Chiens de Guerre – Adrian Tchaikovsky

chiens de guerre adrian tchaikovsky

Après l’avis plus que mitigé que m’a laissé Redemption’s Blade, le dernier livre que j’ai lu d’Adrian Tchaikovsky, j’avais hâte de passer à quelque chose de bien plus réussi. C’est le cas, avec ici un changement complet de décor !

Résumé

(source éditeur)

Je m’appelle Rex. Je suis un bon chien.
Rex est un bon chien. C’est un biomorphe, un animal génétiquement modifié, armé de fusils-mitrailleurs de très gros calibre et doté d’une voix synthétique créée pour instiller la peur. Avec Dragon, Miel et Abeilles, son escouade d’assaut multiforme, il intervient sur des zones de combat où les humains ne peuvent se risquer.
Rex est un bon chien. Il obéit aux ordres du Maître, qui lui désigne les ennemis. Et des ennemis, il y en a beaucoup. Mais qui sont-ils réellement? Se pourrait-il que le Maître outrepasse ses droits? Et si le Maître n’était plus là?
Rex est un bon chien. Mais c’est surtout une arme de guerre hautement mortelle. Que se passerait-il s’il venait à se libérer de sa laisse?

Editeur : Denoël collection Lunes d’Encre – Traduction : Henry-Luc Planchat – Date de parution : 03/10/2019 – 320 pages

L’Auteur

(source Babélio)

Adrian Czajkowski (Adrian Tchaikovsky dans ses livres) est un auteur britannique de fantasy et de science-fiction. Il est connu pour sa série « Shadows of the Apt » commencée en 2008.

Mon avis

Après les araignées, (demain) les chiens ! Enfin, pas que… On se rendra rapidement compte que si Rex, le bon chien, est le héros de ce roman, ce n’est en fait qu’un des animaux génétiquement et cybernétiquement modifiés qui peuplent ce récit situé dans un futur proche. Plutôt que de perdre des soldats, avec tous les traumatismes que cela engendre (et on le voit régulièrement dans les actualités), plutôt que d’utiliser des robots toujours prêts à buguer ou se faire pirater, pourquoi ne pas utiliser des animaux que personne ne pleurera ? C’est ce que ce sont dit les armées du monde et leurs sous-traitants, travaillant chacune plus ou moins officiellement sur le sujet et testant leur « armement » sur des conflits un peu éloignés et moins médiatisés.

Rex, tout dévoué à son maître, est un bon chien, énorme, à la voix trafiquée pour effrayer et pourtant toujours soucieux de plaire. Et peu importe qu’il faille massacrer, démembrer ou mitrailler puisque son module de rétroaction le flatte et que ses coéquipiers, Miel l’ourse, Abeilles la nuée de drones ou Dragon le snipper, comptent sur lui pour mener à bien leur mission. Jusqu’au jour où la voix de son maître est coupée. Rex et les autres doivent alors improviser et découvrir qu’il y a un monde complexe au delà de leurs missions guerrières.

Adrian Tchaikovsky rend très crédible les motivations et les errements de ces animaux asservis, conditionnés pour obéir sans se poser de questions (et heureux comme ça !), tout en étant redoutablement efficaces. Il dénonce vertement les actions des gouvernements et des sociétés d’armement privées, mais aussi de l’opinion publique au comportement pour le moins ambiguë. Mais surtout, il dépeint des êtres réalistes, sur le chemin entre l’animal et une intelligence supérieure (voire plus), et interroge sur les manipulations ou l’évolutions que l’humanité peut (ou doit ?) leur apporter. Mais aussi sur la place à leur laisser ensuite aux côtés des humains et à la nature des interactions entre les espèces conscientes. Sommes-nous prêts à assumer nos actes et à partager ? Avons-nous vraiment le choix ?

Après un récit guerrier bourré de cyborgs animaux, Chiens de Guerre se tourne donc avec réussite vers une interrogation concernant les manipulations génétiques et l’évolution. Dans un style direct mais efficace, Tchaikovsky rend passionnante cette saga et Rex devient un personnage particulièrement attachant. Malgré sa brutalité et sa dépendance à son maître dans un premier temps, puis grâce à sa prise de conscience et à son évolution.

D’autres avis : Le Culte d’ApophisL’Epaule d’OrionLa Bibliothèque d’AelinelLorhkanOmbre BonesCanal HurlantLes Chroniques du chroniqueur – …

Commander : Grand formatebook kindle (liens affiliés)

Du même auteur, sur ce blog :

29 commentaires sur “Chiens de Guerre – Adrian Tchaikovsky

  1. Une excellente surprise. Enfin pas tant que ça vu la qualité de « Dans la toile du temps » mais disons que le début du roman ne présage pas de ce qui suit, et qui va plus loin que prévu. Bref, c’est du bon !

    J'aime

  2. Toujours pas lu de Tchaikovsky, mais je me dis que ce Suicide Squad « animalier » – non ? – pourrait être une bonne entrée dans l’univers de l’auteur.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.