne

  15. Merci de nous faire participer à ce concours tout d’abord ! Ma ville préférée imaginaire serait Peponi de Mike Resnick (bon au départ hein pas celle de la suite du récit…). Comment ne pas succomber face à une faune et flore aussi riche sur une planète encore vierge ! Comme ville réelle tout me parait bien trop « normal » à côté XD

    Aimé par 1 personne

Répondre à Dionysos Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.