Les Lames du Cardinal – Pierre Pevel

les lames du cardinal pierre pevelIl y a longtemps que je voulais lire Les Lames du Cardinal, pensez-donc, des mousquetaires… et des dragons !

Résumé (source éditeur)

1633, sous le règne de Louis XIII. Le Cardinal de Richelieu veille à la bonne marche du royaume de France, de plus en plus menacé par l’Espagne et ses nouveaux alliés : les dragons. Or à situation exceptionnelle, moyens exceptionnels : le Cardinal se voit contraint de faire appel à une compagnie d’élite qu’il avait lui-même dissoute. Sous le commandement du capitaine La Fargue, les bretteurs les plus vaillants et les plus intrépides que possède le royaume sont ainsi réunis pour former à nouveau les redoutables Lames du Cardinal.

Prix Imaginales des lycéens 2009 et Morningstar Award 2010, le livre est traduit en plus de 10 langues.

L’Auteur (source éditeur)

Né en 1968, Pierre Pevel débute l’écriture, dans les années 1990, par la scénarisation et la création de jeux de rôles, avant d’adapter en romans, sous pseudonyme, un de ces univers ludiques. Dès 2001, il publie, sous son propre nom, le premier roman de La trilogie de Wielstadt qui sera récompensé par le Grand Prix de l’Imaginaire. Suivront une petite dizaine de romans, dont, aux Éditions Bragelonne, Les Lames du Cardinal.

Mon avis

Depuis le temps que j’entendais parler de ce livre (qui a donné naissance à une trilogie, un jeu de rôle et a reçu plusieurs prix), il était temps pour moi de découvrir le monde imaginé par Pierre Pevel, dont j’ai découvert la prose par la même occasion.

Ce roman de cape et d’épée reprend les ingrédients du genre : soldats hauts en couleur, bourrus et truculents, femmes fatales, intrigues de pouvoir, trahisons et action. Le tout revisité avec des forces occultes et la présence d’éléments fantastiques tels les dragons qui manipulent les héros du récit. Si le livre souffre un peu d’une longue exposition avec de multiples personnages et des intrigues qui se déroulent en parallèle, il reste néanmoins agréable et comporte son quota de scènes d’action pour distraire le lecteur. Car c’est bien de distraction qu’il s’agit, avec une histoire trépidante et des héros attachants.

De plus, Pevel nous instruit en détaillant la ville de Paris à l’époque de Louis XIII et de Richelieu, sans faire de cours d’histoire lénifiant, une belle façon de partager ses connaissances et de redécouvrir quelques éléments réels servant de cadre à des aventures que n’aurait pas renié Alexandre Dumas, la magie et les dragons en plus !

Un divertissement agréable dont j’entends bien me procurer les suites, pour replonger dans cet univers si proche et pourtant si différent de celui de nos mousquetaires !

A lire aussi les avis de : Naufragés Volontaires NébalJainaXFCédric JeanneretBook en StockBibliocosmeBaroona – …

 

Publicités

13 réflexions sur “ Les Lames du Cardinal – Pierre Pevel ”

  1. J’avais beaucoup aimé cette trilogie 🙂
    C’est toujours plaisant les histoires de cape et d’épée 😀
    Et mention spéciale pour les version FolioSF avec leurs belles jaquettes, ça en jette je trouve 🙂

  2. Tout ce qu’on peut attendre d’un roman de cape et d’épée ! La suite est dans la même lignée.
    Et la trilogie de Wielstadt, du même auteur, est encore meilleure selon moi. 😉

  3. J’ai les trois tomes en poche, très jolis objets bien soignés !
    Reste à les lire maintenant ! Du roman de capes et épées avec des dragons, ça doit le faire non ?

  4. Un petit coucou par ici, j’aime ( non j’adore..) Pevel et ses univers, les dragons semblant être un fil conducteur dans tous ses romans… Ce n’est pas pour me déplaire. Haut royaume et la trilogie de Wielstadt sont des de très belles perles pour moi 🙂 A découvrir aussi….Nouveau Look pour ton blog Xapur … chouette changement !

    1. Salut Licorne, content de te voir par ici, je passe aussi chez toi régulièrement. Ah, Wielstadt, j’en ai lu beaucoup de bien. A voir…
      Et pour le look, j’ai refait la peinture pour la rentrée, heureux de voir que ça te plaît^^.

  5. J’ai lu le 1 et le 2 (le 3 attend dans ma PAL que mes co-lectrices soient disponibles) et je peux te dire que le tome 2 m’avait paru moins difficile à suivre que le premier, les personnages déjà mieux connus. Et puis il y a plus de dragons, j’aime bien ces bestioles. Le mélange historique – aventures – fantastique est bien réussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s