Thrawn L’Ascendance – tome 1 : Chaos Croissant – Timothy Zahn

L’Ascendance est une nouvelle trilogie consacrée à Thrawn, le Chiss le plus célèbre de la galaxie (celle de Star Wars, tout du moins !). Il s’agit ici d’un préquel (se déroulant environ 19 ans avant la Bataille de Yavin), qui permet de découvrir la jeunesse et l’ascension de l’alien à peau bleue qui a déjà eu plusieurs tomes à son actif (j’ai d’ailleurs une intégrale qui sommeille dans ma PAL et il faudra que je l’en extirpe un de ces jours).

Au clavier, on retrouve bien entendu Timothy Zahn, le créateur de cet être complexe, connu pour être un amiral impérial inflexible et rusé. Ici, on le découvre jeune Capitaine lors de la prélogie Star Wars mais aussi, au travers de flashbacks (qui bénéficient d’un habillage de pages les différenciant du reste du roman), tout jeune Cadet de l’académie militaire des Chiss. Ce tome est l’occasion de décrire de l’intérieur l’Ascendance, la confédération des planètes dirigées par les Chiss et notamment par les neuf familles aristocratiques toutes puissantes qui y font la loi. Je m’étais un peu penché sur ces aliens atypiques il y a quelques mois pour une partie de jeu de rôle de Star Wars, je n’ai donc pas trop été dépaysé.

L’Ascendance Chiss est protégée du reste de la galaxie par une région impénétrable justement nommée Chaos, qui porte bien son nom puisque la navigation spatiale y est risquée et le passage en hyper-espace quasi-impossible. Pour autant, des vaisseaux en surgissent un jour pour attaquer, vainement, la capitale. Qui se cache derrière cet assaut ? N’est-il pas une tentative pour détourner le gouvernement Chiss d’autre chose ? C’est ce que le jeune Thrawn devra découvrir.

S’il est plus que doué pour la stratégie militaire, ce qui le sauve à chaque fois ou presque, le jeune Thrawn est assez inculte en ce qui concerne la diplomatie et ses méandres, qui constituent pourtant une bonne part du fonctionnement de la vie Chiss. Les liens de famille sont en effet très puissants et les « adoptés » qu’on leur rattache sont également un terrain de conflit, chaque faction cherchant à attirer et retenir les talents au détriment des autres. Heureusement pour Thrawn, l’armée, plus ou moins indépendante, le protège car, malgré le fait qu’il appartienne à la famille Mitth (son nom complet est Mitth’raw’nuruodo, on ne garde que le milieu de façon usuelle), il rencontre des oppositions en interne et par le biais d’autres familles.

Le récit est assez linéaire (exception faite des flashbacks cités précédemment) et plutôt classique, avec un seigneur de guerre local qui cherche à rallier différents peuples de ce coin de la galaxie afin de se tailler un petit empire. Il en faudra plus pour arrêter Thrawn qui a toujours un coup d’avance et m’a parfois fait penser à Sherlock Holmes (si, si) pour sa capacité à déceler de façon intuitive les détails qui échappent aux autres.

Au cours du récit, on trouvera aussi un chapitre qui fait allusion à des aventures conjointes menées avec Anakin Skywalker sur la piste de mystérieuses factions de droïdes autonomes, décrites plus précisément dans le roman Thrawn : Alliances, mais il faudra lire celui-ci pour en savoir plus. Ce qui n’est pas mon cas, et j’ai trouvé cette intrusion, qui relie les deux histoires, un peu abrupte.

A part Thrawn, les autres personnages peinent parfois à exister, que ce soit le général Ba’kif ou l’amirale Ar’alani, lesquels acceptent quasiment tout venant de Thrawn, souvent au mépris des risques militaires encourus et de leur propre carrière. Une part plus importante est quand même laissée à la jeune Chiss Thalias, qui est prête à tout pour ce jeune militaire qui a été aimable dans le passé avec elle et se rend carrément au cœur même de la famille Mitth. Zahn aurait pu en faire une accroche d’histoire d’amour, afin d’humaniser un peu ces aliens (sic) mais il préfère esquiver la question (pour ce tome ?). Au passage, on apprend que les Chiss utilisent de très jeunes co-pilotes, les biens nommés sky-walkers, capables de se plonger en transe pour aider à guider leurs vaisseaux dans l’hyper-espace. Une Guilde de Navigateurs présente dans l’univers Star Wars fait la même chose et qui me rappelle un autre roman, mais lequel ? Par contre, l’auteur s’égare un peu quand il s’agit de réconforter une jeune Chiss (baptisée Che’ri^^) par une tartine de beurre d’arachide ou par un bon bain chaud (dans un vaisseau de combat ?? wtf ??).

En résumé, Chaos Croissant est un bon roman qui débute cette nouvelle trilogie contant les aventures d’un jeune Thrawn, que l’on prendra plaisir à voir évoluer. Ne connaissant que peu le personnage, je pense que ceux qui en ont déjà lu certaines de ses histoires apprécieront mieux que moi de retrouver leur héros. Un roman qui pourrait quasiment se suffire à lui-même mais qui, trilogie oblige, lance une accroche dans les toutes dernières pages pour teaser les tomes suivants.

Les romans sur Thrawn par ordre chronologique de parution

Attention, comme me l’a judicieusement fait remarquer Lucile Galliot, la directrice de collection et co-traductrice du roman, certains livres ne sont plus « canon » mais sont marqués comme étant « légendes » (l’ancien Univers Etendu). En effet, même si le personnage de Thrawn a été rapatrié dans la continuité du fait de sa popularité auprès des fans, une partie de ses aventures n’est pas, ou plus, officielle !

thrawn star wars

Légendes

  • La Croisade noire du Jedi fou (L’Héritier de l’Empire, La Bataille des Jedi, L’Ultime Commandement)
  • La Main de Thrawn (Le Spectre du Passé, Vision du Futur)
  • Vol vers l’infini (personnage secondaire)

Continuité officielle

Trilogie Thrawn

  • Thrawn
  • Alliances
  • Trahisons

Trilogie Ascendance

  • Ascendance : Chaos Croissant
  • Ascendance : Bien Commun – avril 2022
  • Ascendance : Lesser Evil – nom VF et date de parution à venir

D’autres avis

Résumé

(source éditeur)

Découvrez les origines du Grand Amiral Thrawn et percez les secrets de l’Ascendance chiss ! Au-delà des frontières de la galaxie s’étendent les Régions Inconnues : non répertoriées, et presque infranchissables, elles abritent autant de dangers que de secrets. Nichée au cœur de ce chaos se trouve l’Ascendance, territoire des énigmatiques Chiss et des Neuf Familles Régnantes qui les dirigent.

Havre de paix et de stabilité, l’Ascendance subit une attaque mystérieuse contre sa capitale. Déconcertée, elle souhaite débusquer les assaillants invisibles et missionne l’un de ses plus brillants officiers, une jeune recrue née sans titre mais adoptée par la puissante famille des Mitth répondant au nom de Thrawn.

Avec l’aide de la Flotte d’Expansion et de celle de sa camarade, l’Amirale Ar’alani, Thrawn se met en quête de réponses mais ne tarde pas à comprendre que sa mission n’est pas ce qu’elle semble être.

La menace pesant sur l’Ascendance ne fait que commencer.

Editeur : Pocket Imaginaire – Traduction : Lucile Galliot et Renaud Thomas – Date de parution : 25/11/2021 – 544 pages

L’Auteur

(source Babélio)

Timothy Zahn est un écrivain américain de science-fiction. Il a suivi des cours à l’université d’État du Michigan, obtenant une licence en Science Physique en 1973. Il a alors continué ses études à l’université d’Illinois et a obtenu un M.Sc. en physique en 1975. Tandis qu’il préparait un doctorat en physique, son directeur de thèse est tombé malade, et Zahn n’a jamais pu terminer. En 1975, il avait commencé à écrire de la science-fiction comme passe-temps, et est devenu un auteur professionnel.

Il doit sa célébrité à une trilogie de livres de la série de Star Wars qui a lieu plusieurs années après la fin du Retour du Jedi, la Croisade noire du jedi fou. Ces livres ouvrent la voie à de nombreux romans et à de nouvelles collections dans l’univers de Star Wars par des auteurs tels que Kevin J. Anderson et Michael A. Stackpole.

Il a également écrit la populaires « Trilogie des Conquérants » (Conquerors’ trilogy, 1994-1996) au sujet d’une guerre entre les humains et une espèce extra-terrestre qui a des vaisseaux spatiaux apparemment indestructibles et pouvant rester sous la forme d’esprit après la mort. Il a aussi écrit des nouvelles et a gagné un Hugo Award en 1984 pour sa nouvelle Cascade Point.

Il vit dans l’Oregon avec sa femme, Anna.

2 commentaires sur “Thrawn L’Ascendance – tome 1 : Chaos Croissant – Timothy Zahn

Ajouter un commentaire

  1. C’est le même auteur que l’histoire d’origine de Thrawn donc le gars sais normalement de quoi il parle en créant la genèse de ce personnage. Personnellement je dois toujours attaquer justement l’histoire de Thrawn d’autant plus que son personnage risque de débarquer dans une série Asoka (que l’on a vu dans l’excellent série The Mandalorian où elle mentionne justement notre bonhomme bleu).

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :