L’Héritière – Jeanne-A Debats

L'Héritière par Jeanne-A Debats ActuSF

Acheté lors de la convention Octogônes fin 2014, avec pour but de découvrir les écrits de Jeanne-A. Debats, de lire un peu d’Urban Fantasy, voire de le glisser « fourbeusement » entre les mains de mes ados pour les mener du côté obscur, il était temps de découvrir L’Héritière.

Résumé (source éditeur)

Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

L’Auteure (d’après le site des Imaginales)

Jeanne-A Debats est née en Aquitaine. Elle y est retournée récemment, après trente-cinq ans en région parisienne qu’elle n’est jamais arrivée à quitter réellement pour autant. La preuve ? Elle vient de revenir à Paris ! Elle y élève ses enfants, ses chats et ses chiens, à moins que ce ne soit le contraire. Écrivain par nécessité, professeur par vocation, elle enseigne le latin et le français. Jeanne-A Debats est venue à la SF parce que tombée dedans quand elle était petite, grâce aux efforts conjugués des grands auteurs américains Arthur C. Clarke et Robert Heinlein (qui n’en surent jamais rien).

Beaucoup plus tard, dans les années 2000, la rencontre avec un éditeur de fantasy renommé scelle son sort : si le roman qu’elle lui présente n’est pas mature, et ne sera donc pas retenu, le directeur de collection l’encourage vivement à persévérer. En attendant, comme beaucoup d’auteurs d’imaginaire, Jeanne A. Debats se fait connaître en publiant des nouvelles. Le texte qui l’a propulsée sur la scène littéraire, La Vieille Anglaise et le continent, est un vrai choc : la critique est enthousiaste, le public suit et ce superbe récit écologiste, qui se refuse à toute mièvrerie, truste quatre prix littéraires ! On comprend pourquoi Jeanne-A Debats fait aujourd’hui partie du club très fermé des auteurs que tous les anthologistes sollicitent. Défenseuse ardente de la littérature de jeunesse en classe, il a semblé logique à cette touche-à-tout de s’y essayer avec un succès insolent, comme elle a tâté et tâtera encore de la fantasy et de tous les autres genres de l’imaginaire.

Mon avis

Avec L’Héritière, je découvre donc les écrits et le style de Jeanne-A. Debats, dans cette histoire assez déjantée où une jeune fille reste recluse chez elle car elle croise des fantômes dès qu’elle en sort. Décédés de mort violente de préférence ! Seule possibilité pour elle : sombrer dans l’alcool ou la drogue pour calmer ses pouvoirs parapsychiques. Son oncle, notaire de profession, va cependant l’embaucher dans son étude où abondent les clients d’origine surnaturelle. Son adjoint est d’ailleurs lui-même un vampire nommé Navarre (qui a déjà hanté d’autres histoires de l’auteure) et sa secrétaire une sirène accro au maquillage !

Visites nocturnes de cimetières, combats de vampires et de loup-garous (sur fond de lutte des classes^^), et sorcellerie sont au programme de cette histoire qui reprend les ingrédients du genre et est menée tambour battant. Elle réussit l’exploit d’être souvent drôle et dépourvue de la mièvrerie habituelle des récits de bit-lit (je n’en ai heureusement pas lu grand chose mais les couvertures et les résumés suffisent souvent à me donner envie de les brûler).

Une tome réussi qui peut se lire de façon autonome même s’il inaugure une future trilogie avec les mêmes personnages.

A noter en complément une préface d’Adrien Party, et une postface de Jean-Luc Rivera.

D’autres avis chez : Joyeux DrilleLe BibliocosmeBlackwolfMarieJuliet – Jae_Lou – …

Publicités

2 réflexions sur “ L’Héritière – Jeanne-A Debats ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s