Cahier de croquis du Hobbit – Alan Lee

Cahier de croquis du Hobbit - Alan Lee

Lorsque je passe en librairie, j’ai toujours tendance à jeter un oeil au rayon Tolkien, et voici comment je me suis retrouvé, à l’insu de mon plein gré ou presque, en possession du Cahier de croquis d’Alan Lee, consacré au Hobbit. Il faut dire aussi que mes parties de jeu de rôle dans le Rhovanion sont dans le thème en ce moment !

cahier croquis hobbit

Parmi les dessinateurs ou peintre emblématiques de l’oeuvre de Tolkien, les noms de John Howe et Alan Lee reviennent régulièrement, et fort justement. Après avoir consacré un livre de croquis (que je n’ai pas… encore…) à son expérience sur le Seigneur des Anneaux (il a reçu un Oscar en 2004 pour sa contribution aux films), Alan Lee (qui a signé par exemple la couverture de Beren et Lúthien) détaille cette fois son expérience concernant le Hobbit.

cahier croquis hobbit

Son carnet retrace le voyage de Bilbo, depuis Cul-de-sac dans la Comté, jusqu’à la Montagne Solitaire d’Erebor, loin à l’Est, près de Dale. D’ailleurs je vais par habitude, voire par principe, utiliser les » anciens » noms plutôt que ceux de la nouvelle traduction de l’oeuvre de Tolkien.

cahier croquis hobbit

On suivra donc notre cambrioleur préféré dans les Terres Solitaires, les Monts Brumeux, à Fondcombe puis chez Beorn, avant de s’aventurer avec des compagnons nains dans la redoutable Forêt Noire. Puis au Palais du Roi des Elfes, et à Esgaroth sur le Long Lac, et enfin dans l’antre de Smaug aux fins fonds d’Erebor.

cahier croquis hobbit

Alan Lee nous détaille le projet, et comment il en est venu à travailler pendant six ans sur la trilogie (sic) de Peter Jackson, pour lequel il faisait partie de l’équipe artistique chargée de donner une cohérence visuelle au monde de Tolkien revisité (et passablement malmené) par le réalisateur. De nombreux détails sont montrés et peut-être à revoir dans les films, même s’ils y apparaissent parfois fugacement.

cahier croquis hobbit

Lee parle aussi de son organisation en tant qu’artiste et de sa façon de travailler habituelle, un peu mise à mal par le projet, et aussi de sa technique de croquis, de ses études et méditations lors de balades bucoliques pour trouver l’inspiration. Il livre également quelques petits secrets de tournage, ayant travaillé sur les truquages, les maquettes ou encore les effets spéciaux.

cahier croquis hobbit

Alors certes, pas de grosses révélations, mais une promenade en images en retraçant le chemin de Bilbo et des nains, avec les recherches, croquis et parfois peintures définitives qui ont été retenues, ou pas, pour les films mais restent un régal pour les yeux. Les dessins parlent d’eux-même – et mes photos sont loin de leur rendre hommage !

cahier croquis hobbit

Le livre ne lui-même ne semble pas donné de prime abord, 33 € mais il comprend près de 200 pages, avec couverture rigide et jaquette, papier glacé et peintures en couleur. Cela le rend finalement assez raisonnable.

cahier croquis hobbit

9 commentaires sur “Cahier de croquis du Hobbit – Alan Lee

Ajouter un commentaire

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :