Bifrost 97 : Sabrina Calvo

bifrost 97 Sabrina Calvo

Avec pas mal de retard, je chronique enfin le numéro 97 de la revue Bifrost, consacré à Sabrina Calvo, une autrice dont je n’avais lu qu’un texte dans une lointaine anthologie.

Dans l’introduction, Olivier Girard se félicite d’une bonne année 2019 pour les résultats du Bélial, on ne peut que s’en réjouir. Il y écrit aussi « 2020 pourrait ne pas manquer d’écueils », c’était hélas prémonitoire et le secteur, comme tant d’autres, va souffrir cette année. Essayons de le soutenir par des achats numériques ou en se ruant sur les sites des éditeurs ou en librairie dès que la crise sera finie !

La revue comprend trois nouvelles :

  • Baiser la face cachée d’un proton de Sabrina Calvo : j’ai eu beau tenter deux fois, je n’ai pas réussi à accrocher au style de l’autrice et je n’ai donc pas fini cette nouvelle cyber-vraiment-punk. Cela se confirmera plus loin, ses textes ne semblent vraiment pas pour moi…
  • Pensées et Prières de Ken Liu : j’ai parlé de ce texte dans celui du Projet Maki de janvier, je vous y renvoie donc.
  • Les neuf derniers jours sur Terre de Daryl Gregory : un auteur que je connais surtout pour avoir lu Nous allons tous très bien, merci. Une superbe novelette qui raconte « une invasion extra-terrestre en slow motion » originale (qui n’est pas sans faire penser au réchauffement climatique par moments), au travers de neuf scènes suivant la vie d’un jeune garçon puis son parcours de vie tandis que la planète évolue à un rythme bien différent. Intriguant, émouvant, toujours juste, une franche réussite.

On retrouve les rubriques et articles suivants :

  • Objectif Runes : les critiques des sorties récentes
  • Le coin des revues, par Thomas Day. Et voilà l’origine de la pandémie qui nous frappe ! TD nous conseille d’acheter le dernier Galaxies et avait prévu que son avis positif (une exception !) allait déclencher des catastrophes. Oublions les chinois, nous avons le vrai responsable de la crise !
  • #utogate : l’armée s’est rapprochée des auteurs de SF lors des dernières Utopiales, et cela a bien sûr hérissé pas mal de monde, dont Alain Damasio, le héros-héraut™, le dernier défenseur du monde libre qui, heureusement, écrit « plus que de la SF ». Romain Lucazeau lui répond (et Albédo aussi sur son blog). Si vis pacem, para bellum…
  • Paroles d’éditeur : un portrait de Thierry Fraysse, des éditions Callidor
  • Scientifiction : Cataclysme galactique, par Roland Lehoucq et Bertrand Cordier. On revient sur les sursauts gamma, qui sont à l’origine de l’essaimage de l’humanité dans le roman Diaspora de Greg Egan. Amateurs de cosmologie et de particules, régalez-vous ! Les autres, prévoyez le Doliprane (je déconne, gardez-le pour combattre le Covid-19 !)
  • Paroles de Nornes : pour quelques news de plus
  • Prix des lecteurs 2019 : les lauréats sont La longue patience de la forêt de Christian Léourier (in Bifrost 93), décidément à l’honneur en ce moment (notamment pour Helstrid qui a raflé pas mal de prix) et ZeroS de Peter Watts, dans le même numéro de la revue.

Et enfin un long dossier sur Sabrina Calvo, composé en bonne partie d’un long entretien avec l’autrice qui revient sur son parcours artistique chaotique, entre jeu de rôle, écriture, jeux vidéos, informatique, dessin et autres… Sans parler de son parcours personnel, évoqué mais de façon discrète et pudique (on notera aussi que la seule photo de l’artiste est… de dos, devant une borne d’arcade). Suit l’étude de son oeuvre, dont les récents Sous la colline et Toxoplasma (Grand Prix de l’Imaginaire), d’où je ressors avec le sentiment que son style et ses thématiques ne sont vraiment pas pour moi, pauvre cartésien que je suis.

On notera aussi une très belle couverture, mais il est bizarre (ou pas) que ce ne soit pas le texte de Calvo qui figure en 4ème de couv’. En attendant le dé-confinement, pourquoi ne pas prendre la revue en numérique directement sur le site de l’éditeur ?

6 commentaires sur “Bifrost 97 : Sabrina Calvo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.