Archives pour la catégorie Genefort – Laurent

Bifrost 86 : Richard Matheson

bifrost-86-richard-matheson

J’ai peu lu Richard Matheson mais j’ai le souvenir d’avoir été marqué il y bien longtemps par La Maison des Damnés (à une époque où je lisais pas mal de littérature de fantastique et d’horreur, ce qui m’a passé depuis), et j’ai quand même un recueil de lui dans ma PAL…

Lire la suite Bifrost 86 : Richard Matheson

Omale, Intégrale 1 – Laurent Genefort

Omale Intégrale 1 Laurent Genefort

Enfin, je me suis attaqué au « monstre » Omale, que je souhaitais affronter depuis longtemps. Sa sortie en poche, la dédicace de Laurent Genefort aux Oniriques, la lecture de Lum’en et le challenge Summer Star Wars m’auront fait franchir le pas. Un épais pavé de plus de 1000 pages, quand même.

Lire la suite Omale, Intégrale 1 – Laurent Genefort

Lum’en – Laurent Genefort

Lum'en Laurent Genefort

Forcément, lorsqu’un nouveau livre de Laurent Genefort paraît, difficile de résister, c’est donc logiquement que Lum’en n’a pas tardé à rejoindre ma PAL, et à être lu, challenges estivaux obligent !

Lire la suite Lum’en – Laurent Genefort

Bifrost 78 : Ursula K. Le Guin

Bifrost revue ursula le guinLe nouveau numéro de la revue Bifrost met en avant une auteure mythique, Ursula K. Le Guin, célèbre pour ses cycles de Terremer (que j’ai commencé à aborder, si j’ose dire^^) et de l’Ekumen.

Lire la suite Bifrost 78 : Ursula K. Le Guin

Des Nouvelles du Dimanche #2

je lis des nouvelles et novellas
JLNND #2

Aujourd’hui, deux nouvelles liées à Laurent Genefort et à son livre Points Chauds. J’en profite pour signaler le fait que celui-ci vient de ressortir au Livre de Poche dans une édition qui comprend en bonus le Guide de Survie en Situation de Contact Alien. Le tout pour un prix modique, donc aucune excuse pour ne pas se le procurer !

J’ai d’abord lu Rempart, la nouvelle parue dans le Bifrost 58 et qui a inspiré le livre. Puis Fleur, nouvelle numérique qui se situe dans le même univers (auparavant dispo ici mais plus à ce jour). Lire la suite Des Nouvelles du Dimanche #2

Aliens mode d’emploi – Laurent Genefort

aliens mode d'emploi par laurent genefort

Aliens mode d’emploi, sous-titré « Manuel de survie en situation de contact extraterrestre », est un livre-guide de Laurent Genefort, et constitue le compagnon idéal de son roman Points chauds dont je vous ai parlé il y a peu de temps. Forcément, j’avais acheté les deux en même temps ! Lire la suite Aliens mode d’emploi – Laurent Genefort

Points Chauds – Laurent Genefort

points chauds de laurent genefort

Les extra-terrestres sont parmi nous ! Ils nous ont envahi… pour repartir aussitôt ? Et si notre bonne vieille Terre n’était en fait qu’un lieu de passage vers d’autres planètes plus accueillantes ? Lire la suite Points Chauds – Laurent Genefort

Les Peaux-Epaisses – Laurent Genefort

les_peaux_epaisses_laurent_genefort

Présentation

Après avoir découvert Laurent Genefort à la lecture de Memoria, j’avais hâte de retrouver l’univers des portes de Vangk, artéfacts laissés à l’abandon par leurs mystérieux créateurs extra-terrestres, et qui permettent aux humains de voyager entre les mondes. C’est chose faite grâce à cette ré-édition aux éditions Critic d’un ouvrage de 1992, déjà re-publié en 1998, avec cette fois un texte revu et corrigé.

Lire la suite Les Peaux-Epaisses – Laurent Genefort

Mémoria – Laurent Genefort

laurent-genefort-memoria

Présentation

Voici un livre qui a traîné un petit moment dans ma P.A.L. sans que je sache trop pourquoi j’attendais pour le lire. Heureusement, le challenge Summer Star Wars est passé par là, et m’a poussé à l’en sortir, j’en suis bien content !

Résumé (source éditeur)

Il travaille pour le compte des grandes Compagnies qui se partagent l’univers. Il erre de planète en planète au gré de ses contrats. Il est le tueur à gages le plus redouté des mondes humains. Le plus cher, aussi. Nul ne sait qui il est véritablement. Pas même lui. Tel est le prix de son immortalité. Immortalité qu’il doit à un artefact extraterrestre unique et qui ne le quitte jamais. Tous comme les « crises de souvenirs » qui le terrassent de plus en plus souvent. Au point d’en menacer ses missions. Des souvenirs dont il ne sait même pas s’ils sont les siens. Des crises qui masquent une terreur secrète, tapie au fond de lui sous la forme d’un cauchemar qui, inexorablement, se rapproche et menace de l’engloutir. Le compte à rebours est engagé…

L’auteur (source éditeur)

Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque sort son premier roman,Le Bagne des ténèbres, dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Aujourd’hui, avec près de quarante romans publiés, un Grand Prix de l’Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche (Arago — 1995; Omale — 2002), il est considéré comme l’une des figures de proue de la nouvelle science-fiction française et, sans doute, le tout meilleur créateur d’univers du domaine.

Après plusieurs ouvrages de fantasy publiés ces dernières années, Mémoria marque le grand retour de Laurent Genefort à la science-fiction, son domaine de prédilection, un roman en annexe duquel on trouvera un passionnant lexique de l’univers de la Panstructure, construction littéraire de 25 000 planètes qui donne cadre à l’ensemble de ses space operas.

Mon avis

N’ayant jamais rien lu de Laurent Genefort, j’ai découvert avec Mémoria l’univers qu’il a créé, la Panstructure. Un univers que j’ai trouvé particulièrement intéressant puisque basé sur le concept de portes dimensionnelles, héritées d’une race extra-terrestre, qui permettent le voyage intersidéral, et donc l’expansion de l’humanité dans le cosmos. Un univers que Genefort a développé dans plusieurs romans et nouvelles, dont Mémoria.

Nous y suivons un assassin qui change de corps grâce à un artefact alien méconnu, ce qui facilite bien évidemment ses missions. Et par là-même le rend immortel. Nous le suivons au cours de missions plus ou moins réussies, dans des contextes bien différents liés aux caractéristiques des peuples rencontrés sur les planètes où il évolue. L’occasion pour l’auteur d’imaginer des modèles de société, des faunes et flores très variés et dépaysants. Et de s’intéresser à la morale de son héros, pas forcément aussi machiavélique qu’on pourrait le supposer.

Au delà de ces aventures criminelles, le héros est confronté à la fois à la question de l’immortalité, dont il bénéficie grâce au changement de corps, tel un parasite, mais aussi à la perte de sa mémoire. Les évènements passés se mélangent et s’effacent, tant et si bien qu’il ne sait plus parmi ses souvenirs quels sont les siens, ou ceux de ses hôtes. Jusqu’à ce cauchemar noir qui le terrasse par moments, et se répète de plus en plus fréquemment. Une expérience angoissante dont on ne comprendra la vraie signification qu’à la fin du roman, que j’ai trouvée bien amenée.

Un bon roman avec un héros complexe dans un univers intéressant. Il est complété dans l’édition FolioSF par une nouvelle (parue dans le numéro 50 de la revue Bifrost) qui complète le passé du héros, et par un lexique de la Panstructure (reprenant donc de nombreux termes utilisés dans le livre). De quoi me donner envie d’en savoir plus sur cet univers, et les écrits de Laurent Genefort…

Un livre que je comptabilise dans le cadre du challenge Summer Star Wars.

summer-star-wars-challenge-lecture

Ils en parlent aussi: