Dune (édition collector) – Frank Herbert

A l’approche de ce qui devait être la sortie du film-événement Dune, une grosse activité éditoriale a repris concernant cette saga mythique. Et la célèbre collection Ailleurs & Demain de Robert Laffont est sortie de son hibernation pour nous gratifier d’une révision de la traduction et de deux éditions !

Résumé

(source éditeur)

Cinquante ans après sa première publication en France, le chef-d’œuvre de Frank Herbert – bientôt adapté à l’écran par Denis Villeneuve – fait peau neuve avec ce somptueux collector, enrichi d’une préface de Pierre Bordage et d’une postface de Gérard Klein.

Voici l’épopée prodigieuse de Paul Atréides, seigneur d’Arrakis, connu comme prophète sous le nom de Muad’Dib, Empereur, messie de Dune.
Avec la saga Dune, Frank Herbert a brossé une immense fresque, digne, par l’intensité dramatique, le foisonnement des personnages, la précision des détails, des grands chefs d’oeuvre du roman historique classique.
On y perçoit aussi le bruit et la fureur des drames shakespeariens. Mais cette fresque ne se situe pas dans le passé. Elle se déploie dans l’avenir.
Un avenir éloigné dans le temps et proche par les passions, où les hommes naviguent entre les étoiles et peuplent un milliard de mondes. Entre ces mondes, Dune, planète désertique où l’eau est plus précieuse que l’or, et pour laquelle se battent les deux grandes familles des Atréides et des Harkonnen.
Car Dune produit l’Épice, drogue miracle, source de longévité et de prescience.

Le roman culte de Frank Herbert fête son cinquantième anniversaire avec cette édition collector au superbe design d’Alex Trochut, enrichie d’une préface de Pierre Bordage et d’une postface de Gérard Klein.

Editeur : Robert Laffont – Ailleurs et Demain – Traduction : Michel Demuth – Date de parution : 11/2020 – 720 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Véritable légende dans l’univers de la science-fiction, l’écrivain américain Frank Herbert est mondialement connu pour sa série Dune, vendue à des millions d’exemplaires. En France, ses oeuvres majeures ont été publiées dans la collection « Ailleurs & Demain ».

Mon avis

Il y a moult années, fin 2011 précisément, je lisais enfin Dune (dans son édition de poche en deux volumes chez Pocket Imaginaire). C’était (curieusement) la première fois, puisqu’auparavant je n’avais vu que le film de David Lynch. Près de dix ans plus tard, il était donc temps de relire ce livre-événement à l’occasion de la sortie de son édition révisée, qui aurait dû accompagner le premier volet du film de Denis Villeneuve.

Si le film a été reporté, le livre, lui, est bien sorti en novembre dernier puis en mars cette année en deux versions : une édition anniversaire pour le cinquantenaire du roman, et une édition « standard » dotée quand même d’une couverture d’Aurélien Police, excusez du peu. Difficile de choisir, et j’ai eu la chance de ne pas avoir à le faire grâce à l’éditeur, merci à lui !

Je n’ai pas grand chose à ajouter à mon avis de l’époque, mais j’ai vraiment apprécié de relire Dune et de retrouver cette planète si spéciale dans l’univers grâce à sa fameuse Epice, ainsi que le peuple des Fremen et bien sûr leur messie Paul « Muad’Dib » Atréides. Un space opera, enfin surtout un planet opera avec des drames, de l’action, des vers géants, un empereur galactique et un Elu qui maîtrise la Force (hum) ! Et j’avoue que je ne me suis pas amusé à comparer l’ancienne et la nouvelle version de la traduction de Michel Demuth dépoussiérée, c’est le cas de le dire, et modernisée, car elle datait quand même de 1972, par l’un des meilleurs spécialistes de la saga, le célébrissime Epaule d’Orion.

Alors, que comporte de plus l’édition du cinquantenaire (qui ne coûte que 5 euros de plus) ? Une couverture rigide avec un texte et un logo Dune en relief, un signet, mais surtout deux préfaces (à lire en dernier, comme d’habitude) et une postface qui est, elle, à sa juste place. On commence par Denis Villeneuve, qui aborde les nombreux thèmes du roman l’ayant séduit, et notamment la religion et l’écologie. Puis Pierre Bordage rend hommage à Frank Herbert sous forme d’une lettre de fan adressée à l’un de ses auteurs préférés. Enfin, Gérard Klein livre quelques anecdotes liées à sa proximité avec l’auteur et à la génèse de la saga, et revient sur les principaux thèmes de Dune.

Voilà, maintenant j’attends de pied ferme la suite de la saga, car je ne les ai pas encore lus – et pour la beauté des bouquins sur l’étagère !

3 commentaires sur “Dune (édition collector) – Frank Herbert

Laissez un commentaire (modération manuelle car trop de spams)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.