Nous allons tous très bien, merci – Daryl Gregory

Nous allons tous très bien, merci Daryl Gregory

Depuis que j’ai vu Daryl Gregory aux Utopiales, j’avais envie de lire Nous allons tous très bien, merci, et les avis enthousiastes de mes collègues blogueurs m’ont convaincu de l’acheter !

Résumé (source éditeur)

Il y a d’abord Harrison, qui, adolescent, a échappé à une telle horreur qu’on en a fait un héros de romans. Et puis Stan, sauvé des griffes d’une abomination familiale l’ayant pour partie dévoré vif. Barbara, bien sûr, qui a croisé le chemin du plus infâme des tueurs en série et semble convaincue que ce dernier a gravé sur ses os les motifs d’un secret indicible. La jeune et belle Greta, aussi, qui a fui les mystères d’une révélation eschatologique et pense conserver sur son corps scarifié la clé desdits mystères. Et puis il y a Martin, Martin qui jamais n’enlève ses énormes lunettes noires… Tous participent à un groupe de parole animé par le Dr Jan Sayer. Tous feront face à l’abomination, affronteront le monstre qui sommeille en eux… et découvriront que le monstre en question n’est pas toujours celui qu’on croit…
Nous allons tous très bien, merci, roman finaliste des plus grands prix littéraires du domaine — Nebula, Locus, Theodore Sturgeon et World Fantasy —, lauréat du prestigieux Shirley Jackson Award, est actuellement en cours d’adaptation par Wes Craven en série télévisée. Il s’agit du second livre de Daryl Gregory publié en France après L’éducation de Stony Mayhall.

L’auteur (source Wikipedia+Babelio)

Daryl Gregory est un auteur américain né à Chicago en 1965. Il a écrit des romans, des longues nouvelles et des bandes dessinées. En 2009, il remporte le Crawford Award pour Pandemonium.

Il a écrit notamment Harrison Squared (2015), Nous allons tous très bien, merci (2014), L’éducation de Stony Mayhall (2011), Afterparty (2014). En comics : Green Hornet, Dracula, Planet of the Apes.

Mon avis

Largement inspiré des réunions des Alcooliques Anonymes, le thème de Nous allons tous très bien, merci rassemble cette fois des victimes de monstres et de scènes d’horreur ! Que se passe-t-il en effet quand le méchant a été battu, que deviennent ses victimes ? Elles suivent une thérapie, bien sûr !

Dans ce court roman (ou cette novella comme disent les anglo-saxons), l’auteur Daryl Gregory s’attache à des personnages hors du commun, rescapés de moments terribles et/ou ayant échappé à des monstres sanguinaires. L’occasion de les rencontrer, les mieux connaître mais aussi de les confronter à un moment d’horreur de plus ? Après tout, les monstres ne sont-ils pas parmi nous ?

Court, nerveux, angoissant et redoutablement efficace, je ne peux que conseiller ce roman d’un auteur qui plus est éminemment sympathique (ce qui ne gâte rien !). On pourra d’ailleurs en apprendre plus sur lui grâce à l’interview en fin de volume, à bien lire après le texte car elle le spoile allègrement ! Et peut-être découvrir Afterparty, à paraître dans les jours qui viennent au Bélial.

D’autres avis : Blog-o-livreL’Imaginarium Electrique – LorhkanMes Imaginaires – Les Murmures d’A.C. de Haenne – Quoi de Neuf sur ma Pile – Reflets de mes lectures – RSF blog – …

Un livre de plus pour le Challenge Summer Short Stories of SFFF saison 2 !

challenge summer short stories of sfff

Publicités

8 réflexions sur “ Nous allons tous très bien, merci – Daryl Gregory ”

  1. Il y a eu un petit contretemps vers la fin qui m’a fait lâcher un peu le récit alors que j’étais plongée dedans, alors il n’a pas la qualité d’être excellent à mes yeux, mais cela reste un très bon court roman/novella.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s