Carnet de bord – novembre 2021

Comics, lectures, films, séries... bilan novembre 2021

Carnet de bord du capitaine Xapur, coefficient espace-temps 3011.21

Le vaisseau spatial Forteresse vogue dans une galaxie infinie, qu’il s’est donné comme mission d’explorer… à son rythme. Voici ses notes de voyage.

Comics & BD

J’ai relu le premier tome de la série Dessous intitulé La Montagne des Morts, qui mêle Première Guerre Mondiale et tentacules cthulhuesques. C’est plutôt réussi, dommage que certains textes en allemand n’aient pas été traduits et que les visages des personnages soient trop semblables. La fin est assez énigmatique mais le style très proche de Mignola donne un beau cachet à l’ensemble.

Trois ans plus tard, on retrouve le héros, salement amoché dans le tome 2, Un Océan de Souffrance qui, comme son nom l’indique, va nous entraîner sous les mers et coupler un petit côté steampunk à une archéoSF, si j’ose dire. Tentacules, toujours, et Profonds sont au menu de ce récit à l’inspiration lovecraftienne et s’il y a quelques menus défauts, il se lit très bien.

Hélas, l’éditeur participatif Sandwave qui publiait ces aventures a fermé ses portes en 2019 et je n’ai trouvé nulle part mention du troisième tome qui devait clôturer le cycle et nous emmener dans les étoiles…

Livres

Le Bifrost 104 est dédié à l’auteur polonais Stanislas Lem, que je n’ai jamais lu. Et je n’ai pas prévu de commencer (voir mon avis).

J’ai enfin déterré quelques magazines Présences d’Esprits de ma PAL et j’ai commencé par le numéro 97 (été 2019) avec un dossier sur l’histoire des comics de super-héros (tout le monde sait que les super-slips, c’est de la SF voire de la fantasy^^). Pas mal, mais un peu trop court surtout pour ce qui est récent. Au sommaire également, deux interviews intéressantes, une de Paul Béorn et une autre de Peter F. Hamilton (qu’il faut toujours que je lise un jour).

Le numéro 95 (hiver 2019), lui, est consacré à H.P. Lovecraft avec un dossier plutôt complet qui parle aussi de son influence dans les BD et jeux vidéos (et annonce la sortie du coffret Mnémos en… février 2020, c’est toujours amusant rétrospectivement !). Un petit article parle des univers alternatifs dans les comics (pour les fans de What if ?), un peu court mais sympa. Un numéro complété par une interview de Bruno Pochesci (qui signe également ici une nouvelle très proche de celle de Rich Larson dans le Bifrost 100) et un autre entretien avec Brian Stableford, que je n’ai jamais lu.

Star Wars : Où l’ombre s’abat (L’Escadron Alphabet 2) est bien moins bon que le premier tome de la série, dommage (avis par ici). Et ce fut mon seul roman du mois…

Jeux de rôle

J’ai continué à maîtriser ma campagne « maison » Aventures à Phandaline pour Dungeons & Dragons. Les héros sont maintenant niveau 4, ça progresse (et ils vont rencontrer leur premier dragon) ! Et nous continuons une mini-campagne de l’Appel de Cthulhu avec les blogopotes, voilà voilà…

Jeux vidéos

Rien à signaler ce mois-ci, pas le temps, pas l’envie.

Films & Séries télévisées

J’ai enfin vu Dune, il était temps et j’ai été plutôt agréablement surpris, moi qui n’était pas fan de l’acteur principal (que j’avais jugé peu convainquant dans The King) ni du réalisateur Denis Villeneuve (hérésie !) dont le Premier Contact m’avait laissé de marbre et dont le Blade Runner 2049 était bien loooong. Ici, l’ambiance est assez froide et l’on reste à distance, mais les choix esthétiques sont audacieux et globalement réussis. J’avais prévu d’en faire un article mais j’ai eu la flemme, il y en a bien assez en ligne si ça vous intéresse !

J’ai regardé la première saison de Fondation, ça me donne envie de relire les livres. Un jour, peut-être… Je n’en ai pas un souvenir précis, je les ai lus il y a des décennies mais la série est plutôt sympathique malgré quelques passages un peu too much et deux héroïnes principales souvent têtes à claques. L’empereur galactique, lui, est bien réussi (enfin, les trois empereurs, hein !) et se retrouve torturé par la chute de sa civilisation qui parait inéluctable, puisque prévue par la célèbre psychohistoire.

Divers

Et pour finir, chaque fin de mois parait le résumé de mon activité culturelle et bloguesque directement dans la boîte mail des abonnés à ma newsletter mensuelle. Profitez-en (ou pas), c’est l’avant-dernière !

+-+ Fin de transmission +-+

Retrouvez mes autres carnets de bord mensuels au bout de ce clic !

9 commentaires sur “Carnet de bord – novembre 2021

Ajouter un commentaire

  1. J’ai tenté de regarder la série Fondation alors que je venais d’achever le tome 1 d’Asimov… ET bien, je ne suis guère enthousiaste avec des héroïnes si tête à claques – oui – alors que ce n’est pas ce ressenti qui prédomine à la lecture, surtout dans le cas de Harding. Et que dire de cette caricature des empereurs qui dénature complétement les bases de l’effondrement…
    Bref, je vais rester sur les bouquins et je te conseille de les relire car tu vas te régaler.

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :