Bifrost 96 : William Gibson

Bifrost 96 : William Gibson

Sous la couverture très… spéciale… de ce numéro de la revue Bifrost se cache un dossier consacré à l’un des apôtres du cyberpunk, William Gibson.

Une couverture qui mêle un défilé de lettres à la Matrix, formé des oeuvres de Gibson, et une illustration de l’auteur qui est loin d’être flatteuse, c’est le moins que l’on puisse dire (il y a même un timelapse par ici) !

L’édito d’Olivier Girard nous parle du souci concernant les fonds des œuvres au format poche, qui devient famélique dans les grands groupes d’édition. Une preuve parmi d’autres : la rareté des romans de Gibson en poche neuf (et aucune édition depuis 2006), et notamment l’absence dans ce format de Neuromancien, le récit le plus connu de l’auteur. Un rôle de passation de savoir et d’ouverture à la lecture dont j’ai pu bénéficier étant jeune, privilégiant le poche, plus économique et pratique, et dont les générations actuelles sont (quasiment) privées – à moins que les éditeurs indépendants ne prennent le relais. Mais il est loin le temps où on trouvait de la littérature de SF bon marché en grande surface, et cela participe aussi à la « ghettoïsatio »n du genre…

Suivent 3 nouvelles et un extrait de la future nouvelle traduction de Neuromancien.

Fidèle à soi de Claude Ecken – ne m’a guère convaincu, je ne l’ai d’ailleurs pas finie.

L’Express des étoiles de Michael Swanwick présente un concept intéressant mais un univers et des personnages peu ou mal développés (ou alors je n’ai pas tout compris, ce qui est possible aussi), c’est donc très décevant.

Rêves impossibles, de Tim Pratt – est une lettre d’amour au cinéma, aux director’s cut, aux vidéoclubs et à la série La Quatrième Dimension. C’est sympathique, amusant, ça parle de dimension parallèle et il y a un happy end, et comme la plupart des épisodes de ladite série, ça reste anecdotique. Mais le texte a eu un Hugo…

Neuromancien [extrait], de William Gibson. Les textes inédits de Gibson ayant été jugés médiocres (sic) par la rédaction de Bifrost, c’est un extrait de 10 pages de la future révision de Neuromancien qui est présenté ici. Hors contexte, c’est un peu difficile de le situer mais j’attends de pied ferme fin 2020 (re-sic) pour juger sur pièces.

On poursuit avec les rubriques habituelles :

Scientifiction nous emmène chez les super-héros avec les états de la matière et les rétrécissements liés à Atom (le héros de DC Comics, encore plus petit qu’Ant-Man !), l’occasion d’une plongée dans la physique bien plus accessibles qu’un roman de Greg Egan 😉

Le coin des revues est plutôt positif, pour une fois, avec un Thomas Day de bonne humeur ?! Ou alors le niveau monte ?

Paroles de… bibliographe est consacré à Alain Sprauel, à la collection et à l’érudition extraordinaires, on lui doit notamment les recensements des oeuvres des auteurs dans les dossiers de Bifrost et les ouvrages du Bélial’.

Bien sûr, le gros dossier est dédié à William Gibson, malgré la difficulté à trouver son oeuvre à bas prix et/ou en neuf. Un curieux animal qui semble avoir été hyper-actif étant jeune et passablement discret depuis le succès de Neuromancien. Outre son chef d’oeuvre, justement, le guide de lecture me laisse une impression mitigée quant à la qualité de ses romans, qui ne semblent pas faire l’unanimité. A voir dans les années à venir avec les rééditions et nouveautés Au Diable Vauvert ?

Saluons aussi, non pas la petite augmentation de prix au numéro de Bifrost, mais plutôt le fait que la revue ait pu résister 14 ans en maintenant son tarif ! Pour plus d’économies, abonnez-vous ! Et vous pourrez voter pour le prix des lecteurs. D’ailleurs, moi, je me réabonne.

Un numéro à commander directement sur le site du Bélial.

7 commentaires sur “Bifrost 96 : William Gibson

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.