Bifrost 106 : Kim Stanley Robinson

Bifrost 106 Kim Stanley Robinson

Le numéro 106 de la revue Bifrost est consacré à Kim Stanley Robinson, un auteur dont je n’ai encore lu que (le trop épais) 2312. Et comme je ne l’avais pas aimé, j’en étais resté là. Ce numéro, sous une couverture impeccable de Manchu, me fera-t-il changer d’avis ?

Commençons dans l’ordre avec les nouvelles au sommaire.

Venise engloutie (Kim Stanley Robinson) : nous suivons le quotidien d’un pêcheur vénitien, dans un futur proche où la Cité des Doges a été engloutie suite à un long déluge (et où le reste du monde a subi également une catastrophe climatique, ici juste esquissée). Il faut bien survivre, sur les toits encore à l’abri de l’eau, quitte à charrier des touristes plongeurs et dépouilleurs des oeuvres d’arts submergées… J’ai retrouvé ici une ambiance à la Paolo Bacigalupi, que cette nouvelle rend bien, malgré une fin un peu faible.

On est peut-être des sims (Rich Larson) : le chouchou du Bélial est de retour (j’ai toujours son recueil de nouvelles à finir, hum) avec un petit équipage de criminels en partance dans l’espace. Ou pas, car il s’agit peut-être d’une simulation (d’où le titre) et ça les rend fous-furieux. Pas mal, avec quand même un goût de trop peu, ou un pitch intéressant mais qui ne tient pas toutes ses promesses.

Résonance lointaine (Johan Heliot) : un couple en crise, un virus venu d’Asie (tiens, tiens, bientôt le nouveau pitch le plus éculé des auteurs de SF), des gens qui y succombent et d’autres qui reviennent changés de leur coma. L’auteur se place au niveau du quotidien pour une histoire d’évolution déclenchée par un virus mais qui manque de crédibilité et d’explications « plausibles » pour être convaincante.

Expiation (Tade Thompson) : en attendant le troisième Molly Southbourne, voici de quoi retrouver Tade Thompson. Là encore, simulations et même reconstitution d’un monde, avec un background galactique intéressant mais pas assez développé et un texte un peu trop bavard dans le quotidien d’un des rescapés.

Le dossier, impeccable, passe en revue (uh, uh) l’œuvre de Kim Stanley Robinson, entre hard SF et dystopies ou utopies écologiques. Je suis tenté par l’uchronie Chroniques des Années Noires et peut-être le recueil Les Martiens. Par contre, la trilogie éponyme me parait à la fois tentante et bien trop touffue pour moi.

Un autre dossier se compose d’une interview de l’illustratrice Florence Magnin, elle revient sur son parcours et ses nombreux projets. Intéressant.

Thomas Day dézingue comme d’habitude les revues, Scientifiction utilise le prétexte du film Don’t look up pour nous parler cailloux dans le ciel et fin du monde, c’est toujours sympa (enfin, on se comprend). Et c’est signé par Roland Lehoucq qui a même un astéroïde à son nom, la classe.

11 commentaires sur “Bifrost 106 : Kim Stanley Robinson

Ajouter un commentaire

  1. Autant je te conseille de lire Chroniques des années noires, un des chefs-d’œuvre de l’Uchronie, autant je te déconseille VRAIMENT Les martiens, un recueil complètement dispensable, surtout quand on le compare à la Trilogie martienne (dont je ne dirai jamais assez de bien tant c’est, à mon sens, un monument).

    Aimé par 1 personne

  2. KSR c’est pour moi Aurora l’un des meilleurs romans de SF catégorie vaisseaux générationnels et un très mauvais souvenir de la trilogie martienne que j’avais trouvé imbuvable (mais j’étais jeune !)
    Je suis tenté par ses romans « ecolo » mais j’ai un peu peur… il faudrait que je lise ce Bifrost pour savoir par où commencer ?

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet aperçu! Je ne compte pas l’acheter, n’étant pas spécialement intéressée par l’auteur.
    « tiens, tiens, bientôt le nouveau pitch le plus éculé des auteurs de SF » –> Sais-tu, dans ce cas précis, si le etxte a été écrit avant ou après 2020?

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :