La Vie de ma PAL – avril 2020

pile-a-lire

Un mois complet de confinement a-t-il eu raison d’une partie de ma PAL ? Pas réellement !

(je rappelle que la Pile A Lire est un organisme symbiotique, qui a une vie autonome et qui exerce un contrôle mental sur l’être humain qui l’alimente)

Ajouts

Les sorties de livres sont forcément rares en ce moment, du coup les éditeurs rivalisent de perversité (on pourrait dire, de générosité si on était indulgent) pour nous abreuver de lectures (gratuites ou à bas prix, qui plus est, qu’ils sont vils !). Si j’ai résisté à bien des tentations, j’ai quand même cédé au Bélial !

Poumon Vert – Ian MacLeod

Poumon Vert - Ian MacLeod

Un livre de la collection Une Heure-Lumière offert par Le Bélial pour contrer le confinement. Ma lecture récente de Ian MacLeod (Isabel des feuilles mortes) ne m’a pas convaincu, à voir ce qu’il en est avec ce récit qui a priori divise les lecteurs.

Quatrième de couverture

Lors de sa douzième année standard, pendant la saison des Pluies Douces habarienne, Jalila quitte les hautes plaines de Tabuthal. Un voyage sans retour — le premier. Elle et ses trois mères s’installent à Al Janb, une ville côtière bien différente des terres hautes qui ont vu grandir la jeune fille. Jalila doute du bien-fondé de son déménagement. Ici, tout est étrange. Il y a d’abord ces vaisseaux, qui percent le ciel tels des missiles. Et puis ces créatures d’outre-monde inquiétantes, qu’on rencontre parfois dans les rues bondées. Et enfin, surtout, la plus étrange des choses étranges, cet homme croisé par le plus pur des hasards — oui, un… mâle. Une révélation qui ne signifie qu’une chose : Jalila va devoir grandir, et vite ; jusqu’à percer à jour le plus extraordinaire secret des Dix Mille et Un Mondes…

Le Bélial encore ayant récidivé avec une opération de promo numérique, j’en ai profité pour prendre des livres que j’aurais acheté en temps normal, enfin si ma PAL venait à baisser – ce qui est assez improbable convenons-en…

Tau Zéro – Poul Anderson

Tau Zéro - Poul Anderson

Poul Anderson, space opera, couverture de Manchu… comment résister ?

Quatrième de couverture

Terre. XXIIIe siècle. Ils sont cinquante. Vingt-cinq femmes, vingt-cinq hommes. Parmi les meilleurs dans leurs domaines : astrophysiciens, mathématiciens, biologistes, astronavigateurs… Leur mission est la plus sidérante qui soit : rejoindre l’étoile Beta Virginis en quête d’une nouvelle Terre. Ils disposent pour ce faire du plus stupéfiant des vaisseaux, le Leonora Christina, dernier né de sa génération, un navire capable de puiser son énergie au cœur même de l’espace et d’évoluer à des vitesses relativistes…
Un voyage de trente-deux années-lumière. Un voyage sans retour. Et tous le savent. Tel est le prix que sont prêts à payer ces pionniers d’une aire nouvelle…

Axiomatique – Greg Egan

Axiomatique - Greg Egan

Bon, ok, j’ai galéré avec Diaspora, mais j’avais noté ce recueil à la lecture du Bifrost consacré à Greg Egan, ce sera donc un test ! Le dernier ?

Quatrième de couverture

Dix-huit récits vertigineux…
Un monument de la SF moderne…
Des drogues qui brouillent la réalité et provoquent la conjonction des possibles. Des perroquets génétiquement améliorés qui jouent En attendant Godot. Des milliardaires élaborant des chimères, mi-hommes mi-animaux, pour assouvir leurs passions esthétiques. Des femmes qui accueillent dans leur ventre le cerveau de leur mari le temps de reconstruire son corps. Des enlèvements pratiqués sur des répliques mémorielles de personnalités humaines. Des fous de Dieu inventant un virus sélectif reléguant le SIDA au rang de simple grippe. Des implants cérébraux altérant suffisamment la personnalité pour permettre à quiconque de se transformer en tueur…
Greg Egan bâtit son futur en disséquant le présent avec une virtuosité aussi fascinante qu’implacable : nous voici prévenus…

Les Meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson

Les Meurtres de Molly Southbourne - Tade Thompson

La suite de ce court récit (Une Heure-Lumière, là encore) vient de sortir, il est donc temps de rattraper le premier

Quatrième de couverture

Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.
Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang.

Total : + 4 -ce n’est quand même pas de ma faute, hein ?!

Lectures du mois

L’arrivée de deux guides consacrés à Lovecraft m’ont incité à me faire un mois spécial Cthulhu & friends. Ce qui, ajouté à un certain manque de motivation pour la lecture, au travail confiné et à une belle « occupation jeu de rôle« , explique peu de sorties.

Le guide Lovecraft – Christophe Thille (ActuSF)

Le guide Lovecraft - Christophe Thille

Quatrième de couverture

On le connaît surtout comme le créateur d’un « Mythe de Cthulhu » devenu aussi, si ce n’est plus, célèbre que lui. Lui, c’est bien sûr Howard Phillips Lovecraft, grand maître du fantastique moderne qui, en une poignée de nouvelles, poèmes et essais, a laissé derrière lui une matière ayant inspiré des générations d’auteurs. Longtemps entouré d’un aura de mystère, on a beaucoup affabulé sur son sujet, avant qu’un travail méticuleux de réhabilitation ne soit engagé ces dernières années.
Alors, qui était vraiment Lovecraft ? Quel héritage laisse-t-il derrière lui ? Quels sont ses textes incontournables ? Comment son œuvre s’est-elle ensuite retrouvée à influencer aussi bien le cinéma, le jeu de rôle que la musique ?

Lire mon avis

Lovecraft en 25 oeuvres essentielles – Bertrand Bonnet (ActuSF)

Lovecraft en 25 oeuvres essentielles - Bertrand Bonnet

Le nébalissime Bertrand Bonnet, et grand spécialiste de Lovecraft, nous livre ici un guide uniquement numérique (donc disponible immédiatement !) à travers 25 oeuvres. Ce guide est extrait de la monographie Lovecraft au coeur du cauchemar.

Lire mon avis

Cthulhu le Mythe, Livre 1 – Howard Phillips Lovecraft

mythe cthulhu tome 1

Dormant dans ma PAL électronique depuis des eons, tel Cthulhu au milieu des ruines cyclopéennes de R’Lyeh, ce Livre I du Mythe comprend plusieurs des nouvelles « mythiques » de Lovecraft et je les ai donc lues (ou le plus souvent relues), accompagné par les annotations et éclairages des deux guides précédents.

Quatrième de couverture

Howard Phillips Lovecraft est sans nul doute l’auteur fantastique le plus influent du XXe siècle. Son imaginaire unique et terrifiant n’a cessé d’inspirer des générations d’écrivains, de cinéastes, d’artistes ou de créateurs d’univers de jeux, de Neil Gaiman à Michel Houellebecq en passant par Metallica.
Le mythe de Cthulhu est au cœur de cette oeuvre : un panthéon de dieux et d’êtres monstrueux venus du cosmos et de la nuit des temps ressurgissent pour reprendre possession de notre monde. Ceux qui en sont témoins sont voués à la folie et à la destruction. Les neuf récits essentiels du mythe sont ici réunis dans une toute nouvelle traduction.
À votre tour, vous allez pousser la porte de la vieille bâtisse hantée qu’est la Maison de la Sorcière, rejoindre un mystérieux festival où l’on célèbre un rite impie, découvrir une cité antique enfouie sous le sable, ou échouer dans une ville portuaire dépeuplée dont les derniers habitants sont atrocement déformés…

Lire mon avis

Total : – 3 – que du poulpe au menu ce mois-ci ! J’ajouterai que je suis aussi en train de relire le Hobbit, mais ce n’est pas une sortie de PAL…

Bilan

Quatre Bélial (béliaux ?) versus 3 Cthulhu(s), ce qui nous fait un + 1 ! Pas si mal…

13 commentaires sur “La Vie de ma PAL – avril 2020

  1. Pas mal ! +4 c’est tout à fait raisonnable. J’ai aussi pris poumon vert même si comme toi pas trop convaincue par Isabel. À voir donc. J’ai aussi craqué pour axiomatique et trop semblable à l’éclair que je lis en ce moment. La fourberie des promos 😉

    J'aime

      1. Franchement c’est particulier. J’ai hésité très longtemps et ça m’a aidé d’avoir lu les chroniques des blogpotes pour me préparer à l’affronter. Il me reste 200 pages, j’aime beaucoup mais je ne sais toujours pas vraiment ce que je suis en train de lire 🤨

        Aimé par 1 personne

  2. J’avais également noté ce titre de Axiomatique, qui a l’air super intéressant ! Je guetterai ton avis 🙏🏻 Sûr que Le Belial’, personne n’y résiste…

    Aimé par 1 personne

  3. j’ai aussi pris Axiomatique, après avoir lu la très bonne nouvelle  » En apprenant à être moi  » d’Egan, par contre je me suis emballé en prenant Diaspora ( promo) et j’ai l’impression que ça va être compliqué !

    Aimé par 1 personne

  4. C’est terrible ces éditeurs qui vous tentent avec des bouquins gratuits. J’avais décidé de pas les compter en PàL. Mais entre les sorties numériques et les précommandes du Bélial’ elle engraisse quand même xD.

    J'aime

    1. Je compte tout en PAL car je ne sais plus ce que j’ai acheté, ce qui a été donné par les éditeurs, les SP éventuels etc… Et comme je lis moins en ce moment, la PAL monte encore et toujours !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.