Le Volcryn – George R.R. Martin

le-volcryn-george-r-r-martinPrésentation

Même s’il est surtout connu maintenant pour sa saga du Trône de Fer (et c’est d’ailleurs grâce à elle que je l’ai découvert), George R.R. Martin a écrit de nombreux récits. Certains, assez courts, sont des nouvelles, mais le Volcryn est une novella, terme anglais qui s’applique à un court roman. Curieux de lire ce qu’il avait pu écrire dans un récit de SF, j’avais acheté ce livre lors du festival de SF de Lyon.

Résumé (source éditeur)

Les légendes parlent d’une race d’extraterrestres fabuleuse parcourant lentement l’espace, aux manettes de gigantesques vaisseaux à l’apparence de cités d’ombre…

Moi, Karoly d’Branin, je leur ai voué ma vie, et mes inlassables recherches m’ont enfin permis de les localiser. Avec mon équipe, nous avons embarqué à bord de l’Armageddon, vaisseau du commandant Royd Eris. Et dans peu de temps, les volcryns seront enfin à notre portée.

Mais en attendant, l’ambiance est de plus en plus pesante entre nous… Royd Eris refuse d’apparaître physiquement, préférant user d’hologrammes et de communicateurs muraux … Et Thale Lasamer, notre télépathe, fait état d’une menace sourde et mystérieuse…
Peu importe ! Mes volcryns sont tout proches, et je ne les laisserai pas filer !

Quinze ans avant le mythique Trône de fer, George R.R. Martin, inlassable conteur multi-primé (Hugo, Locus et Nebula) publiait Le Volcryn. Ce court roman mêlant avec brio science-fiction, mystère et thriller remporte le prix Locus de la novella en 1981 avant d’être adapté au cinéma. Aujourd’hui de nouveau disponible, il ravira les amateurs de space opera et d’huis clos oppressants.

L’auteur (source éditeur)

George R. R. Martin a été un auteur qui a écrit beaucoup de nouvelles dans les années 1970, et a remporté plusieurs prix Hugo et Nebula avant de se tourner vers la littérature générale à la fin de la décennie. Bien que la plus grande partie de son œuvre relève de la fantasy ou de l’horreur, un certain nombre de ses premières œuvres sont de la science-fiction se passant dans un univers futuriste récurrent.

Dans les années 1980, il travailla à la télévision comme rédacteur pour plusieurs séries dont certaines de science fiction. Une de ses nouvelles fut adaptée au cinéma pour le film Nightflyers. En 1996 George R. R. Martin retourne à l’écriture de roman en entamant le cycle de fantasy A song of ice and fire (littéralement Un chant de glace et de feu), nommé en français Le Trône de Fer, qui est également le nom du premier volume paru en français. Ce sont ses livres les plus connus du public aujourd’hui.

George R. R. Martin est marié à Parris McBride depuis le 15 février 2011 après trente-cinq ans de vie commune.

Mon avis

Un huis clos dans un vaisseau spatial, un capitaine si peu présent que les passagers commencent à douter de son existence (serait-ce un ordinateur fou ?), des morts qui s’enchaînent, le Volcryn ne brille pas forcément pas l’originalité de son histoire, au moins au démarrage. Les personnages ne sont pas toujours très détaillés (c’est sans doute le format du récit qui veut çà). Néanmoins, il y a un basculement vers le milieu de la novella qui rattrape un début m’ayant un peu laissé de côté. Je n’en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue, mais G.R.R. Martin arrive à installer une ambiance qui devient plus intéressante, au fur et à mesure que le fameux Volcryn se précise.

On s’éloigne alors d’un pâle amalgame de 2001, d’Alien et de 10 Petits Nègres, pour s’orienter vers une histoire plus originale et moins convenue. Au final, même s’il ne s’agit pas d’un récit majeur de G.R.R. Martin, le Volcryn demeure un court roman plutôt bien mené, qui plus est, au format agréable des parutions ActuSF.

Un petit livre que j’inscris dans le cadre du challenge Summer Star Wars.

summer-star-wars-challenge-lecture

A lire aussi les avis de :

Publicités

27 réflexions sur “ Le Volcryn – George R.R. Martin ”

  1. Vu que j’ai décidé de lire du Martin autre que le Trône de fer, celui-ci est sur la shopping-list.
    Mais j’ai prévu de lire les recueils de nouvelles d’abord.
    De toutes façons, j’ai l’impression qu’il est difficile d’être déçu par Martin, quel que soit le genre…

  2. Bon ben voilà ! Ton article m’a donné envie de l’acheter ce que j’ai fait dans la seconde en version numérique pour cet été. J’ai hâte d’être sur une chaise longue pour le découvrir ! Merci d’avance !

      1. C’est la première fois que je poste chez toi mais je lis ton blog à chaque nouvel article depuis quelques temps et je dois dire que je ne suis jamais déçu !

  3. J’ai trouvé sympa ce court roman, certes il est pas transcendant mais l’auteur nous offre une histoire efficace et intéressante. Content que le livre t’ait plu.

  4. Et voilà ! Retour de congés et lecture faite du Volcryn. Si l’écriture n’est pas la meilleure qui soit, il n’en demeure pas moins que l’intrigue est plus intéressante qu’il n’y paraît et on se laisse facilement aller à la lecture de ce court roman…
    Merci à Xapur pour le conseil de lecture, j’ai passé un agréable après-midi grâce à toi et au Volcryn !
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s