La Vie de ma PAL – novembre 2020

pile-a-lire

Calme plat sur la PAL ce mois-ci, avec une activité anémique !

(je rappelle que la Pile A Lire est un organisme symbiotique, qui a une vie autonome et qui exerce un contrôle mental sur l’être humain qui l’alimente)

Ajouts

Peinant à lire, je me suis bien gardé de me ruer sur les sorties de novembre et, malgré quelques tentations, je n’ai pas donné grand chose à ma PAL.

Shining in the Dark – Collectif (ActuSF)

Résumé

À l’occasion des vingt ans de Lilja’s Library, l’un des sites de référence sur l’œuvre de Stephen King, son responsable, Hans-Åke Lilja, a fait appel à la fine fleur de la littérature fantastique mondiale pour composer cette anthologie. Du King lui-même – avec un texte inédit en français – à Jack Ketchum, en passant par Clive Barker, John Ajvide Lindqvist ou Ramsey Campbell, vous trouverez dans ces pages de quoi alimenter quelques belles nuits cauchemardesques…

Avis à venir

Émissaires des morts – Adam-Troy Castro (Albin Michel Imaginaire)

Émissaires des morts - Adam-Troy Castro

Résumé

Un space opera coup-de-poing situé dans un futur lointain, celui du Système Mercantile, où le racisme, la guerre, l’esclavagisme et la corruption n’ont pas pris fin, bien au contraire.

Quand elle avait huit ans, Andrea Cort a été témoin d’un génocide. Pis, après avoir vu ses parents massacrés, elle a rendu coup pour coup. En punition de ses crimes, elle est devenue la propriété perpétuelle du Corps diplomatique. Où, les années passant, elle a embrassé la carrière d’avocate, puis d’enquêtrice pour le bureau du procureur. Envoyée dans un habitat artificiel aussi inhospitalier qu’isolé, où deux meurtres viennent d’être commis, la jeune femme doit résoudre l’affaire sans créer d’incident diplomatique avec les intelligences artificielles propriétaires des lieux. Pour ses supérieurs, peu importe quel coupable sera désigné. Mais les leçons qu’Andrea a apprises enfant ont forgé l’adulte qu’elle est devenue : une femme pour le moins inflexible, qui ne vit que pour une chose, « combattre les monstres ».

Avis à venir

C’est l’Inuit qui gardera le Souvenir du Blanc – Lilian Bathelot (Pocket Imaginaire)

C'est l'Inuit qui gardera le Souvenir du Blanc - Lilian Bathelot

Résumé

2089, dans une société hypertechnologique, tous les habitants de la planète sont reliés au réseau de surveillance de leur zone gouvernementale. Les territoires inuits, pourtant, ne suivent pas la règle commune ; là, pas de surveillance, une certaine liberté et de grands espaces sauvages où l’on peut retrouver la nature et des gestes ataviques. Les gouvernements planétaires tentent désespérément de trouver une parade à cette indépendance qui a, semble-t-il, fort à voir avec les narvals, et leur sonar si particulier. La jeune chercheuse inuit Kisimiippunga vient de terminer le rite ancestral de la Première Chasse. Alors qu’elle est seule au milieu de nulle part, elle voit surgir un traîneau sur lequel elle découvre un Européen blessé. Qui est-il et que vient-il faire ici ?

Avis à venir

Total : + 3 – ça monte doucement, j’ai eu la surprise de recevoir le Pocket qu in’était donc pas prévu, il semble suffisamment atypique pour me tenter quand même

Lectures du mois

Le mois a été très calme car j’ai d’autres occupations chronophages (et une grosse flemme de bloguer, si, si), j’ai donc terminé Les Villes Nomades de James Blish (déjà décompté le mois dernier) et commencé à picorer dans les nouvelles de Ted Chiang. Les autres lectures ont été de courte longueur, essentiellement pour avancer dans mon objectif du Projet Maki.

Expiration – Ted Chiang (Denoël Lunes d’Encre)

Expiration Ted Chiang

Résumé

Les neuf histoires qui constituent ce livre brillent à la fois par leur originalité et leur universalité. Des questions ancestrales – l’homme dispose-t-il d’un libre arbitre ? si non, que peut-il faire de sa vie ? – sont abordées sous un angle radicalement nouveau. Ted Chiang pousse à l’extrême la logique, la morale et jusqu’aux lois de la physique pour créer des mondes inédits dans lesquels les machines en disent long sur notre humanité. Auréolé d’un immense succès critique et commercial aux Etats-Unis, Expiration est en cours de publication dans vingt et un pays, installant définitivement son auteur parmi les écrivains américains les plus importants.

Avis à venir

Total : – 1 – Peu de lectures, peu d’envie de lire, donc un rythme lymphatique.

Bilan

+ 3 – 1 = + 2 : ma PAL monte légèrement, logique puisque je lis peu. A suivre…

15 commentaires sur “La Vie de ma PAL – novembre 2020

  1. J’ai aussi lu Expiration les semaines passées et si j’ai du mal avec le format nouvelles, j’ai trouvé pas mal d’idées bien intéressantes.
    C’est l’inuit est arrivé dans ma PAL cette semaine, je suis curieuse de le lire, c’est un univers atypique pour moi ^^
    Bon mois de décembre !

    Aimé par 1 personne

  2. Écoute, je trouve que tu résistes bien pour quelqu’un qui est victime du « contrôle mental » de sa PAL, bravo! 🤩 Je te souhaite de bonnes lectures. Le bouquin sur les Inuits pourrait me tenter.

    J'aime

Laissez un commentaire (modération manuelle car trop de spams)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.