Janua Vera – Jean-Philippe Jaworski

Janua_Vera-Jean-Philippe_Jaworski

Présentation

Alors que j’hésitais depuis un bon moment à acheter Gagner la Guerre, auréolé de bonnes critiques mais au poids imposant (un pavé de près de 1000 pages, en tout cas en version poche), mon excellent libraire grenoblois m’a incité à découvrir Jean-Philippe Jaworski par l’intermédiaire de Janua Vera. Un recueil de nouvelles ayant pour cadre le Vieux Royaume, dans une belle édition augmentée chez Les Moutons Électriques (maison lyonnaise donc forcément recommandable^^).

Et je ne peux que me féliciter de l’avoir écouté !

Résumé (source éditeur)

Chaque nuit, Leodegar le Resplendissant se réveille en hurlant dans son palais. Quelle est donc l’angoisse qui étreint le conquérant dans son sommeil ? S’agit-il d’un drame intime, ou bien de l’écho multiple des émotions qui animent le peuple du vieux royaume ?

Désenchantement de Suzelle, la petite paysanne, devant la cruauté de la vie ? Panique de maître Calame, le copiste, face aux maléfices qui somnolent dans ses archives ? Scrupule d’Ædam, le chevalier, à manquer aux lois de l’honneur ? Hantise de Cecht, le housekarl, confronté aux fantômes de la forêt ? Appréhension de Benvenuto, le maître assassin, d’être un jour l’objet d’un contrat ? Ou peurs primales, peurs fondamentales, telles qu’on les chuchote au Confident, qui gît au plus noir des ténèbres…

À travers dix destins se dessine une géographie du vieux royaume, de ses intrigues, de ses cultes, de ses guerres. Et de ses mystères, dont les clefs se nichent, pour beaucoup, dans les méandres du cœur humain.

L’Auteur  (source éditeur)

Jean-Philippe Jaworski, né en 1969, est aussi l’auteur de deux jeux de rôle : Tiers Âge et Te Deum pour un massacre.

Conjuguant gouaille et esprit des contes de fée avec l’astuce et le sens de l’aventure d’un Alexandre Dumas, le romancier de Gagner la guerre propose de tumultueux Récits du vieux royaume, dans un sommaire complété de trois nouvelles supplémentaires (dont une inédite), de six annexes (dont une longue chronologie)… et, en ouverture, d’un « Avertissement au Lecteur » par Don Benvenuto Gesufal !

Mon avis

Ah, Jaworski, que ne t’ais-je lu plus tôt ! Quel bonheur que ce recueil de nouvelles dans le Vieux Royaume, continent médiéval au passé (et au présent) tumultueux !

Le début de la lecture est un peu déstabilisant, car il faut s’adapter au fait que tous les récits ne se passent pas à la même époque, mais il existe fort heureusement une chronologie complète en fin d’ouvrage. Une fois dans l’ambiance, on déguste alors la prose de Jaworski. Des textes fouillés, précis, documentés, truculents, on sent que l’auteur est un amoureux de la langue et qu’il a fignolé ses textes.

Des histoires de haute tenue, avec une fin souvent cruelle, qui m’ont très vite évoqué G.R.R. Martin, c’est à dire ce qui, à mon sens, se fait de mieux actuellement dans les littératures de l’Imaginaire (pour autant qu’un petit lecteur comme moi puisse s’en faire une idée^^). Les récits se passent dans un monde médiéval peu différent du nôtre, mais lorgnant vers la Renaissance italienne chez Jaworski, avec une magie présente quoiqu’assez peu démonstrative. A noter aussi la présence d’elfes et de nains, plutôt discrets dans Janua Vera.

Tous les textes m’ont séduit, sans exception, même si certains se détachent du lot.

  • Jour de guigne, nouvelle hilarante sur les dangers de la magie
  • Mauvaise Donne avec le fameux Benvenuto Gesufal, une histoire tragi-comique avec le héros malchanceux de Gagner la Guerre, dont c’est un prequel
  • Le Conte de Suzelle, attachant, mélancolique et cruel
  • Le Confident, un voyage immobile glaçant et terrifiant
  • Montefellone et Le Service des Dames, ou comment ne pas penser au Trône de Fer et au Chevalier Errant de Martin ?

Je ne peux que conseiller cette édition augmentée, outre son plus grand format et son beau papier, vous y trouverez trois nouvelles supplémentaires, des contes et légendes du Vieux Royaume, une chronologie détaillée…

Pour un premier ouvrage, c’est un coup de maître ! Après la lecture de Janua Vera, je pensai attendre la re-sortie en août de Gagner la Guerre dans une édition « luxe » (l’édition d’origine étant épuisée chez les Moutons Electriques). Mais je n’ai pas pu attendre, c’est donc chez FolioSF que je l’ai acheté, et que je l’ai dévoré. La chronique viendra prochainement, mais sans la déflorer je peux vous confier que je suis devenu fan de Jean-Philippe Jaworski…

A lire aussi d’autres avis chez Blop Le Dragon Galactique – Fant’Asie –  Imaginelf Lorhkan –  Nebal Naufragés Volontaires – Olya – Canal Hurlant – Jae_Lou

Une lecture participant au Challenge « Je lis des nouvelles et des novellas »

Publicités

23 réflexions sur « Janua Vera – Jean-Philippe Jaworski »

  1. Ohlàlà, encore une bonne critique 🙂
    Il faudrait que je m’y mette, en plus le challenge JLNN ne peut être qu’une motivation supplémentaire. Le plus dur est de s’y mettre… non ?

    J'aime

  2. Allez, maintenant, tu te lances dans Gagner la guerre 😀 Et franchement, malgré ses 1000 pages, il se dévore en quelques jours !

    Ma nouvelle préférée dans ce recueil, c’est le conte de Suzelle qui est simplement fabuleux !

    Rah, j’ai envie de le relire maintenant.

    J'aime

    1. En ce qui me concerne, Gagner la Guerre c’est déjà fait. Et pour les nouvelles de Janua Vera, j’aurais du mal à n’en choisir qu’une. Mauvaise Donne, Le Service des Dames et le Conte de Suzelle sont mes préférées…

      J'aime

  3. Pour « Gagner la guerre », visiblement l’éditeur en a retrouvé tout un carton ! Donc, il est disponible. Après, la version de luxe vaut quand même 50€ ! Glups !

    Ben oui, « c’est peu de dire que « Même pas mort » est attendu… C’est long, mais que c’est long…

    A.C.

    J'aime

      1. Je pense que pour découvrir ce (magnifique) livre de Jaworski, 50€, c’est un poil exagéré. Mais si tu vex avoir les trois versions de « Gagner la guerre », tu sais que c’est encore possible, et qu’il te faudra débourser 78€ !

        A.C.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s