Source des Tempêtes – Nathalie Dau

source des tempêtes Nathalie Dau

Allez, un peu de fantasy avec Source des Tempêtes , premier tome de la saga du Livre de l’Énigme.

Résumé (source éditeur)

Les ténèbres ont un cœur de lumière.
Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui.
Une nouvelle grande saga de fantasy. Les mages bleus, servants de l’Équilibre, ont été décimés, mais l’un des leurs a survécu au prix de son honneur, guidé par le besoin impérieux de transmettre la vie. Ses fils : Cerdric et Ceredawn, nés pour devenir les héros de ce voyage riche en périls, depuis les Marches jusqu’au séminaire d’Atilda.

L’Auteure (source éditeur)

Tombée très jeune dans le chaudron de l’écriture, diplômée en Information et Communication, cette passionnée d’Histoire, de mythologie et de folklore a pratiqué le chant classique au Conservatoire. Poétesse, novelliste, romancière, parfois anthologiste, elle se situe aux frontières de l’écrit et de l’oral puisqu’elle se produit aussi, à l’occasion, en tant que conteuse et chanteuse traditionnelle. Membre fondatrice du groupe The Deep Ones, elle participe à leurs concerts-lectures chaque fois que sa santé le lui permet. Atteinte d’une forme lourde de fibromyalgie, elle milite pour la reconnaissance de cette maladie, à laquelle elle a dédié pluseurs textes. Elle s’est engagée également, via son écriture, pour des causes diverses, comme la protection des loups ou encore la lutte contre l’excision. Elle vit en Normandie.

Mon avis

Source des Tempêtes n’est en fait pas complètement un inédit, mais cette édition constitue une version revue et – fortement – complétée de celle précédemment parue chez Asgard (et qui s’appelait alors La Somme des Rêves). Pas moins de 13 nouveaux chapitres ont été ajoutés ! Il constitue le premier tome d’une série nommée Le Livre de l’Énigme qui en contiendra a priori 6 !

L’histoire suit deux frères, Cerdric le châtelain parti sur les traces de son père, et qui va rencontrer ainsi son demi-frère Ceredawn. Celui-ci, doté d’un grand pouvoir magique, va devoir aller apprendre à le maîtriser dans une ville lointaine.

Ce premier tome commence par nous raconter l’histoire de Cerdric, assoiffé d’amour, brimé par sa mère et qui est né d’une union aussi brève que malheureuse. Son père, mage déchu, a été victime d’une sorte d’Inquisition, a du aller s’établir au loin après avoir été privé de ses pouvoirs, de son don, le drac. Alors que je pensais que Cerdric était le héros de l’histoire, il se fait voler la vedette par son frère, enfin son demi-frère, puisque Ceredawn est né d’une seconde union, celle de son père avec une créature empreinte de magie. Et la seconde partie du livre s’intéresse plus au destin de Ceredawn, dont le pouvoir souvent incontrôlable peut être très destructeur.

Comme de juste, plusieurs méchants trament leurs plans dans l’ombre et aimeraient bien mettre la main sur le jeune homme sauvageon, qui a vécu dans les bois sous la houlette d’une sorcière surprenante. On n’en saura guère plus dans ce volume puisque la suite s’intéressera à la formation de Ceredawn, en espérant qu’il survive à ses études de magie…

Assez classique par moments, le récit étonnera plus par d’autres, par exemple en approfondissant les caractères complexes de ses héros, dont Cerdric tour à tour ébloui par son frère et jaloux de l’attention qu’il génère. Malgré sa longueur, ce tome d’introduction qui prend parfois son temps est rarement trop lent et maintient l’intérêt, j’espère juste que le reste de la saga sera du même niveau (6 tomes !) et que le monde sera un peu plus détaillé.

A noter aussi la très belle illustration de couverture signée Melchior Ascaride, dont le travail chez les Moutons Électriques est à saluer, il vient d’ailleurs de recevoir un prix aux Imaginales.

A lire aussi, les avis de : Au Pays des Cave Trolls – Bibliocosme (Boudicca)La Bibliothèque d’Aelinel – Blog-o-livreLa Croisée des CheminsLecture42 – …

Bonus : interview de l’autrice chez Les Pipelettes en Parlent

Lire la suite : mon avis sur le tome 2 : Bois d’Ombre

Publicités

30 réflexions sur « Source des Tempêtes – Nathalie Dau »

  1. 6 tomes !! Bon trop tard pour moi aussi, je suis dedans. 😉 Remarque ça se lit plutôt bien et les grands formats ne font « que » 400 pages.
    ça explique cependant d’autant mieux que l’auteur ne dévoile pas tout dans le tome 1.

    J'aime

  2. Sympa ton retour, ça fais un moment que ce livre dort dans ma PAL. Il faut que je m’y colle. L’aspect que tu soulignes concernant le traitement des personnages et leurs relations m’intéressent 😀

    L’univers je sais pas trop, à voir donc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s