Les Rois des Sables – George R.R. Martin

Les Rois des Sables GRR MartinJ’ai déjà dit ici tout le bien que je pensai de G.R.R. Martin en tant que novelliste, et qu’il fallait absolument lire ses autres oeuvres, un peu occultées par le succès du Trône de Fer. Et je persiste (ou radote, au choix !) avec ce recueil de nouvelles.

Résumé (source éditeur)

« Et lorsque enfin Jésus guérit de ses blessures, Judas, à ses côtés, devint son ami le plus sincère, son meilleur conseiller, le premier de ses apôtres et leur chef. Alors Jésus lui donna le don des langues, rappela les dragons qu’il avait renvoyés et les sanctifia. »

Sept nouvelles – y compris l’inédite Dans la Maison du ver -, autant de preuves que l’auteur culte du Trône de fer maîtrise aussi bien les textes courts et incisifs de la science-fiction que les immenses sagas de fantasy.

L’auteur (source éditeur)

Né en 1948 dans le New Jersey, George R.R. Martin vendit sa première nouvelle à la revue Galaxy en 1970 et ne cessa jamais d’écrire depuis, que ce soit sous la plume d’un journaliste, d’un scénariste pour la télévision ou d’un romancier à plein temps. Tous les genres de l’imaginaire ont connu ses faveurs : science-fiction d’abord (L’agonie de la lumière, Chanson pour Lya, Les rois des sables…), puis fantastique (Riverdream, Armageddon Rag), mais c’est aujourd’hui à la fantasy qu’il consacre tout son temps. Son immense saga Trône de Fer – une fresque épique à mi-chemin entre Les rois maudits et Excalibur – connaît un tel succès mondial que la chaîne américaine HBO l’a adaptée en série télévisée sous le titre Game of thrones.

Mon avis

Les Rois des Sables est un recueil de nouvelles datant des années 70, très orientées Science-Fiction, dans lesquelles Martin nous montre des planètes ou des êtres étranges, à mille lieux de son oeuvre phare. Plusieurs récits ont eu les prix Locus, Nebula et/ou Hugo, excusez du peu ! (voir la page wikipedia du recueil), voici ceux que j’ai particulièrement appréciés.

Par la croix et le dragon : une nouvelle de space opera qui implique la Foi, avec un Inquisiteur débarquant sur une planète pour y enquêter sur un culte de Judas.

Les Rois des sables : la nouvelle qui donne son titre au recueil nous présente un riche oisif qui aime les animaux exotiques et se retrouve avec un vivarium empli de petites créatures aux allures de fourmis, dont il aime à être le dieu. Mais les événements vont se retourner contre lui, et ses petits êtres contre leur « créateur ». C’est cynique, cruel et on s’amuse bien à observer les problèmes causés par ces bestioles.

Dans la maison du ver : une ambiance crépusculaire avec ce récit qui voit un peuple assister à la lente fin du monde, et une petite expédition descendre en chasse dans ses profondeurs. De la SF qui vire très vite à l’horreur avec une atmosphère oppressante.

Les Rois des Sables est l’occasion de retrouver un G.R.R. Martin différent, un auteur alors débutant mais déjà doué, dans un registre très orienté Science-Fiction. Et plusieurs de ces textes sont de vrais petits bijoux, ils sont à découvrir sans hésitation !

D’autres avis chez : Le Bibliocosme (Boudicca) –  Lorhkan – …

Hop, une lecture de plus pour le CRAAA !

challenge craaa

Et qui participe également au Challenge Summer Short Stories of SFFF saison 2

challenge summer short stories of sfff

Et ça compte pour le Challenge SFFF et Diversité (sans rapporter de point supplémentaire)

logo-challenge-sfff-diversité

  • 18/ Un livre SFFF traduit – déjà coché
  • 19/ Un recueil de nouvelles SFFF – déjà coché

Et enfin pour le Summer Star Wars épisode VII !

challenge lecture summer star wars VII

Publicités

15 réflexions sur “ Les Rois des Sables – George R.R. Martin ”

  1. Maximum combo ! 😀

    Excellent recueil, « Par la croix et le dragon » et surtout « Les rois des sables » sont vraiment excellentes. Et le reste est à peine moins bon.

    J'aime

  2. Waouh!! Ca c’est du combo de l’espace! Bravo.
    Je note que c’est un excellent recueil et ta critique donne vraiment envie d’y jeter un œil, voire deux!
    En plus GRR Martin autre que GoT (ou Riverdream) cela me tente!

    J'aime

  3. Faudra que je le lise un jour, celui-là ! En plus je crois que la nouvelle éponyme a été adaptée pour la série Au-delà du Réel (ils en avaient fait un double épisode, si mes souvenirs sont bons).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s