Superposition – David Walton

superposition-david-walton

Intrigué par la quatrième de couverture, je me suis lancé dans ce thriller « quantique » d’un auteur que je ne connaissais pas !

Résumé
Ancien chercheur en physique quantique, Jacob Kelley voit son monde basculer le soir où Brian Vanderhall s’invite chez lui et tire sur sa femme pour lui prouver l’existence d’intelligences découvertes au cœur même de la matière.

Mais lorsque Vanderhall est retrouvé assassiné et que la famille de Jacob disparaît, c’est lui que la police met sous les verrous. Emprisonné, il va devoir prouver son innocence au cours d’un procès très médiatique. Heureusement, il peut compter sur une aide précieuse : celle de Jacob Kelley.

Mais lorsque Vanderhall est retrouvé assassiné et que la famille de Jacob disparaît, c’est lui que la police essaie de mettre sous les verrous. En cavale, il va devoir mener sa propre enquête pour très vite prouver son innocence. Car au même moment, au tribunal, se joue le destin d’un homme : celui de Jacob Kelley.

Bienvenue dans un monde où l’impossible devient possible.

L’Auteur

David Walton est un auteur de science-fiction américain. Terminal Mind, son premier roman, a reçu le prix Philip K. Dick. Avec Superposition, dont les droits d’adaptation en série télévisée ont été vendus, il signe un thriller quantique à la mécanique implacable, qui tient en haleine jusqu’à la dernière page.

Mon avis

Superposition est un thriller assez qui voit un ancien chercheur, Jacob, se voir accuser d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Une trame qui pourrait sembler classique si la physique quantique ne s’en mêlait pas. Car Jacob est à la fois coupable et non coupable, libre et emprisonné, et sa victime est morte (ou pas) !

Résumée ainsi, l’intrigue a l’air embrouillée mais à la lecture, tout s’explique ou presque, grâce à la physique quantique. Ici, l’auteur s’amuse à la mettre en oeuvre dans un récit policier où le héros se dédouble, une version étant jugée pour meurtre tandis que l’autre cherche à prouver son innocence et à retrouver sa famille.

J’ai eu parfois du mal à accrocher, mon côté cartésien basique ayant du mal avec certains concepts et ma suspension consentie d’incrédulité étant malmenée par plusieurs points que je ne citerai pas ici pour ne pas dévoiler trop l’intrigue. Par contre, le livre est parfois trop long, notamment pour la  partie liée au procès, peu palpitante.

Un honnête thriller avec quelques tics de répétition (l’auteur use et abuse du fameux terme d' »effondrement de probabilité ») mais qui plaira à ceux qui veulent se distraire avec les possibilités offertes par l’utilisation de la physique quantique, extrapolée à un roman policier. Ils liront aussi avec plaisir la postface de Roland Lehoucq, moi j’ai décroché au bout de quelques pages…

D’autres avis

BlogolivreNevertwhere – RSF blogUn Papillon dans la Lune – …

Publicités

11 réflexions sur “ Superposition – David Walton ”

  1. J’étais très intéressé par l’aspect quantique de la chose, mais étant donné que chaque avis que je lis est mitigé, je pense que je vais passer mon tour. Merci pour ta critique 🙂

  2. Je ne suis pas attirée par ce titre, et je crois que je vais en rester là. D’ailleurs, je partage avec toi un gros point commun concernant « ma suspension consentie d’incrédulité » qui a des limites surtour en terme de SF.
    Pour finir, cela me gave que toi soit passer au vernis de la physique quantique, la magie moderne.

  3. Moi j’ai eu aucun mal à suspendre mon incrédulité (mais je ne comprends pas grand chose à la physique quantique, ça aide sûrement ^^). Ce n’est pas le texte du siècle mais je l’ai lu avec plaisir.

  4. J’avoue m’être un peu embrouillée l’esprit à la lecture de la quatrième de couverture mais le dessin de la couverture donne à lui seul le temps et je vais donc, de ce pas, le rajouter à ma PAL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s