La Panse – Léo Henry

la panse leo henry folioSF

N’ayant lu qu’une nouvelle de Léo Henry (dans le numéro 83 de la revue Bifrost), j’étais assez curieux de le découvrir dans un roman, paru directement chez FolioSF en inédit.

Résumé

(source éditeur)

Bastien Regnault part à la recherche de Diane, sa sœur jumelle, dont la famille n’a plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Des indices convergents le mènent très vite à la Défense. Le quartier d’affaires, chargé d’histoire, va, petit à petit, se dévoiler à lui, lui révélant un monde inconnu et souterrain, où, semble-t-il, officie une mystérieuse et très ancienne société secrète : la Panse.

Après Le casse du continuum, Léo Henry poursuit, avec La Panse, son exploration des genres dits «populaires». Il propose cette fois un thriller d’infiltration lovecraftien ancré dans l’ici et maintenant, un roman remarquable, qu’on ne lâche plus une fois entamé, preuve, s’il en était encore besoin, de son immense talent.

L’Auteur

(source Wikipédia)

Léo Henry, né le 9 septembre 1979 à Strasbourg, est un écrivain français de fantasy et de science-fiction, scénariste de bandes dessinées et de jeux de rôles. Après un master de lettres modernes, Léo Henry a mené de front le début de sa carrière littéraire et des « petits boulots ». Il a voyagé aux États-Unis et vécu au Brésil, présents dans son œuvre. À partir de la fin des années 2000, Léo Henry entame une collaboration avec Jacques Mucchielli (décédé en 2011), dont naîtront quatre livres. La modernité, la musique populaire ou encore la boisson et les bistrots font partie de ses sujets de prédilection.

Mon avis

La Panse est un roman assez inclassable. Thriller fantastique, Urban Fantasy, Lovecrafterie, Horreur ? Un peu de tout ça, sans doute, pour un récit qui nous fait suivre un jeune homme un peu paumé, Bastien, à la recherche de sa soeur jumelle, Diane. Celle-ci a mystérieusement disparu du jour au lendemain et Bastien, qui n’était pas spécialement proche d’elle, sent pourtant l’urgence de la retrouver au plus vite. Il va se retrouver au coeur de la Défense, quartier bondé de monde et pourtant paradoxalement inhumain. Et va en explorer tous les recoins, tours, immeubles d’habitation ou de bureaux, gares R.E.R., boulevards de circulation, sous-sols labyrinthiques et conduits techniques.

Embauché par une société de nettoyage qui lui permet de découvrir l’envers du décor de la Défense et vire à la secte, avec épuisement physique et exercices de méditation, Bastien va entrevoir une histoire occulte de construction du quartier et se plonger dans des archives édifiantes. Connaissant un peu la Défense, aux portes de Paris, puisque j’y ai été plusieurs fois pour des salons au CNIT, je me suis bien senti immergé dans l’ambiance à la fois surpeuplée et froide du Parvis, des tours immenses et oppressantes (bizarrement, j’ai d’ailleurs depuis longtemps un projet de nouvelle dans ce quartier). Et j’y ai retrouvé les impressions qu’on a sur place, entre dalle livrée aux quatre vents, flux de travailleurs vomis par le R.E.R. et le métro, sculptures modernes et esplanades bétonnées. Léo Henry nous guide dans ses dédales, dans ses secrets derrière la façade de ce qu’on connait en tant que visiteur ou client, voire habitant, avec des chapitres inquiétants et édifiants qu’on dévore rapidement. C’est juste un peu dommage qu’il spoile lui-même une partie du secret final, qu’on voit cependant arriver de loin, en grillant trop tôt quelques cartouches.

Reste cependant un roman court et nerveux, mêlant urbanisme, quête de soi, liens familiaux, occultisme et théorie du complot. Parsemé d’allusion à des événements récents, Nuit Debout et autres, qui l’ancrent dans l’actualité sociale. La Panse bénéficie de plus d’une belle écriture, avec un sens de la formule qui fait souvent mouche. Une plongée dans un univers urbain aux portes de Paris et du réel !

Publicités

15 réflexions sur « La Panse – Léo Henry »

  1. Intriguant ! En plus comme j’appartiens au « flux de voyageurs vomis par le RER » (enfin je ne fais que transiter par là mais ne chipotons pas), je serais curieuse de visiter le quartier sous un autre jour ^^.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s