Bifrost 70 : Stephen Baxter

bifrost-70

Ce numéro trimestriel de la revue Bifrost (avec une belle couverture de Manchu) est consacré à Stephen Baxter, auteur de SF très prolixe, dont je n’ai pourtant quasiment rien lu. Seul Lumière des Jours Enfuis a atteint mes étagères et ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, tout au plus me souviens-je de sa fin assez ratée. Un livre écrit avec A.C. Clarke, avec qui Stephen Baxter a souvent collaboré, au point qu’on voit en lui son héritier légitime.

Chantre de la hard-science donc, Baxter a écrit pas moins de 40 romans et 200 nouvelles ! Un auteur à découvrir, dans mon cas, grâce aux dossiers, bibliographies – sélective ou complète – et autres entretiens dans lesquelles j’ai pioché de quoi nourrir ma PAL. Idem dans les nombreuses pages consacrées aux critiques et annonces des sorties de livres, y compris en collections de poche.

Parmi les rubriques habituelles, Scientifiction consacré aux menaces invisibles, radiations, micro-organismes et autres gaz toxiques. Tout un programme, et des inspirations inépuisables pour les écrivains du genre…

Côté lectures, pas moins de 5 nouvelles figurent au sommaire.

  • Stephen Baxter : L’invasion de Vénus. Une arrivée des extra-terrestres dans le système solaire. Pour venir nous voir… ou pas. Plutôt réussi.
  • Catherine Dufour : La tête raclant la lune. Un mélange de polar et de SF à tendance biotechno auquel je suis resté insensible.
  • Olivier Caruso : Aleph-zéro. Une belle histoire d’amour, déjantée, sur fond d’univers parallèles.
  • Xavier Mauméjean : Les Mémos Wayne. Ou comment essayer de nous faire croire que les bolchéviques ont créé… Batman. Hélas, malgré mon goût pour les comics (et Superman : Red Son), j’ai trouvé le texte peu convaincant.
  • Stephen Baxter : Diagrammes du vide. Une nouvelle plutôt intrigante dans le cycle des Xeelees, élément majeur de l’oeuvre de Baxter.

Une lecture que je comptabilise dans le challenge JLNN de Lune.

D’autres avis chez : EfelleA.C. de HaenneAnudar

Publicités

Une réflexion sur « Bifrost 70 : Stephen Baxter »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s