Fragments de l’Age Ancien – Nathalie Dau

fragments-age-ancien-nathalie-dau

Retournons dans le passé du monde créé par Nathalie Dau avec ces textes qui nous en livrent quelques secrets.

Résumé

(source éditeur)

Le temps s’abreuve à de nombreuses sources.

Ton présent, Ceredawn, fut préparé de longue date, que nous l’ayons souhaité ou non.
Tu dis que tu veux comprendre ? Alors écoute, mon garçon. Écoute, ressens, apprends… et souviens-toi de tout ce qui fut avant toi.
Rassembler nos fragments te donnera plus claire image de l’avenir que tu es destiné à bâtir.

Cosmogonie, Éradication, dragons, lune bleue, maîtres-chats… et l’origine d’un dorsal, d’une statue aux bras brisés, d’une amitié nourrie de fascination et plus puissante que la mort. Dans ce recueil, Nathalie Dau lève le voile, par petites touches, sur les événements situés en amont de son cycle « Le Livre de l’Énigme ». Et prolonge l’enchantement.

Editeur : Les Moutons Electriques – Date de parution : 7 septembre 2017 – 208 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Tombée très jeune dans le chaudron de l’écriture, diplômée en Information et Communication, cette passionnée d’Histoire, de mythologie et de folklore a pratiqué le chant classique au Conservatoire. Poétesse, novelliste, romancière, parfois anthologiste, elle se situe aux frontières de l’écrit et de l’oral puisqu’elle se produit aussi, àl’occasion, en tant que conteuse et chanteuse traditionnelle. Membre fondatrice du groupe The Deep Ones, elle participe à leurs concerts-lectures chaque fois que sa santé le lui permet. Atteinte d’une forme lourde de fibromyalgie, elle milite pour la reconnaissance de cette maladie, à laquelle elle a dédié plusieurs textes. Elle s’est engagée également, via son écriture, pour des causes diverses, comme la protection des loups ou encore la lutte contre l’excision. Elle vit en Normandie.

Mon avis

Ayant aimé les deux premiers tomes du Livre de l’Énigme, à savoir Source des Tempêtes et Bois d’Ombre, je me suis fort logiquement procuré ce petit recueil complémentaire sorti en collection poche (et en grand format avec un tirage de tête luxueux en nombre limité). Il s’agit ici de nouvelles venant étoffer l’univers des romans, en présentant quelques textes complémentaires. (Les Moutons Electriques réitèrent ici ce qui avait été fait pour le cycle de Chloé Chevalier, btw).

Ainsi, on plongera dans la création de l’univers, racontée par l’être suprême lui-même, et les combats entre dieux avec Cosmogonie. Puis, chronologiquement, Berceau d’écailles relate la naissance et les premiers pas des dragons, après les marnes et les rives. Et là encore les conflits qui mèneront bien plus tard aux situations évoquées dans les livres, étoffent ainsi largement le background de ceux-ci en détaillant des points évoqués ici ou là.

Dans l’Épée Sorcière, c’est le combat atypique d’un guerrier mage (bleu de l’Équilibre) contre un dragon particulièrement virulent qui est raconté, avec une fin originale. Dans Ton visage et mon coeur, on fait la connaissance d’un ancêtre des Tirbald, un guerrier devenu seigneur et qui doit s’établir, fonder un foyer. Mais la sculpture d’une statue de déesse par un artisan magicien, ornée du visage de sa femme, va engendrer des drames.

Vicier l’amour raconte là aussi un drame, celui que vit un musicien quand sa femme enceinte l’envoie chercher de l’aide, en pleine nuit. Et comment il va croiser le chemin d’une magicienne de l’Équilibre et la tenir responsable de tous ses malheurs. Mais aussi les malheurs de la jeune Galie, demandant aux mages bleus de l’aider à avorter puis soumise à un mari cynique. Deux destins brisés qui vont se mêler, et être à l’origine du mouvement de l’Éradication qui va finir par balayer les mages bleus. Et un récit touchant, dur, sombre, dans lequel la folie rôde. Le plus long, et peut-être mon préféré du recueil.

Le Cantique de Kernann, texte mythique, est aussi reproduit. Dans Shéradye, une mère tente de préserver son fils de l’influence du changement de couleur de la lune qui déclenche des vocations parmi ceux qui sont sensibles à la magie de l’Équilibre. C’est cette fois une époque de troubles, de dénonciation et de chasse aux sorcières magiciens qui est décrite. Dans Un Eveil, c’est un jeune seigneur qui doit paraître inoffensif et ne pas éveiller la méfiance du cruel empereur, et qui va croiser la magie et un chat-lige. Enfin, dans La mémoire du dorsal, un guerrier chargé d’une mission sanguinaire doit trouver celui qu’une prophétie a désigné comme ennemi de l’empereur. A défaut, il se chargera de sa troublante mère. Un récit à la fin là aussi originale, dans lequel on croisera en filigrane Ninnos l’Omniscient.

Ecriture délicate, personnages attachants mais destins tragiques et sanglants, ces récits sont dans le même style que les romans du cycle. On y découvre des héros de fantasy atypiques, des thématiques souvent liées au sacrifice, à la douleur, à un monde cruel où subsiste quand même quelques traces d’un espoir fugace et ténu. Et une grande place laissée aux personnages féminins, très souvent au coeur des récits.

Un petit recueil hautement recommandable pour approfondir sa connaissance du monde créé par Nathalie Dau et avoir quelques informations de plus sur ses origines, les situations et drames qui ont conduit à l’Éradication des mages de l’Équilibre. Mais aussi et surtout lire des récits touchants, cruels mais dans lesquels un petit espoir subsiste.

D’autres avis : Le Bibliocosme (Boudicca) – …

Publicités

5 réflexions sur « Fragments de l’Age Ancien – Nathalie Dau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s