Carnet de bord – octobre 2021

bilan lectures films series octobre 2021

Carnet de bord du capitaine Xapur, coefficient espace-temps 3110.21

Le vaisseau spatial Forteresse vogue dans une galaxie infinie, qu’il s’est donné comme mission d’explorer… à son rythme. Voici ses notes de voyage.

Comics & BD

J’ai enfin fini la saga de Saga (uh, uh) avec le tome 9 qui conclut le premier cycle. D’ailleurs, je crois que le second va ou vient de démarrer aux USA, à suivre… Famille atypique et attachante, scènes osées, le mélange SF et fantasy est à son paroxysme dans cette série.

Livres

J’ai lu (dans la douleur) L’Ombre du Savoir Perdu de James Islington, je vous renvoie à ma chronique pour plus de détails.. Et pourtant, le Point a aimé… Puis je suis passé à L’Escadron Alphabet d’Alexander Freed, un roman dans l’univers de Star Wars, c’est assez original et j’ai beaucoup aimé. Je compte enchaîner avec la suite qui vient de sortir (chronique ici).

Jeux de rôle

Pas mal de parties ce mois-ci avec toujours ma campagne en cours sur D&D (2 sessions), et Lhotseshar qui nous fait frémir (et souvent rire) dans L’Appel de Cthulhu – 3 sessions ! Dans le même temps, je me penche sur le système de Chroniques Oubliées (Cthulhu, Contemporaines et Galactiques).

Jeux vidéos

Le parent pauvre du mois est le jeu vidéo, avec seulement un peu de Dungeons and Dragons Online. L’éditeur a donné un code qui débloque de nombreuses quêtes habituellement payantes, j’en ai profité.

Films & Séries télévisées

Open Range. Un western (trop) classique avec Kevin Costner, Robert Duvall et Annette Bening. Assez prévisible (les gentils cow-boys itinérants contre le méchant propriétaire terrien ayant soudoyé le shérif local), mais plutôt sympathique à regarder.

The Expanse – saison 2. Après une première saison qui manquait de rythme dans sa première partie mais était plus intéressante dans la seconde, c’est un vrai festival avec cette saison 2 ! L’intrigue liée au policier déchu Miller se poursuit avec des surprises, tandis qu’il remonte la piste de la « protomolécule ». L’équipage du Rocinante, lui, est toujours aussi « sympathique » même si Holden se durcit et que Naomi et Amos sont plus ambivalents. Et l’action se déplace dans tout le système solaire, de la Terre à Mars bien sûr, mais aussi jusqu’à Vénus où il commence à se passer des choses étranges. La diplomatie n’est pas en reste avec Avasarala (hélas mal doublée en V.F.). Quelques petits défauts, des décors parfois un peu cheap ou trop numériques mais rien de rédhibitoire. Bref, j’ai englouti cette saison de 13 épisodes en quelques jours et je vais poursuivre rapidement avec la troisième.

Mourir peut attendre le dernier James Bond, enfin de Daniel Craig, est à l’image des précédents. Assez bien fichu, rythmé, mais avec un méchant en carton aux motivations minables, sur fond d’arme de destruction massive. Alors ça se regarde, Craig est toujours aussi charismatique (pas comme Léa Seydoux…) mais c’est long et ça n’apporte pas grand chose à la franchise (ce qui n’est guère surprenant, on parle de Bond, on sait à quoi s’attendre – et ne pas s’attendre), à part les adieux de l’acteur.

Divers

Toujours pas d’épisode enregistré pour le podcast ni de vidéo publiée sur Youtube.

J’ai proposé un don de bouquins de SFFF à ceux qui sont intéressés – c’est par ici.

Et pour finir, chaque fin de mois parait le résumé de mon activité culturelle et bloguesque directement dans la boîte mail des abonnés à ma newsletter mensuelle.

+-+ Fin de transmission +-+

Retrouvez mes autres carnets de bord mensuels au bout de ce clic !

14 commentaires sur “Carnet de bord – octobre 2021

Ajouter un commentaire

  1. « Et pourtant, le Point a aimé… » Ah, ah! 🤣🤣
    Rapport à notre discussion dans la vraie vie: The Expanse s’améliore avec le temps, ça se confirme avec ton avis! Ça me fait sourire d’avoir un avis comme ça sur une série que je n’ai pas vue! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup les James Bond, car c’est vrai qu’il n’y a guère de surprises, mais c’est du spectacle qui arrive à communiquer toujours un peu de tension si le méchant est réussi. Je n’en ai entendu que mauvais de celui-ci…
    J’avais bien aimé la saison 2 de The Expance, mais j’ai cessé de la regarder quand les trucs (…) ( spoilers).

    Aimé par 1 personne

  3. « Craig est toujours aussi charismatique (pas comme Léa Seydoux…) »
    Mais tellement, je trouve que c’est dommage pour elle. Et c’est vraiment une question de direction parce que je l’ai trouvé plus convaincante dans The French Dispatch

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :