Le projet Maki – avril 2020

Lancé par le blog des Lectures du Maki, le projet Maki consiste à lire des nouvelles de SFFF.
Je vise le niveau « Lémur Fauve » (26 textes lus en 2020), voyons mon avancement dans ce billet mensuel.

Ce mois-ci, j’avance un peu avec trois nouvelles lues !

Le Cauchemar d’Innsmouth – Howard Phillips Lovecraft

mythe cthulhu tome 1

En pleine lecture du tome 1 du Mythe de Cthulhu de H.P. Lovecraft (un article dédié est à lire ici), je redécouvre Le Cauchemar d’Innsmouth lu il y a quelques… éons. Un jeune homme, de passage dans la région du petit village d’Inssmouth, s’y rend par curiosité après avoir entendu parler de la déliquescence des lieux et de ses habitants et ce, bien qu’on lui ait plusieurs fois déconseillé. Cette petite virée, qui ne devait durer à l’origine qu’une journée, va, comme son nom l’indique, virer au cauchemar !

L’assassin du Praximarque – Patrick Moran

L'assassin du Praximarque - Patrick Moran (La Crécerelle)

L’auteur des excellents La Crécerelle et Les Six Cauchemars mets à disposition sur son (non moins excellent) blog une nouvelle gratuite nommée L’assassin du Praximarque. On y retrouve la Crécerelle, époque « j’héberge un parasite extra-dimensionnel qui me force à commettre des meurtres en échange de pouvoirs surhumains ». Une nouvelle qui précède donc le premier roman et peut se lire indépendamment sans aucun souci, elle a également le mérite d’expliquer le type de magie présent dans cet univers.

Les méthodes sanglantes de la Crécerelle ont déplu à son commanditaire, le Praximarque, un riche noble doté d’un seigneur du crime, et celui-ci lance un assassin implacable à ses trousses. Magie contre furtivité, combats feutrés ou spectaculaires, la lutte sera terrible. Une ambiance qui m’a fait penser aux canons de la sword & sorcery, je verrai bien le Pracimarque dans un récit de Conan par exemple. A déguster sans modération.

L’impassible Armada – Lionel Davoust

Issue du recueil L’importance de ton regard (Rivière Blanche et ActuSF), la nouvelle L’impassible Armada de Lionel Davoust a été publiée en premier lieu dans l’anthologie Rois et Capitaines des Imaginales 2009 (et publiée alors chez Mnémos) et ressortira en version augmentée chez 1115 en juin 2020 (ou pas, actualité virale oblige).

Sur le thème imposé cette année-là (Rois et Capitaines, donc) Lionel Davoust essaie (forcément) de tordre un peu les règles. On découvre donc des navires coincés dans la glace et continuant à se livrer bataille alors que la folie guette. Un cadre aux limites du surnaturel, la glace se fluidifiant temporairement à chaque pleine lune, et envoyant des messages aux esprits les plus affaiblis pour que les marins passent par dessus bord et se noient. Comment ne pas succomber aux boulets de canon tout en résistant à l’appel de la glace ? Peut-être en nommant un… roi ? Si je n’ai pas été complètement emballé par cette nouvelle, elle pose un cadre intéressant de navires, pirates et surnaturel.

Projet Maki : 7/26 – retrouvez mes autres lectures au bout de ce clic

3 commentaires sur “Le projet Maki – avril 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.