Le Puits de l’Ascension (Fils des Brumes, tome 2) – Brandon Sanderson

le_puits_de_l_ascension_brandon_sanderson

Présentation

Plus d’un an après avoir lu le 1er tome, j’ai profité des vacances pour attaquer (enfin !) le second. Il faut dire que je n’arrivai plus à le trouver en magasin ! Forcément, l’immersion s’en ressent un peu et il m’a fallu quelques dizaines de pages pour me replonger dans le monde de Fils des Brumes. Heureusement, nous disposons au début de ce second tome d’un petit résumé, ce qui facilite bien les choses…

Résumé (source éditeur)

Le Seigneur Maître est tombé. La guerre peut commencer.

En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible. À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture le jeune noble idéaliste, doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir. Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

L’auteur (source éditeur)

Brandon Sanderson est né en 1975 dans le Nebraska. Auteur de best-sellers traduits dans plus de 15 langues, Brandon Sanderson a été choisi pour conclure la mythique série La Roue du temps après le décès prématuré de son auteur Robert Jordan.

Mon avis

Autant le premier volume de Fils des Brumes était un récit complet, qui nous exposait le monde, les héros principaux, le Seigneur Maître et le très original système de magie (l’allomancie, basée sur les métaux), autant ce second tome, Le Puits de l’Ascension, est un volume de transition.

Brandon Sanderson va relativement loin dans le développement des personnages, tous un peu perdus après la mort de leur meneur, Kelsier. Héros, martyr, légende, son ombre plane sur la ville de Luthadel, que le jeune Elend peine à administrer. Il va même falloir lui donner des leçons pour lui apprendre à être roi ! Les multiples personnages de la bande de rebelles sont toujours là, même si l’action est surtout centralisée sur Vin, désormais une légende elle aussi, et Elend, le rêveur devenu roi.

Disons-le carrément, même si l’histoire est intéressante, ce tome traîne souvent en longueur et l’action s’en ressent. Certes, Sanderson envoie trois armées attaquer la ville (rien que ça !) et provoque quelques combats entre allomanciens, sans oublier une conspiration avec un traître infiltré parmi les dirigeants de Luthadel, mais le millier de pages en édition poche est un peu lourd à digérer. La faute aussi à l’étude de la prophétie du Puits de l’Ascension, assez soporifique, et qui vient régulièrement casser le rythme avec des redites et des variations plus ou moins subtiles. Heureusement que la fin rattrape un peu ce sentiment de faire du sur-place !

Ce second tome se lit donc bien mais est largement trop long, j’espère que le troisième, Le Héros des Siècles, que je lirai assez rapidement (sans attendre un an, cette fois), sera plus palpitant et renouera avec le souffle épique du premier !

A lire aussi, d’autres avis chez Olya LorhkanIluze – PtiteTrolleEndea Phooka Blackwolf – AcrO Livrement – AlbédoL’Ours Inculte – …

Publicités

8 réflexions sur “ Le Puits de l’Ascension (Fils des Brumes, tome 2) – Brandon Sanderson ”

  1. C’est pour moi le moins bon des trois, trop long, trop d’atermoiements, trop gnan-gnan par moment. Heureusement que l’histoire globale reste intéressante.
    Le tome 3 redresse la barre. 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s