Les Six Cauchemars – Patrick Moran

Les Six Cauchemars Patrick Moran

La Crécerelle est de retour ! Une bonne nouvelle pour le lecteur, une moins bonne pour ceux qui croisent son chemin !

Résumé

(source éditeur)

Six petits oiseaux tout beaux et tout fiers…
La Crécerelle est l’assassin la plus redoutée de son temps.
Mais lorsque Mémoire – son ancienne amie et membre du Conseil des cités-États – la retrouve à la croisée des pistes du désert de Yobanda dans une auberge de caravaniers, la tueuse n’est plus que l’ombre d’elle-même.
Mémoire lui propose de tuer cinq mages thaumaturges qui représentent une menace pour la sécurité et la cohésion des cités-États.
En acceptant, la Crécerelle va replonger dans son passé, et éveiller des fantômes dont elle aurait préféré ne pas se souvenir. Mais Mémoire joue-t-elle vraiment franc-jeu ?
Car après tout, la Crécerelle est elle aussi une thaumaturge et, de fait, une menace potentielle pour les cités-États.
Qui, dans ce cas, est à sa poursuite ?
Cinq petits oiseaux tout beaux et tout fiers…

Editeur : Mnémos – Date de parution : 01/2020 – 240 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Patrick Moran a trente-six ans. Né à Londres, il a grandi entre la Grande-Bretagne, Hong Kong, la Californie et la France, et vit maintenant entre Aix en Provence et Québec. Il a gardé de ses pérégrinations de jeunesse un goût pour les voyages et pour les interférences culturelles. Il est universitaire et spécialiste de littérature médiévale : ses recherches portent sur l’imaginaire arthurien, les univers de fiction et l’écriture cyclique. Ses influences littéraires sont diverses, allant de Michael Moorcock à William Gibson, en passant par Dashiell Hammett ou Thomas Pynchon.

Mon avis

Enfin débarrassée de l’entité qui la parasitait, la Crécerelle profite de la vie, ce qui pour elle se résume à écluser des verres au milieu du désert, au hasard de ses errances ! C’est là que son amie Mémoire la retrouve, quelques années après les événements du précédent roman. Pas besoin de l’avoir lu, mais il est préférable quand même de le faire, d’abord parce que le livre est bon, et ensuite pour mieux connaître les personnages et leur passé commun.

Cette fois, Mémoire propose un marché à la Crécerelle : tuer cinq magiciens, et survivre ! Un marché de dupes, peut-être, mais qui a l’avantage de la laisser en vie (enfin, si Mémoire et ses commanditaires respectent leur parole !). L’occasion aussi pour l’héroïne de régler quelques comptes, car ceux qu’elle soit éliminer formaient, avec elle, les Six Cauchemars (d’où le titre du livre !). Un groupe d’apprentis magiciens qui ont fini par éliminer leur maître avant de se séparer, non sans semer mort et désolation autour d’eux.

Le récit va alterner présent (raconté au… présent) et passé où l’on découvre l’apprentie d’alors avec ses « camarades » et leur maître Volgheer l’Orageux. D’ailleurs, l’auteur s’amuse à utiliser des noms de personnages et de lieux qui fleurent bon la sword and sorcery à la Leiber ou Vance, et sans doute d’autres que je connais moins. L’atmosphère est poisseuse, dans ces pays du nord et ces villes exotiques au soleil éclatant qui marque la peau de la Crécerelle, mais moins que les coups de ses adversaires retors. Chacun des anciens apprentis est bien caractérisé et a sa personnalité propre, ainsi que ses motivations pour user de la magie à des fins parfois inattendues.

Mêlant action, ironie, combats, sorcellerie et intrigues politiques, Patrick Moran signe là une suite de haute volée et je ne serais pas contre reprendre quelques pages de fantasy avec son héroïne atypique, désespérée et cynique mais ô combien attachante.

Soulignons la belle couverture de Qistina Khalidah, décidément bien appréciée chez Mnémos – et à juste titre – et la mention « Se lit indépendamment », bienvenue quand de nombreux cycles commencent maintenant à l’insu de leurs lecteurs !

D’autres avis : Fantasy à la carteAu Pays des Cave TrollsLa Bulle d’EleynaOmbrebones – …

Commander : Grand formatebook kindle à prix tout à fait correct (liens affiliés)

9 commentaires sur “Les Six Cauchemars – Patrick Moran

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.