Le Héros des Siècles (Fils des Brumes, tome 3) – Brandon Sanderson

empire ultime tome 3 brandon sandersonPrésentation

Pour finir la saga Fils-des-Brumes, je n’ai cette fois pas attendu trop longtemps entre les tomes 2 et 3, afin de ne pas perdre le fil du récit !

Résumé (source éditeur)

Pour mettre fin à la tyrannie, Vin a tué le Seigneur Maître. Mais en essayant de fermer le Puits de l’Ascension, elle a laissé s’échapper une des formes maléfiques de l’Insondable. Depuis, les Inquisiteurs et les brumes font toujours plus de victimes, tandis que les cendres qui tombent du ciel menacent d’affamer les hommes et d’ensevelir le pays. Vin et Elend tentent de sauver ce qui peut encore l’être. Pour cela, ils doivent à tout prix découvrir les derniers secrets du Seigneur Maître : l’ultime cachette d’atium, le plus puissant métal des Fils-des-Brumes… et l’identité du Héros des Siècles.

L’Auteur (source éditeur)

Brandon Sanderson est né en 1975 dans le Nebraska. Auteur de best-sellers traduits dans plus de 15 langues, Brandon Sanderson a été choisi pour conclure la mythique série La Roue du temps après le décès prématuré de son auteur Robert Jordan.

Mon avis

Après un tome 2 que j’avais trouvé assez mollasson, trop long et manquant passablement d’action, j’espérai finir la saga en beauté avec ce tome 3. Hélas, force est de constater que ce n’est pas le cas, car j’y ai retrouvé les mêmes défauts que dans Le Puits de l’Ascension.

Brandon Sanderson nous a présenté, tout au long de cette saga, de nombreux personnages issus de la bande de Kelsier, le héros charismatique du premier tome, passé au statut de divinité après sa mort. Suite à la guerre qui s’est déroulée dans le tome 2, nous retrouvons donc les principaux protagonistes à la recherche des réserves d’atium cachées par le Seigneur Maître, alors que le monde s’effondre – littéralement – autour d’eux.

Le récit alterne les points de vue et jongle donc sur différents fronts. Tandis que Vin et Elend assiègent une ville où ils pensent avoir localisé l’atium, le jeune Spectre se découvre une âme de héros. Mais l’histoire s’intéresse aussi à Sazed, déprimé depuis la mort de son aimée, et qui étudie (bien trop longuement) les différentes religions dont il est le gardien pour y trouver réconfort. TenSoon le kandra, lui,  tente de motiver son peuple, sans succès.

Chapitre final de la saga de Fils des BrumesLe Héros des Siècles m’a paru extrêmement long, il compte quand même près de mille pages et est souvent soporifique. La palme en revient à Sazed et à ses digressions philosophiques et autres interrogations sans fin. Mais aussi aux différentes subtilités entre les deux forces supérieures en présence, Sauvegarde et Ravage, ainsi qu’aux allusions nébuleuses (sic) aux brumes, à l’Insondable et autres subtilités que j’ai trouvé bien injustement compliquées et alambiquées. J’éviterai donc de mentionner les surprises finales liées aux métaux, pour regretter que l’auteur ait dilué son histoire sur trois gros tomes. Le premier m’avait beaucoup plu et séduit grâce à son système de magie original et à son ambiance particulière, entre chutes de cendres et brumes inquiétantes, les deux tomes suivants n’ont hélas pas confirmé cette bonne impression et je ne conseillerai donc pas de les lire, mais de se contenter du premier.

A noter que l’éditeur Orbit vient de ressortir la trilogie en changeant les visuels de couverture, et de publier un récit lié, l’Alliage de la Justice, comme tome 4, alors qu’il se passe bien après ces événements et ne s’y rattache donc pas directement. Je l’ai pris pour son mélange de magie et de western, peut-être un côté steampunk, en espérant retrouver le Sanderson du tome 1 (et puis il ne fait que 300 pages cette fois !).

A lire aussi les avis de : LohrkanEndeaBook en StockLivrementAlbédo – ..

Publicités

13 réflexions sur “ Le Héros des Siècles (Fils des Brumes, tome 3) – Brandon Sanderson ”

  1. Si c’est l’action qui te manquait dans les deux tomes suivantes de Fils-des-Brumes (et je suis assez d’accord avec toi là-dessus, même si ça m’a moins pesé qu’à toi je pense), tu ne seras pas déçu par L’Alliage de la justice. Ca se rattache quand même à Fils-des-brumes car le monde est le même et la magie aussi.

    1. Salut, heureux d’apprendre que c’est moins lent… Oui ça se rattache mais ce n’est pas un vrai tome 4, enfin, c’est du marketing cette dénomination.

  2. J’avais trouvé que ce dernier tome relevait un peu celui du deuxième tome, notamment sur la fin, assez « ample », c’est le moins que l’on puisse dire.
    Mais jamais Sanderson n’a su retrouver la flamme du premier volume, c’est bien dommage.

  3. C’est vrai que ce tome-là contient très peu d’actions, surtout par rapport aux deux autres (même si tu as trouvé le tome 2 mollasson). J’ai eu un peu de mal avec la présence de Sauvegarde et Ravage, mais rien de dramatique. J’ai largement préféré le système de magie. Finalement, as-tu lu L’alliage de la Justice ?

          1. Je suis allée voir : une PAL chiffrée à 71, c’est relativement bas pour un lecteur-blogueur, mais cela te laisse encore quelques mois de sécurité de lectures 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s