Feuillets de Cuivre – Fabien Clavel

Feuillets de Cuivre - Fabien Clavel

Après avoir rencontré Fabien Clavel aux Utopiales et aimé sa nouvelle dans l’Anthologie 2015, j’avais bien envie de le découvrir un peu plus. Et puis cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de steampunk

Résumé  (source éditeur)

Paris, 1872. On retrouve dans une ruelle sombre le cadavre atrocement mutilé d’une prostituée, premier d’une longue série de meurtres aux résonances ésotériques. Enquêteur atypique, à l’âme mutilée par son passé et au corps d’obèse, l’inspecteur Ragon n’a pour seule arme contre ces crimes que  sa sagacité et sa gargantuesque culture littéraire.

 

À la croisée des feuilletons du XIXe et des séries télévisées modernes, Feuillets de cuivre nous entraîne dans des Mystères de Paris steampunk où le mal le dispute au pervers, avec parfois l’éclaircie d’un esprit bienveillant… vite terni. Si une bibliothèque est une âme de cuir et de papier, Feuillets de cuivre est sans aucun doute une œuvre d’encre et de sang.

 

L’Auteur (source éditeur)

 

Né en 1978, à Paris, Fabien Clavel a ensuite vécu, douze ans durant, à Pierrefonds, non loin du château que l’on peut apercevoir dans la série anglaise Merlin – où le bâtiment joue le rôle de Camelot. De retour à Paris après le bac, il a suivi des études de lettres classiques avant de devenir enseignant dans ces mêmes matières. Depuis deux ans déjà, il vit à Budapest.
Fabien Clavel s’est fait connaître avec ses premiers romans, chez Mnémos, qui touchaient sans complexe à plusieurs « mauvais genres » (occulte contemporain, fantasy parodique, cape et épée, péplum uchronique).
Depuis 2007, Fabien Clavel s’est imposé comme un auteur jeunesse passionnant, d’abord en science-fiction puis, plus récemment, en renouant pour son dyptique – La dernière Odyssée et Les Gorgonautes – avec sa passion pour l’histoire grecque, sa culture et ses légendes.

 

Mon avis

 

Feuillets de Cuivre est divisé en deux parties assez distinctes. Différentes enquêtes menées par le policier Ragon, tout d’abord, qui semblent indépendantes. Et ne l’intéressent que lorsque des livres sont présents sur les lieux du crime. Puis une seconde partie avec une histoire qui se suit, et qui révèle, forcément, que les différents meurtres ayant jalonné la carrière de Ragon sont tous liés. Le puzzle s’assemble et le passé est à reconsidérer sous une nouvelle perspective.

 

J’avoue que la lecture de Feuillets de Cuivre, dont j’ai pourtant lu de très bons avis, ne m’a pas souvent emballée. La faute à un héros monolithique, peu expressif, ou qui se désintéresse la plupart du temps des victimes pour aller se ruer sur le premier bouquin venu ? La faute à de nombreuses références de la littérature ou de la culture du début du XIXème siècle, que je connais mal ? Ou la résolution souvent abracadabrantesque des enquêtes de Ragon ?

 

J’ai souvent pensé à Agatha Christie mais il me semble que Clavel se joue plus de son lecteur, le laissant en dehors de la moindre chance de comprendre, puis en lui parachutant une résolution aussi rapide que « farfelue ». Et que dire de la seconde moitié, quand on en apprend plus sur le taciturne inspecteur et son ennemi juré ? Qu’elle ne m’a pas vraiment convaincu, doux euphémisme…

 

Alors que je pensai lire un peu de steampunk, il faut ajouter que celui-ci est plutôt discret. Par contre, l’ambiance parisienne et littéraire française est bien rendue, mais pas forcément ma tasse de café, tu l’auras compris ami-e lecteu-rice.

 

Un livre truffé de références et trop érudit pour moi, sans aucun doute. Et donc un roman, ou recueil de nouvelles (fixup), dans lequel je ne suis jamais vraiment rentré. A noter par contre les excellentes préface et postface qui éclairent avec pertinence sur la construction de l’ensemble, ainsi que la couverture réussie.

 

D’autres avis

(tout le monde a aimé, je me sens bien seul^^)

 

Participe au Challenge Francofou 3 …

 

Challenge Francofou 3

 

… et au CRAAA !
challenge craaa
Advertisements

18 réflexions sur “ Feuillets de Cuivre – Fabien Clavel ”

  1. Ce n’est pas le premier avis mitigé que je lis. Je ne suis pas convaincue par ailleurs par les avis positifs… Alors comme ma PAL s’étire, s’étire, s’explose. Je passe.
    Merci pour cette critique éclairée!

  2. Tu as bien fait d’écrire ton avis, quand on n’est pas emballé par un livre, c’est important (au moins pour les intéressés, d’avoir un panel de ressentis). Merci !

  3. Je vais passer mon tour aussi… Le sujet avait l’air plutôt alléchant ! Mais je n’entends pas assez de bons sons de cloche sur ce récit ! je me ferai un avis plus tard ! on a tous pas mal de lectures sur le feu !

  4. Dans ma PAL depuis ma virée au festival des littératures de l’imaginaire de Chaudfontaine, où l’auteur m’avait convaincue lors d’une table ronde.
    Je me réjouis de le découvrir, par contre, j’espère être dans le « camp » de ceux qui ont aimé 🙂

    Bon bin, encore heureux que les gens ont tous des goûts différents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s