Le Vivant – Anna Starobinets

Le Vivant - Anna Starobinets

Après l’horreur dans le recueil Je Suis La Reine, voici le second livre que je découvre d’Anna Starobinets avec cette fois de la science-fiction.

Résumé (source éditeur)

« Ô Vivant, tu es trop bon ! Tu es plein d’amour, tu pardonnes à tes enfants égarés ; tu ne punis pas, tu corriges. »

Dans un futur lointain, les humains sont connectés via des implants à un réseau commun. Ensemble, ils forment un organisme unique, le « Vivant ». La mort n’y existe pas : dès qu’un individu est « mis sur pause », son code génétique renaît dans un nouveau corps. Le nombre d’humains est constant – trois milliards : Le Vivant vacille sur ses bases lorsque l’impensable survient un homme naît. Il est sans code, sans patrimoine, il n’est la réincarnation de personne. On l’appelle Zéro. Placé sous étroite surveillance, il devra trouver des réponses sur son identité dans un monde réputé parfait… Anna Starobinets déploie les codes de la littérature d’anticipation pour interroger d’une manière glaçante les traumas de nos civilisations virtuelles.

Finaliste du prix Une Autre Terre 2016.

L’Auteure (source éditeur)

Anna Starobinets, auteur phare de la jeune génération russe, vit à Moscou. Son premier ouvrage, le recueil de nouvelles Je suis la reine, a été finaliste du Grand Prix de l’Imaginaire 2014. Elle est traduite en huit langues.

Mon avis

Après l’horreur et l’absurde, place à la science-fiction avec Le Vivant, titre qui tire son nom d’un réseau auquel sont connectés les humains. Trois milliards, pas un de plus, pas un de moins, car le nombre reste fixe. Et la mort n’existe pas, puisqu’après quelques secondes de pause,  un transfert se réalise jusqu’à un nouveau corps. Une sorte de réincarnation scientifique, en fait.

Enfin, jusqu’à la naissance de Zéro, dépourvu de code génétique existant, et qui naît donc différent, non raccordé au Vivant, aveugle et sourd aux multiples niveaux de communication ou d’interaction de celui-ci. Libre, aussi, d’expérimenter, de voir les choses autrement, de poser des questions dérangeantes. Alors, l’éliminer ou l’assimiler ? Tel est l’enjeu du livre, qui relate le parcours de Zéro, d’une naissance presque banale au plus haut sommet de l’Etat, et puis ses rencontres au cours d’un chemin tortueux.

Anna Starobinets utilise une écriture maîtrisée dans laquelle s’insère avec pertinence (et souvent humour) le langage informatique, celui des messageries électroniques et des réseaux sociaux, ce qui fait réfléchir sur notre addiction, et la frontière parfois ténue entre notre présent et ce futur. Même si, comme souvent dans les dystopies, l’avenir décrit me parait caricatural et trop abstrait, mais certains points sont bien vus.

Dommage que le roman traîne un peu trop en longueur (près de 500 pages), il aurait gagné à être plus ramassé. Et qu’il s’essouffle sur la fin, sans tenir les promesses qu’il laissait entrevoir. Comme si l’auteure n’avait pas su finir ? Un petit bémol qui n’enlève rien (ou pas trop) à la qualité globale du récit.

D’autres avis : Mes Imaginaires – Un Papillon dans la LuneLa Prophétie des ÂnesRSF blog – …

Une lecture de plus pour le Challenge Dystopie de Valunivers !

challenge dystopie

Et pour le Challenge SFFF et Diversité :

logo-challenge-sfff-diversité

  • 1/ Une oeuvre de SF écrite par une femme – déjà coché
  • 10/ Une oeuvre de SFFF par un auteur non occidental – déjà coché
  • 18/ Un livre SFFF traduit – déjà coché
  • 20/ Un livre de SFFF transhumaniste ou posthumaniste
Publicités

8 réflexions sur “ Le Vivant – Anna Starobinets ”

  1. Visiblement le roman précédent t’avait très inspiré ! 2 livres de Starobinet coup sur coup ! A 3 cela devient passionnel… Le pitch me fait un peu penser à Matrix, cela ne m’inspire pas particulièrement pour l’instant. Je lis trop de dystopie depuis quelques années, et je commence à m’en lasser.

    J'aime

    1. En fait ma chronique du recueil précédent était en attente depuis un moment, j’ai profité de la lecture du Vivant (dans le cadre du Prix Planète-SF et des challenges en cours) pour la finaliser et faire un tir groupé 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s