Les Fils de l’Homme

affiche du film Les Fils de l'Homme

Il y a bien longtemps que je voulais voir Les Fils de l’Homme, un film dont j’avais beaucoup entendu parler mais à côté duquel j’étais complètement passé à sa sortie.

Synopsis

Dans une société futuriste où les êtres humains ne parviennent plus à se reproduire, l’annonce de la mort de la plus jeune personne, âgée de 18 ans, met la population en émoi. Au même moment, une femme tombe enceinte – un fait qui ne s’est pas produit depuis une vingtaine d’années – et devient par la même occasion la personne la plus enviée et la plus recherchée de la Terre. Un homme est chargé de sa protection…

Histoire

Le soucis de reproduction humaine commencent à être un classique de la science-fiction et sont la semence (uh, uh) de beaucoup de dystopies. Dans Les Fils de l’Homme, les humains ne peuvent plus avoir d’enfants. Le film dépeint un futur proche, menacé par la guerre, le terrorisme et donc la stérilité, tous ces fléaux menant l’espèce humaine vers une extinction inévitable. Le plus jeune humain sur Terre, âgé de 18 ans (sic) vient de mourir. Theo, ancien activiste séparé de sa femme Julian, mène une vie assez minable, pleurant toujours la mort de leur fils. C’est justement son ancienne compagne qui va le sortir du marasme, mais pour l’inciter à aider une jeune africaine et l’amener vers un groupe de scientifique tentant de trouver un remède à l’infertilité. Theo va se rendre compte des enjeux quand il découvrira que la jeune femme est enceinte…

image du film les fils de l'homme

Avis

Doté d’un rythme nerveux, d’une caméra agile et d’une photographie grisâtre, Les Fils de l’Homme a une connotation bien sombre et met bien le spectateur dans l’ambiance. D’autant qu’il ne s’agit pas ici d’un pays imaginaire et futuriste mais d’un Royaume-Uni quasiment contemporain où les tentations fascistes et xénophobes ont émergé au grand jour. Outre le propos qui commence a être un peu standard, c’est la mise en scène qui est à noter. Des scènes intenses, presque dignes d’un reportage caméra au poing et empreintes d’un réalisme époustouflant avec de longs plans-séquences parfaitement maîtrisé (l’embuscade en voiture, l’accouchement, l’ascension de l’immeuble) ne laissent pas indifférents.

On est bringuebalé avec Theo (un Clive Owen magnifique de crédibilité), qui subit plus qu’il n’agit, dans ce périple éprouvant à travers chaos, manipulations et trahisons. Sans parler des la composition touchante de Michael Caine. Un voyage presque mystique, tant le réalisateur Alfonso Cuarón parsème ses scènes d’allusions religieuses, vers des lendemains meilleurs ?

Parfaitement réussi, doté de scènes marquantes et empreintes de maestria, Les Fils de l’Homme dépeint un futur proche glaçant, au réalisme stupéfiant et ne laisse que peu de répit au spectateur !

Note

Note : 4 sur 5.

Fiche technique

Réalisateur : Alfonso Cuarón
Acteurs principaux : Clive Owen, Julianne Moore, Michael Caine
Date de sortie : 18/10/2006
Durée : 1 h 50

Bande-annonce

4 commentaires sur “Les Fils de l’Homme

Ajouter un commentaire

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :