Martyrs, livre 1 – Oliver Peru

martyrs_oliver_peru

Présentation

Après avoir lu Druide, qui m’avait bien plu mais pas entièrement convaincu, j’ai vu passer de bonnes critiques de Martyrs. Le début d’une trilogie, et l’occasion de redonner une chance à Oliver Peru, ce que je ne regrette absolument pas. Au contraire !

Résumé (source éditeur)

Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…

L’Auteur (source éditeur et wikipedia)

Nomade de l’imaginaire, Olivier Peru est un auteur français aux multiples facettes qui explore en mots ou en images l’art de conter des histoires. Illustrateur, scénariste et dessinateur BD, il signe plusieurs séries aux éditions Soleil, Shaman, Lancelot, Zombies, In Nomine, la guerre des Orcs et il coécrit la série de romans Les Haut-Conteurs chez Scrineo Jeunesse. En parallèle, il travaille aussi comme scénariste, storyboarder et designer au cinéma et à la télévision. Druide, son premier roman paru aux éditions Eclipse, a été récompensé par le prix révélation de l’année 2011 aux Futuriales2 puis réédité chez J’ai Lu en 2012. En 2013, il sort Martyrs, premier tome d’une nouvelle trilogie fantastique.

Mon avis

A la couverture de Martyrs, pas de surprise, on est en face d’une grande saga emplie de bruit et de fureur, avec du sang et des larmes, de l’amour et de la guerre. Un épais pavé de 700 pages, qui seront nécessaires pour décrire de nombreux personnages, bien détaillés et attachants. La plupart plus subtils qu’ils n’y paraissent de prime abord. De nombreux mystères, trahisons et rebondissements viendront en effet pimenter le récit !

Peru nous distille au fil des pages les détails d’un univers fouillé, avec un royaume médiéval fantastique doté d’une longue histoire, de légendes, de personnages fabuleux, de nombreux éléments dans lesquels il vient piocher pour étoffer ses personnages. Le tout est de très bonne tenue, certes rien de révolutionnaire, mais l’ensemble est cohérent et très bien écrit.

Oliver Peru démonte dans les dernières dizaines de pages tout ce qu’il avait élaboré au début du roman, et l’on va de surprises en surprises. Les événements s’enchaînent sans temps mort, et la fin laisse pantois, et frustré, en espérant très vite voir arriver la suite !

A noter que les éditions J’ai Lu ont accompagné Oliv(i)er Peru dans l’aventure de ce roman. Jugez plutôt : un format semi-poche, une couverture à rabats, imprimée en recto-verso et en couleurs, des plans et de cartes, des illustrations de l’auteur (qui est aussi un très bon dessinateur), bref de beaux efforts pour proposer une édition qui rend hommage au travail accompli.

Et même une bande-annonce !

D’autres avis sont à lire chez : Blackwolf Book en StockIluzeGromovar – Jae_Lou – Acr0 – …

Et un petit bonjour au challenge de Vert, consacré à l’amour estival dans la littérature SFFF (Irmine + Kassis = ❤ )

challenge_summer_sfff_love

Publicités

13 réflexions sur “ Martyrs, livre 1 – Oliver Peru ”

  1. J’ai adoré mais un peu longuet par moments (et l’histoire d’amour, ça me broute, mais bon il en faut toujours une, parait-il). En tout cas, il sait ménager son suspens. Je me demande si quelqu’un a vraiment pu se douter de l’ultime surprise. Je parle des derniers chapitres parce que les autres retournements, faut bien avouer qu’on s’y attend un peu. Bonne chronique ! 😉

    1. Je ne sais pas s’il faut toujours une histoire d’alour, j’ai trouvé par contre celle-ci assez réussie et pas trop gnan-gnan^^.
      Quant à la fin, elle bouleverse pas mal de choses, j’ai hâte de lire comment la suite va être gérée.
      Et merci pour le compliment !

  2. J’ai cliqué trop vite… je reprends .
    J’ai choisi Pevel que je ne regrette pas du tout, je ne « sens » rien de très novateur à travers ta chronique, ça reste assez classique ? … As tu l’intention de lire Pevel ?

    1. L’univers de Martyrs est en effet assez classique, mais bien construit et bien étoffé, donc sans révolutionner la fantasy c’est cependant agréable à lire.
      Je lorgne sur les récits de Pevel depuis un moment, notamment Les Lames du Cardinal. Pour le moment le prix m’a dissuadé de m’attaquer le Haut-Royaume. Mais tôt ou tard je découvrirai cet auteur, c’est sûr 😉

      1. D’accord avec toi le prix du dernier est assez excessif, la très belle couverture cartonnée expliquant cela sans doute ! les lames du cardinal sont sortis en poche par contre… Alors tu pourras t’y atteler,j ‘ai beaucoup aimé personnellement ! Bonne journée Xapur !

        1. Exactement, j’en étais arrivé aux mêmes conclusions pour le prix. Et j’ai bien repéré « les lames… » en poche donc ça viendra vite (même si ma PAL commence à être hypertrophiée^^). A bientôt !

  3. Ouaip, il fait partie des romans que j’aimerais lire prochainement. Pas révolutionnaire certes, mais bien écrit et bien mené, c’est déjà l’assurance de passer un bon moment !

  4. Et c’est plutôt coup de foudre ou contraires que tout oppose cette histoire d’amour (oui c’est bonus avec mon challenge, je viens pourrir les commentaires avec des questions à la con :P)

    (mais sinon j’en entends beaucoup de bien de celui-là, je me laisserais peut-être tentée… un jour…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s